Le vocabulaire courant

  • Al frouezhenn ha legumaj : Vous devinez ce que sont les tomates, les pechez et les kaol-fleur mais vous voulez en connaître plus ? Venez faire un petit tour dans le potager et le verger, on vous explique tout sur "al frouezhenn ha legumaj" (les fruits et légumes).
  •  Pe zeiz emaomp hiziv ? : Mais quel jour sommes-nous ? (Pe zeiz emaomp hiziv ?) : tous les mots pour le dire, du lundi au dimanche.
  • Ar familh : Père, mère, enfants, petits-enfants et grands-parents : les mots pour désigner les membres de la famille (Ar familh).
  • An amzer ? : Soleil, neige, pluie… : les mots pour parler du temps (An amzer) : le temps qu’il fait mais aussi celui qui passe.
  • Ar marc’had : Marc'had (pluriel marc'hadoù) a le même sens qu'en français. Il peut désigner le marché hebdomadaire : marc'had ar sizhun, avec ses étals, mais aussi le marché au sens global et économique : ar marc'had ekonomikel/armerzhel.

Le vocabulaire par thématiques

  • An aod hag ar mor : La côte et la mer (An aod hag ar mor) : le vocabulaire associé à l’univers marin, élément phare de l’identité bretonne.

  • Ar stlenneg : Retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur l'informatique (ar stlenneg) pour surfer en breton !

  • An treuzdougen : Des rails à la route, du transport individuel au collectif, petit lexique de cette compétence régionale qu'est le transport (an treuzdougen) …

  • An egor : "An egor" a le même double sens qu'en français : il sert à désigner l'espace dans lequel on évolue et l'espace intergalactique.

  • Mell-droad ha brezhoneg : La langue bretonne et le football (Mell-droad ha brezhoneg) : de nombreux clubs possèdent un nom breton. Venez les découvrir !

  • Mouezhiañ : Retour sur les élections régionales avec quelques mots de vocabulaire sur le thème du vote (Mouezhiadeg).

  • Ker : Ville, village, petit bourg... : les différents usages du petit mot « Ker », hérité d’un mot de vieux breton, lui-même parent du gallois.

  • Karantez… : L’amour (Karantez) avec un grand ou un petit K : quelques points de repères pour exprimer ses élans et parler sentiment.

  • Ar riboul, ar fest, ar gouel ! : Piste, fête, festival ou fête sainte (Ar riboul, ar fest, ar gouel) : les bretons ont un vocabulaire varié pour évoquer les fêtes.

  • An diegi : La paresse (An diegi) ! Réputés courageux, les Bretons ont aussi tous les mots qu’il faut pour parler de la paresse.

  • Koad : Koad désigne la matière bois, mais aussi le bois, c'est-à-dire la surface recouverte d'arbres. Mais si l'on parle d'une forêt, on utilisera plutôt Koadeg.

