Session plénière du 29 mars 2010
A vos marques, prêts… bougez ! en avant pour une région active et sportive

Quelles sont les contributions du sport et de l’activité physique à la dimension humaine et sociale du développement durable dans les territoires en Bretagne, et comment les améliorer ?

La Bretagne est la première région sportive française si l’on considère le taux de licenciés par habitant : près d’un million de licenciés pratiquent dans plus de 9 000clubs, soit près d’un habitant sur trois.

Le sport, « bagatelle la plus sérieuse du monde », selon le mot d’un ethnologue, se définit par la pratique individuelle ou collective – compétitive ou non - d’une discipline sportive. Mosaïque de pratiques dont la cellule de base est le club sportif, le sport ne se réduit pas à une simple activité physique : il a fondamentalement une dimension culturelle, sociale et politique. Il représente aussi un enjeu économique et territorial majeur.

L’activité physique a une acceptation plus large. Elle est toute dépense d’énergie corporelle supérieure à celle du repos. Être physiquement actif, c’est bouger en toutes occasions, le plus régulièrement possible, selon ses capacités : à l’école, lors des déplacements, en milieu de travail, pendant les loisirs, en réalisant des activités domestiques (ex : ménage, bricolage, jardinage…), etc.

Face aux conséquences néfastes de la sédentarité pour la santé (surpoids, obésité, diabète, maladies cardio-vasculaires, mortalité prématurée, etc.), que peut-on faire, en Bretagne, pour encourager et inciter la population à adopter des modes de vie physiquement actifs, à tous les âges de la vie ? Région sportive, la Bretagne saura-t-elle aussi se hisser, à l’avenir, en tête des régions les plus actives ?

Pour y contribuer, le CESR de Bretagne préconise un Plan régional de prévention et de promotion de la santé par l’activité physique et le sport : « Kino-Bretagne ».

Il propose que « Kino-Bretagne » soit relié, par une nouvelle gouvernance territoriale, à une stratégie régionale d’éducation et de formation par le sport tout au long de la vie, à l’école comme en dehors.

À travers de nombreux exemples régionaux, cette étude souligne aussi que le sport est au premier rang de la vie sociale et participe fortement à un développement territorial durable. Elle montre enfin que, dans une région à la démographie dynamique, le développement durable par le sport ne peut-être séparé du défi - et des moyens pérennes - d’un développement durable du sport lui-même, c’est-à-dire du « sport pour le sport ».

Alors, à vos marques, prêts… bougez ! Et, en avant pour une Bretagne active et sportive.

Rapporteurs :  Mme Monique HERROU et M. Lucien THOMAS

Contact : Fabien BRISSOT, Conseiller technique
Tel : 02 99 87 17 63

Télécharger la synthèse en 4 pages

Télécharger la synthèse en 17 pages

Télécharger la table des matières

Télécharger le rapport


Publié le


Partagez ce contenu