Revenir à la liste

Langue bretonne – Edition de bandes dessinées

Cette aide vise à favoriser la lecture de bandes dessinées en breton, en contribuant aux frais engagés par les éditeurs habituels des bandes dessinées pour les traduire et les éditer.

Présentation

La bande dessinée est un puissant vecteur d’incitation à la lecture pour les enfants et adolescents. Le nombre de titre disponibles en langue bretonne à l’attention de ces publics inscrits en filières bilingues reste cependant limité, notamment pour ce qui concerne les séries de bandes dessinées considérées comme classiques. Compte tenu de l’économie particulière de ce secteur éditorial et des contraintes qui pèsent sur les éditeurs en langue bretonne désirant traduire, éditer et distribuer ces titres, un dispositif spécifique de soutien à la traduction et l’édition en langue bretonne de bandes dessinées est mis en place à destination de leurs éditeurs habituels.

Objectifs

Soutenir la filière des bandes dessinées éditées en breton.

Type d'aide

Subvention

Montant de l'aide

Pour les premières éditions en langue bretonne ainsi que les nouvelles éditions d’albums épuisés et indisponibles précédemment parus en langue bretonne chez d’autres éditeurs :

  • 50% des coûts prévisionnels HT de l’impression, de la traduction, de la relecture intermédiaire et des droits d’édition ;
  • Le montant de l’aide est plafonné à 6 000 euros par album.

Pour les rééditions en langue bretonne :

  • 25% des coûts HT de l’impression et des droits d’édition ;
  • Le montant de l’aide est plafonné à 2 500 euros par album.

Remarque : Le total des aides attribuées au titre de ce dispositif ne pourra excéder 25 000 euros par an.

Bénéficiaires

Sont éligibles les maisons d’édition professionnelles (commerciales ou associatives) répondant aux conditions suivantes :

  • Etre installées hors Bretagne et détenir les droits d’édition de leurs bandes dessinées ;
  • OU être installées en Bretagne et avoir mis en place des coéditions avec les maisons d’édition professionnelles détentrices des droits d’édition de ces bandes dessinées.

Les maisons d’édition installées en Bretagne et n’ayant pas mis en place de coéditions avec les maisons d’édition professionnelles détentrices des droits d’édition de ces bandes dessinées sont invitées à consulter les dispositifs d’aide à l’édition en langue bretonne ou les dispositifs régionaux d’aide à l’édition au titre de la politique culturelle.

Conditions d’éligibilité :

  • Publier à compte d’éditeur, ce qui implique la signature, avec l’auteur ou l’autrice et avec le traducteur ou la traductrice, de contrats dans lesquels sont précisés le pourcentage de rémunération prévu, calculé sur le prix public du livre, et ce dès le premier exemplaire vendu ;
  • Procéder au dépôt légal et à l’obtention d’un numéro ISBN pour les bandes dessinées publiées ;
  • Publier et mettre régulièrement à jour un catalogue de ses productions et travailler en partenariat avec un distributeur/diffuseur professionnel ou disposer de son propre distributeur ;
  • Diffuser au minimum les bandes dessinées aidées (données disponibles auprès de l’EPCC Livre et Lecture) :
    • Dans les librairies bretonnes spécialisées en bandes dessinées ;
    • Dans les librairies bretonnes spécialisées en langue bretonne et/ou dans la matière de Bretagne ;
    • Lors du Festival du Livre en Bretagne.
  • Promouvoir les ouvrages publiés par le référencement dans les bases bibliographiques et commerciales, notamment la base “Lenn” ;
  • Respecter la déontologie de la profession dans ses relations avec les auteurs et autrices, les autres éditeurs, les circuits de diffusion et de distribution, les librairies et les bibliothèques ;
  • Transmettre à la Région Bretagne un projet éditorial défini par période de cinq ans, prévoyant la traduction et l’édition d’au moins trois titres sur cette période. Ce programme peut faire l’objet d’adaptations ou de modifications en cours de période ;
  • Publier les bandes dessinées éligibles dans l’écriture commune aux trois filières de l’enseignement bilingue ou immersif. La traduction sera effectuée à partir du texte original et veillera à transcrire le plus fidèlement possible en langue bretonne le ou les niveaux de langue relevés dans le texte original.

Ne sont pas éligibles les bandes dessinées publiées à compte d’auteur.

Dépenses éligibles

Seules les dépenses suivantes, postérieures à la date de réception du dossier de demande, sont éligibles :

  • frais d’impression ;
  • frais de traduction ;
  • frais de relecture ;
  • droits d’édition.

Critères de sélection

La sélection est opérée par l’Office public de la langue bretonne (OPLB), chargé :

  • D’évaluer la qualité du projet de traduction lors de l’instruction du dossier par la Région ;
  • De mettre à la disposition des éditeurs une liste de relecteurs pour la relecture intermédiaire ;
  • D’effectuer une relecture et une correction finales des textes traduits en langue bretonne avant leur publication.

Quelles seront les modalités ?

En cas d’obtention de l’aide à l’édition :

  • Un premier versement intervient à la signature de la convention entre la Région et l’éditeur (50 % de l’aide) ;
  • Le solde est versé, au prorata des dépenses réalisées, après réception par la Région d’un exemplaire de l’ouvrage aidé ainsi que des copies de la facture d’impression, des factures de traduction et de relecture le cas échéant et de la facture relative aux droits d’édition.

