Transmettre et soutenir le breton au quotidien

Transmettre le Breton

La langue bretonne joue son avenir dans le développement de son usage auprès des jeunes générations. De la transmission aux tout-petits jusqu’à la formation des professeurs en passant par l’apprentissage des enfants et des adultes, nous mettons tout en œuvre pour que le breton puisse être appris et transmis à tout âge.

Le breton avant l’école

L’apprentissage du breton dès la petite enfance fait l’objet d’une demande de plus en plus forte. C’est pourquoi nous soutenons le développement des crèches en breton porté par l’association Babigoù Breizh ainsi que l’association Divskouarn, qui fédère les structures d’accueil proposant un environnement de vie en breton aux tout-petits.

Un soutien via l’aide individuelle Desk petite enfance est également apporté aux personnes se destinant aux métiers de la petite enfance et souhaitant proposer aux enfants un environnement en breton.

L’enseignement immersif et bilingue

Aujourd’hui, en Bretagne, plus de 18 000 enfants, de la maternelle au lycée, sont inscrits dans une filière bilingue ou immersive français-breton. (Respectant le programme officiel)

Il existe trois filières d’enseignement bilingue :

  • Immersif avec Diwan: depuis 1977, ces écoles associatives laïques et gratuites proposent un enseignement en breton où le français est progressivement introduit à partir du CE1.
  • Bilingue public :depuis 1983, les filières bilingues français-breton sont proposées dans les écoles publiques, chaque langue est enseignée avec le même nombre d’heures : certaines matières en breton, d’autres en français.
  • Bilingue privé : depuis 1990, les filières bilingues français-breton se développent dans l’enseignement privé catholique, avec ici aussi, le même nombre d’heures pour chaque langue.

Dans les lycées, une dotation complémentaire est versée aux établissements dispensant des cours de breton ou disposant d’une filière bilingue.

Trouver une école bilingue pour son enfant

L’enseignement immersif et bilingue

Voir en plein écran

La formation des futurs enseignants bilingues

Parce qu’elles ont mis en place des formations optionnelles contribuant à préparer à l’enseignement bilingue français/breton, nous accompagnons les universités de Rennes 2 et de Bretagne Occidentale. Nous avons également choisi d’aider les personnes se destinant à l’enseignement bilingue qui se forment à la langue bretonne dans un centre agréé grâce à l’aide individuelle Desk/enseignement.
L’aide Skoazell permet quant à elle de soutenir les étudiant·e·s en Master 1 d’enseignement bilingue.

À noter : Chaque année, les manuels scolaires en breton – papiers et numériques – sont diffusés gratuitement dans les écoles par Ti-Embann ar Skolioù, service de Canopé que nous aidons.

La formation professionnelle des adultes

Cours du soir, stages courts, par correspondance, stages intensifs de 6 ou 9 mois : les adultes ont eux aussi de nombreux moyens d’apprendre ou de perfectionner leur breton. Voir le site de DAO.

Cinq centres de formation agréés en Bretagne (Kelenn, Mervent, Roudour, Skol an Emsav et Stumdi) proposent des formations longues et intensives, avec des stages de 3 ou 6 mois, pendant lesquels les stagiaires peuvent bénéficier, selon leur situation, d’une aide financière et de la prise en charge d’une partie du coût de leur formation.

À consulter : Se former en langue Bretonne

Le diplôme de compétences en Langue bretonne

Vous avez déjà des connaissances solides en breton ? Valorisez-les avec un Diplôme de Compétence en Langue bretonne (DCL).

Comment s’inscrire ?

Deux sessions d’examen ont lieu chaque année dans plusieurs villes bretonnes en fonction du lieu de résidence des candidat·e·s, En mars pour les personnes ayant suivi une formation de 6 mois se terminant en mars ; une formation supérieure de septembre à décembre ou pour toute autre personne souhaitant passer l’examen, et en juin, pour les personnes ayant suivi une formation de 6 mois jusqu’à mars ou de 3 à 6 mois jusqu’en juin.

Afin de réguler le flux croissant d’inscriptions au DCL, sauf cas exceptionnel les candidat·e·s s’inscriront au maximum une fois par an. L’inscription est gratuite et obligatoire sur le site du DCL.

Contact secrétariat des inscriptions DCL breton
Nadine Aubry
02 99 25 11 83
nadine.aubry@ac-rennes.fr

Soutenir le breton au quotidien

Développer l’usage du breton dans la vie de tous les jours et auprès du plus grand nombre est un enjeu majeur. Qu’elles soient hors de l’école, dans la culture, les médias … toutes les voies d’expression sont encouragées et les structures qui agissent pour la promotion de la langue bretonne à l’échelle de la Bretagne sont soutenues.

L’Office public de la langue bretonne

L’Office public de la langue bretonne est chargé par ses membres (Etat, Région, Départements) de promouvoir la langue bretonne, de sensibiliser et mobiliser les acteurs publics et privés à son utilisation comme langue de communication, mais aussi d’observer la situation de la langue sur le territoire.

Nous lui avons également confié des missions spécifiques : enrichissement de la langue ; structuration des offres d’enseignement bilingue, de formation des adultes, d’accueil bilingue pour les tout-petits ; promotion de l’enseignement bilingue, organisation des Prix de l’avenir de la langue bretonne…

Le breton dans les territoires

Les Ententes de Pays (Emglevioù Bro) permettent d’impulser des initiatives de terrain pour développer l’usage du breton au quotidien. Chaque année, elles organisent notamment le mois du Breton et nous les accompagnons pour la communication.

Parce que la pratique du breton se répand de plus en plus dans les activités extrascolaires (centres de loisirs, centres de vacances…) nous apportons un soutien financier aux associations et établissements qui les proposent. Une aide financière est notamment apportée à l’Union bretonne pour l’animation des pays ruraux (Ubapar), qui les coordonne et organise la formation et le passage du BAFA et du BAFD en breton.

Les médias en breton

Chaque année, nous consacrons plus de 1,5 million d’euros à la promotion de l’usage du breton dans les médias audiovisuels : radio, télévision, cinéma.

Ainsi la production audiovisuelle de flux, le doublage et la production de fictions radios sont soutenus par le Fonds d’aide à l’expression audiovisuelle en langue bretonne. Nous avons également mis en place une aide individuelle incitative au développement de l’écriture de scénarios de séries courtes en breton et nous aidons la diffusion des programmes en breton par France 3 Bretagne et la web-tv Brezhoweb. Enfin nous soutenons les quatre radios associatives émettant des programmes en breton et qui sont accessibles depuis le portail RadioBreizh.

La langue bretonne dans la culture

Parce qu’ils font vivre la langue bretonne à travers l’édition et le théâtre, nous soutenons les acteurs de la culture.

Ainsi nous soutenons l’édition d’ouvrages de tous les genres littéraires : dictionnaires, romans, poésie, ouvrages universitaires, bande dessinée, … Enfin, nous aidons la traduction d’œuvres littéraires en breton pour mieux répondre aux besoins des lecteurs, en particulier des jeunes.

En ce qui concerne le spectacle vivant, nous aidons la fédération du théâtre en langue bretonne C’hoariva ainsi que les troupes professionnelles, y compris pour leurs interventions scolaires. Nous participons également à la création de pièces en breton par les troupes de théâtre amateur.

Un soutien pour les radios en Breton !

En pratique

Toutes nos actualités

Abonnez-vous à notre newsletter