Aller au contenu

Aide exceptionnelle aux cinémas indépendants : face à la crise, la Région soutient les salles et leur travail

Voilà plus de 100 jours que les cinémas ont refermé leurs portes, sans aucune perspective de réouverture à cette heure. Cinéphile, la Bretagne se distingue par un grand nombre des salles d’art-et-essai et salles indépendantes en milieu rural qui maillent l’ensemble du territoire : 97 salles sur un total de 123 ! Chez ces acteurs associatifs, municipaux ou privés, l’inquiétude grandit. En 2020, Ils ont vu leur fréquentation chuter de plus de 60% et redoutent de ne pas retrouver une partie de leur public quand la reprise viendra, enfin. Pour les accompagner dans cette période difficile et se projeter dans l’avenir, la Région Bretagne a voté, le 8 février, une enveloppe de 300 000 €. Jean-Michel Le Boulanger, 1er Vice-président à la culture & à la démocratie régionale, est venu, le 18 février, au cinéma le Kerfany, présenter le nouveau dispositif au côté de son Président Michel Grossard.

Planter les graines, piquer la curiosité du public de demain

D’ordinaire, ces nombreuses salles, labellisées art-et-essai ou non, mènent au quotidien un travail remarquable de programmation et d’animation. Cette aide exceptionnelle a vocation à les soutenir afin qu’elles puissent poursuivre leur action en direction des publics, autour de l’action culturelle, de la diversité des films et de l’accessibilité aux œuvres.

Depuis le début de la crise sanitaire, ces cinémas ont connu, deux coups d’arrêt, de mars à juin, puis de fin octobre à aujourd’hui, mettant à mal le travail de tous, projectionnistes, caissiers, programmateurs, salariés ou bénévoles. Entre les deux confinements, la reprise, timide et contrainte, n’a guère amélioré leur situation.

Des aides de 1 000 à 10 000 €

Si le CNC (Centre National du Cinéma) a mobilisé deux fonds visant à pallier, en partie, la perte de recettes liée à la chute de fréquentation, la Région a choisi un autre axe de soutien. Certes, il y a les loyers à payer et le maintien des emplois en jeu, mais aussi la crainte de ne pas voir revenir une partie du public qui aura reporté son appétit de cinéma vers les plateformes en ligne. C’est pourquoi Loïg Chesnais-Girard, Président de Région, et Jean-Michel Le Boulanger, son Vice-président ont décidé d’accompagner les salles indépendantes bretonnes, suivant deux principes :

  • abonder de 30% la prime art-et-essai, versée par le CNC, établie selon des critères précis (programmation, situation géographique, potentiel de la salle, action menée…) ;
  • soutenir les salles en milieu rural : l’aide pourra également être apportée à des cinémas non-labellisés qui mènent une action pour maintenir un lien aux œuvres et à la culture.

Compte-tenu de l’urgence, la mesure se veut rapide et pragmatique afin que les salles puissent s’en saisir au plus vite, d’ici au 10 mars prochain. Une soixantaine d’entre elles ont déjà déposé une demande en ce sens.

Le fonds Covid-résistance, doté par les collectivités bretonnes, est par ailleurs accessible aux associations et petites entreprises. Il leur permet d’obtenir des prêts à taux zéro avec différé de remboursement de 18 mois. Plusieurs cinémas en ont déjà bénéficié.

Cinéma Le Kerfany : premier équipement mono-écran breton, en termes de fréquentation

Cette salle associative mono-écran, active depuis les années 1930, tire son nom de la pointe située à l’embouchure des rivières de l’Aven et du Bélon. Pour accueillir les spectateurs dans de meilleures conditions, elle offre depuis 2006 une capacité de 172 places. Le cinéma réalise actuellement des travaux dans son hall d’entrée, pour lesquels il a reçu, en 2020, une aide régionale à la modernisation. Plus de 200 films y sont projetés chaque année. Une programmation riche et variée qui lui permet d’être classé art-et-essai et de bénéficier de labels « jeune public » et « patrimoine et répertoire ». En 2019, 56 549 spectateurs ont assisté à 1 103 séances, ce qui fait du Kerfany le 1er mono-écran breton en termes de fréquentation.

En pratique

Hon holl geleier