Covid-19 : mesures exceptionnelles

COVID-19 : La Région Bretagne adopte des mesures exceptionnelles pour soutenir l’activité économique et les emplois en Bretagne.

 

Remboursement des avances accordées aux entreprises et associations

À compter du 15 mars et jusqu’à la fin du mois de septembre 2020, la Région suspend l’ensemble des remboursements d’avances accordées aux entreprises et associations. Celles qui n’auraient pas honoré leur engagement au mois de février verront également leur échéancier modifié, sans poursuite de la part du Trésor public.L’échéancier sera aussi étudié pour les entreprises n’ayant pas honoré leurs engagements en février.

 

Versement anticipé des aides régionales

Versement de manière anticipée et sans aucun justificatif des avances remboursables et des subventions déjà votées et ce jusqu’à 90% du montant. Cette disposition s’applique aux entreprises, associations, startup, agriculteurs, acteurs du secteur de l’économie sociale et solidaire, du tourisme, organismes d’enseignement supérieur et de recherche et aux agriculteurs.

 

Maintien du soutien aux événements et projets annulés

La Région maintient son soutien financier aux manifestations, activités et projets concernés par une annulation (passée ou à venir) ou par une baisse sensible de l’activité subventionnée, dès lors que les bénéficiaires ont pris des engagements, accompli des démarches ou fait face à des aléas les impactant financièrement (perte de recettes). Les subventions de fonctionnement seront alors versées intégralement, en une seule fois. Les organismes n’ayant reçu qu’une partie de la subvention peuvent demander le versement de la totalité de l’aide en se rapprochant de leur service instructeur.

 

Maintien du soutien à la formation professionnelle

Que la formation soit maintenue à distance ou non, la Région maintient le versement de l’aide financière, de la bourse d’études sanitaire et sociale et des aides individuelles à la formation, ainsi que l’accompagnement des organismes de formation.

Vos contacts

Région Bretagne
Direction de l’éducation, des langues de Bretagne et du sport
Service Langues de Bretagne
283 avenue du général Patton
CS 21101
35711 RENNES Cedex7

Brigitte Commault
email : brigitte.commault@bretagne.bzh
Tel : 02 99 27 96 44

 

Quels seront vos engagements de communication ?

Le bénéficiaire s’engage à faire mention du soutien de la Région et à intégrer le logo sur la 4ème de couverture de l’ouvrage. En fonction de l’aide accordée (traduction et/ou édition), les mentions à faire paraître sont :

  • « édité avec le soutien de la Région Bretagne – embannet gant skoazell Rannvro Breizh » ;
  • « traduit avec le soutien de la Région Bretagne – troet gant skoazell Rannvro Breizh » ;
  • « traduit et édité avec le soutien de la Région Bretagne – troet hag embannet gant skoazell Rannvro Breizh ».

Avant mise en production, le support sera soumis pour validation au service gestionnaire de la Région.

Il s’engage également à faire mention de “avec le soutien de la Région Bretagne – Gant skoazell Rannvro Breizh” et/ou à intégrer le logo de la Région :

  • aux supports de communication en lien avec l’opération (ex : site web, brochures, newsletter, etc.) ;
  • dans les rapports avec les médias en lien avec le projet ;
  • aux documents officiels, publications en lien avec le projet subventionné.

Un justificatif au moins de la publicité réalisée sera envoyé au service gestionnaire, au plus tard lors de la demande de dernier versement de l’aide (ex : un exemplaire de la production, article de presse avec mention de la Région, etc).

Invitation du Président de la Région

Lors d’éventuels temps forts de communication en lien avec l’opération subventionnée, une invitation officielle sera adressée en amont au Président de la Région sur presidence@bretagne.bzh (ex : inauguration, relations presse, opération de lancement, salon, remise de prix, etc).

 

Télécharger le kit logo

3 MB
Télécharger

Télécharger la notice (sans affichage)

551 KB
Télécharger

Déposer votre demande

Modalités de dépôt de la demande

Les demandes d’aide sont à déposer uniquement sous forme dématérialisée, au moins 3 mois avant la date de réalisation du projet.

Il vous sera demandé de joindre des pièces, notamment :

  • Un bref descriptif du projet éditorial de la maison d’édition (nature et nombre d’ouvrages publiés par an) ;
  • Une copie des 10 premières planches de l’album dans la langue originale de parution et leur traduction en breton ;
  • Une copie du devis d’impression :
  • Une copie du contrat d’édition (entre les auteurs ou leurs ayants droit et l’éditeur) ;
  • Une copie du contrat de traduction ;
  • Une copie du contrat de relecture ;
  • Le budget global de l’opération (dépenses – recettes).

Ne pas oublier, en cas d’obtention de l’aide :

  • de faire figurer la mention « Embannet ha troet gant skoazell Rannvro Breizh » et de faire apparaître le logo de la Région en 4ème de couverture ;
  • pour la vente en France, le marquage du prix du livre, conformément à la loi du 10 août 1981 ;
  • de faire parvenir au Conseil régional les factures des dépenses prises en compte (pour paiement) ainsi qu’un exemplaire de l’album aidé.