  • Al levrioù : Terre d’édition, la Bretagne possède un large vocabulaire pour parler livres (levrioù), poésie, lettres, théâtre… en breton.
  • Al loened : Les animaux (Al loened) de Bretagne ou de contrées plus lointaines, dans la vie quotidienne et les expressions courantes.
  • Ar c’horf : Front, yeux, dents, ventre, fesses, dos… : Le corps (Ar c’horf ) passé en revue de la tête au pied.
  • An dilhad : Les vêtements (An dilhad) et toute la palettes d’habits pour se vêtir de la tête aux pieds, puis enfiler son manteau (de pluie ou pas).
  • An ti : La maison (An Ti) et les mots bretons pour en désigner les différents espaces et les différentes sortes.
  • Ar marv : La mort (Ar marv) avec le célèbre personnage de l’Ankou et quelques proverbes en breton.
  • Ar skol... : Tout le vocabulaire lié à l’école (Ar skol) et l’origine du nom des trois principales écoles en langue bretonne.
  • Ar sonerezh : Sonneurs, bombardes et  bagadous font partie de la culture bretonne : les mots pour parler de la musique (Ar sonerezh ) et des musiciens.
  • Ar sport : Balles et boules, terrain, arbitre et joueur : quelques notions lexicales  sur le sport (Ar sport).
  • Demat ! Mont a ra ? : Bonjour ! ça va ? (Demat ! Mont a ra ?) : les principales expressions pour saluer, dire bonjour, en langue bretonne.
  • Kimiadiñ : Vous savez comment se saluer lors d’une rencontre. Mais comment se dire au revoir (Kimiadiñ) lorsque l’on se quitte ?
  • Brezhoneg : La langue bretonne (Brezhoneg) : le ba-ba sur cette langue celtique d’origine indo-européenne et ses quatre dialectes.
  • Mat ar jeu ? Penaos emañ kont ? : Pour être à l’aise dans toutes les situations : les différents façons, plus ou moins familières, de se saluer en breton.
  • Kelaouiñ : Découvrez comment vous informer (Kelaouiñ) en breton !
  • Liesterioù (pluriels) : Comment construire des pluriels (Liesterioù) de noms singuliers, comment les repérer ?
  • Liesterioù (2), encore des pluriels… : Comme vu précédemment on peut construire des pluriels (Listerioù) en ajoutant des désinences aux singuliers (-où, ioù, ed, ezed…) mais ce n’est pas toujours aussi simple ! On se doit de faire mention tout d’abord des pluriels irréguliers. Vous n’aurez qu’à les apprendre par cœur.
  • Ar sifroù hag an niveroù : "Unan, daou, tri"... Savez-vous comptez en breton ? Non, alors lisez bien ce qui suit pour découvrir "ar sifroù hag an niveroù" (les chiffres et les nombres) !
  • Kemmadurioù (mutations) : Une des spécificités de la langue bretonne est le phénomène des mutations (kemmadurioù). Certains mots peuvent subir une légère transformation s’ils sont précédés d’un article par exemple ou d’un pronom possessif. Les mutations(kemmadurioù) peuvent servir à marquer le genre (féminin ou masculin) et le nombre (singulier ou pluriel).
  • Ar bag (le bateau) : Et si nous parlions un peu de navigation ?
  • Ar verboù, les verbes : Comment reconnaitre les verbes (Ar verboù) au milieu d’une phrase en breton ?   Contrairement à la langue française qui range les verbes en trois groupes, il est difficile de catégoriser les verbes bretons en fonction de leurs terminaisons tant elles foisonnent.
  • Ar predoù (les repas successifs) : Mais comment nomme-t-on les repas (Ar predoù) successifs de la journée en langue bretonne ? Au moins deux manières cohabitent.
  • Labous , laboused … (oiseaux) : C’est deux mots sont le singulier et le pluriel de « oiseau(x) ». Un volatile nocturne peut être désigné par « ul labous-noz » mais par extension ce terme peut aussi permettre de nommer ironiquement un noctambule.
  • An dour hag ar stêrioù : Très sensibles à la qualité de la nappe phréatique, les Bretons ont beaucoup de mots pour parler de l'eau qui coule...
  • Ouzh taol ! : A table  (Ouzh taol) ! Les différents repas de la journée, les couverts, les proverbes : quelques éléments lexicaux sur les arts de la table.
  • Peseurt liv eo ? : Quelle couleur c’est (Peseurt liv eo) ? Le bleu du ciel, le vert de l’herbe, le blanc et noir du Gwenn-ha-Du  … : petit alphabet des couleurs.
  • N’eo ket echu gant ar c’horf ! : On n’a pas fini avec le corps (N’eo ket echu gant ar c’horf ) ! Oreillée, petit doigt, ventrée… : les expressions utilisant des parties de notre  corps.
  • Yec’hed mat ! : Bonne santé ! (Yec’hed mat !) Eau, limonade, vin rouge, café… : tour d’horizon du vocabulaire de la boisson.
  • Kunujennoù ! : Des insultes (Kunujennoù) ! En breton aussi, il existe une palette d’interjections plus ou moins familières pour dire son agaçement.

Modifié le


Partagez ce contenu