Aller au contenu

Un bâtiment « 3 en 1 » construit par la Région en un an et demi : inauguration de l’internat mutualisé du Campus Kerichen

Il n’aura fallu que 18 mois pour construire, au sein du gigantesque campus Kerichen (4 100 élèves), un bâtiment regroupant les internats des 3 lycées brestois : La Pérouse–Kerichen, Vauban et Jules-Lesven. D’une capacité de 560 lits et 176 chambres, le nouvel immeuble « 3 en 1 » affiche déjà complet ! Pour la Région, en charge du bâti des lycées publics bretons, cet investissement de 27 M€ n’est que la première pierre d’un vaste projet visant à redessiner en profondeur l’ensemble du site scolaire. Un chantier sur 10 ans, évalué à 100 M€.

Quand l’internat est sympa, les jeunes s’y bousculent ! Et le bâtiment flambant neuf de Kerichen (10 500 m² sur 5 étages) a de quoi séduire ses nouveaux résidents.

Crédit photo : Région Bretagne – Le Président de Région visite les espaces communs du Campus Kerichen

Trois unités indépendantes et des espaces communs

Si chaque internat fonctionne en autonomie, avec une couleur de référence, des accès et locaux dédiés (vie scolaire, foyer, salles d’étude, unités dortoir), les 560 élèves partagent au rez-de-chaussée les mêmes espaces de convivialité : le hall d’accueil, bien sûr, mais aussi des salles d’activité communes (yoga, musculation sur 200 m²…).

Pour la Région, maître d’ouvrage, l’intérêt de cette mutualisation est de réduire les coûts, en investissement comme en fonctionnement. Ce rapprochement permet aussi de moduler les espaces de chaque unité d’hébergement, d’une année sur l’autre, en fonction des hausses d’effectifs des 3 établissements.

Chaque chambre accueille 4 jeunes, comme dans les autres internats des lycées bretons, et les suggestions des élèves, en termes de confort et d’intimité, ont été intégrées dans l’agencement des lieux (lits en alcôves et distinction des zones jour et nuit).

Même concertation en amont pour le choix des couleurs dominantes des murs : jaune mimosa pour la Pérouse-Kerichen, orange clémentine pour Jules-Lesven et bleu turquoise pour Vauban.

Crédit photo : Région Bretagne – Le Président de Région entouré d’élus régionaux et locaux présente le Campus Kerichen

Construire vite et bien, via une procédure originale

Si l’attractivité des internats ne s’est jamais démentie en raison d’une offre de formations très riche sur le campus, il n’était plus possible d’accueillir les jeunes dans des bâtiments datant de 1956.

Pour mener à bien, et dans les meilleurs délais, ce chantier prioritaire, la Région a désigné un groupement d’entreprises emmené par Bouygues Bâtiment Grand Ouest et Ataub architectes, dans le cadre d’un marché global de performance. Une procédure qui engage concepteurs, constructeurs et mainteneurs sur la consommation énergétique, l’impact environnemental, le confort thermique et acoustique, avec une obligation de résultat sur les 4 premières années d’exploitation du nouveau bâti.

Diviser par 4 les consommations énergétiques

Lumières naturelles, ventilation double flux, bois et matériaux biosourcés, récupération de calories des eaux usées, qualité du mobilier, éco-gestes des usagers… : à l’heure où les factures de chauffage flambent dans les lycées, l’objectif est de diviser par 4 les consommations énergétiques du nouvel internat par rapport à l’ancien.

Ces exigences fortes conduisent aujourd’hui l’internat Kerichen à s’engager dans une démarche de labellisation qui devrait en faire le premier bâtiment “bas carbone” d’un lycée breton.

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse complet et la plaquette de présentation du Campus Kerichen.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse