Au lycée agricole Le Gros Chêne à Pontivy
La Région organise des ateliers sur l’alimentation bio et locale dans les restaurants scolaires

Responsable de l’accueil et des conditions de vie des jeunes dans les lycées, la Région se soucie de la qualité des repas qui leur sont servis quotidiennement. Depuis 2009, elle incite les établissements publics à intégrer, dans leurs menus, des produits « bio » et locaux. A ce jour, 46 lycées participent à ce programme pilote d'approvisionnement. Le mardi 28 février, au lycée agricole Le Gros Chêne de Pontivy, chefs d’établissement, gestionnaires et chefs de cuisine concernés ont été réunis par la Région, afin d’échanger, mutualiser les bonnes pratiques et, au final, consolider le projet, en participant à des ateliers.

Plus d’1/3 des lycées publics bretons (12 lycées des Côtes d’Armor, 11 lycées du Finistère, 12 lycées d’Ille-et-Vilaine et 11 lycées du Morbihan), sont aujourd’hui impliqués dans cette démarche active d’introduction progressive de produits locaux issus de l’agriculture biologique dans leurs restaurants. L’objectif est de diminuer l'empreinte écologique liée à la question alimentaire en introduisant régulièrement, dans l’assiette des lycéens, des produits bio (pain, fruits, légumes, œufs, laitages), via des circuits courts d’approvisionnement.

Animée par la FRAB -Fédération régionale pour l’agriculture biologique-, cette démarche trouve aujourd'hui tout son sens avec « La Nouvelle Alliance », politique agricole régionale adoptée en juin dernier. L’intérêt est d’apporter de nouveaux débouchés pérennes aux producteurs et de favoriser les circuits courts, tout en créant du lien avec le territoire. La « pause » repas devient alors un temps éducatif qui permet de sensibiliser les lycéens à l’environnement et à la santé, en leur apportant une alimentation de qualité.

La réussite du projet repose sur l’implication de la communauté éducative

Proviseurs, gestionnaires et équipes de cuisine : la réussite du projet repose sur leur implication. C’est pourquoi, après un premier diagnostic, des sessions d’information et de formation leur sont proposées, de même que des rencontres avec les producteurs locaux. A travers cette action volontariste, la Région souhaite aussi préciser les missions de ses agents de restauration, renforcer leurs compétences, métier par métier, ainsi que leur rôle éducatif pour atteindre des objectifs de qualité (équilibre alimentaire et qualité des aliments).

Les ateliers régionaux de l’alimentation bio et locale dans les lycées journée visent à encourager les interactions et à favoriser l’implication des lycées dans la démarche. Les ateliers organisés à Pontivy ont abordé trois grandes questions :

- Comment intégrer l’ensemble des acteurs du lycée au projet « alimentation bio et locale » ?
- Comment adapter sa politique d’achat et maîtriser les coûts pour développer l’approvisionnement bio et local ?
- Comment faire évoluer les pratiques culinaires au service d’une restauration de qualité ?

Modifié le


Partagez ce contenu