Des mesures pour aider les jeunes à affronter la crise sanitaire

Crédit photo : Thomas Crabot

Difficultés matérielles, psychologique, de projection dans l’avenir…. La jeunesse est touchée de plein fouet par la crise sanitaire.  A la fois dans l’urgence et sur le long terme, nous déployons, aux côtés des acteurs jeunesse, de nouvelles mesures et renforçons celles existantes. L’objectif : aider les jeunes à vivre, s’épanouir et se projeter vers l’avenir.

  • 1M€
    C’est le montant alloué par la Région au Fonds régional de solidarité aux familles
  • 1,5M€
    C’est le montant alloué par la Région au CROUS pour aider les étudiants
  • 900 000
    Pour prévenir le mal-être et préserver la santé mentale des jeunes
  • 1,5M€
    Pour permettre aux jeunes d’acquérir des expériences professionnelles

  • Renforcer les moyens de coordination des services d’écoute des jeunes à l’échelle régionale pour le renforcement des partenariats, l’articulation des réponses dans le contexte de crise et l’élaboration d’outils mutualisés. En savoir plus sur l’aide au Fonctionnement des Points d’Accueil Ecoute Jeunes.
  • Financer la réalisation d’une étude préalable à la mise en place d’une plate-forme régionale, qui serait une entrée unique téléphonique et numérique sur l’accueil et l’écoute des jeunes (perspective à moyen terme).

  • Contribuer à l’achat de denrées alimentaires grâce à une aide d’urgence attribuée aux grands réseaux de l’aide alimentaire. Ce soutient de 200 000 € a été apporté dans le cadre du Plan pauvreté Etat-Région signé en novembre 2020. Pour certains de ces réseaux, les jeunes de moins de 25 ans représentent la moitié du public accueilli.
  • Apporter une réponse aux familles de lycéen·ne·s en difficultés économiques grâce au versement à chaque lycée une dotation exceptionnelle destinée à tripler les fonds sociaux disponibles pour l’année scolaire 2020/21 dans chaque lycée. En savoir plus sur l’aide Covid 19 – Fonds régional de solidarité aux familles.
  • Apporter un soutien aux actions en faveur de l’aide alimentaire des étudiant·e·s, via une subvention accordée au CROUS en lien avec les établissements d’enseignement supérieur bretons. En savoir plus sur l’aide Covid 19 – Actions de solidarité de l’enseignement supérieur en direction des étudiant.e.s.
  • Expérimenter l’équipement de 11 lycées en distributeurs gratuits de protections hygiéniques pour lutter contre la précarité menstruelle. En savoir plus sur l’action de la Région contre la précarité menstruelle.
  • Soutenir les actions du réseau UHRAJ pour lutter contre la précarisation des jeunes. En savoir plus sur l’aide Covid 19 – Actions de solidarité en direction des jeunes des résidences Habitat Jeunes

  • Faciliter l’accès des jeunes aux transports en commun régionaux via des outils numériques (BreizhGo.bzh, MobiBreizh…) et une tarification avantageuse. En savoir plus sur Tarifs TER Jeunes.
  • Expérimenter de nouvelles réponses face aux difficultés de mobilité, avec, par exemple, la mise à disposition de 10 véhicules particuliers de la Région auprès d’associations accompagnant notamment des publics jeunes vers l’emploi. En savoir plus sur l’action de la Région dans le prêt de ses véhicules.

  • Aider les projets de formation de bénévoles, avec un ciblage fort sur les jeunes et leur engagement, via le Fonds de Développement pour la Vie Associative (FDVA). En savoir plus sur l’aide du FDVA.
  • Soutenir les initiatives de jeunes dans le cadre de l’appel à projet « Accélérateur Initiative Jeunes – Les jeunes s’engagent pour le climat et la planète », en permettant de mettre en œuvre et faire aboutir les projets plus rapidement. En savoir plus sur l’appel à projets Accélérateur Initiatives Jeunes.
  • Soutenir les initiatives de jeunes dans le cadre d’un appel à projets visant à recréer du lien social, favoriser la remobilisation et lutter contre l’isolement. Cet appel à projet sera imaginé et porté collectivement par la Région et ses partenaires du chantier « Engagement des jeunes » du plan breton de mobilisation. En savoir plus sur l’aide Covid 19 – Projets de jeunes pour recréer du lien social et lutter contre l’isolement
  • Soutenir les structures proposant une offre d’accueil de jeunes en service civique d’initiative, nouvelle forme de volontariat qui permet au jeune de construire la mission qui lui correspond, en lien avec les sujets qui l’intéressent, ses projets, ses valeurs. En savoir plus sur l’aide Covid 19 – Accueil de jeunes volontaires en service civique d’initiative.

  • Soutenir directement des initiatives retenues dans le cadre de l’appel à projets « Passeur d’images » pour les jeunes éloignés de l’offre audiovisuelle.
  • Soutenir des résidences d’artistes pour renforcer les rencontres entre équipes artistiques et jeunes. En savoir plus sur l’aide Arts plastiques – Résidences d’artistes.

  • Créer le PASS Asso, pour accompagner les associations locales fragilisées par la crise au plus près des territoires. En savoir plus sur le PASS Asso.
  • Accompagner le développement des classes de mer pour les jeunes en difficulté (pour préserver des infrastructures dédiées aux jeunes qui risquent de disparaître du fait de la crise sanitaire). En savoir plus sur l’aide PASS Classes de mer.

  • Renforcer le repérage des jeunes décrocheurs et la proposition de solutions coordonnées, en lien avec les pilotes des PSAD.
  • Proposer des ateliers spécifiques « PREPA Projet » pour accueillir des étudiant·e·s de 1ere année et préparer leur retour en formation initiale universitaire. En savoir plus sur l’aide PREPA Projet.

  • Mobiliser les partenaires socio-économiques de Bretagne via une déclaration commune de la Conférence sociale visant notamment à développer des terrains des stages et d’alternance.
  • Accompagner des jeunes plasticiens sortant de l’école et en grande difficulté d’insertion professionnelle, en proposant notamment aux adhérents du réseau Art Contemporain en Bretagne d’inviter et d’accompagner un.e jeune artiste sur un temps de création.
  • Favoriser l’information sur les aides et les outils facilitant l’accès aux stages, en produisant et en mettant en ligne sur la plateforme IDEO un dossier thématique et en poursuivant les travaux d’identification et d’agrégation de l’offre de stage au niveau régional.
  • Favoriser le développement des emplois étudiants, au sein des établissements d’enseignement supérieur, pour des missions de tutorat, de participation à des projets de recherche participative ou plus globalement à des missions d’intérêt général. En savoir plus sur l’aide Covid 19 – Actions de solidarité de l’enseignement supérieur en direction des étudiant.e.s.
  • Accompagner financièrement, en lien avec le MAB et notamment le CRAJEP, les associations souhaitant proposer à des jeunes des missions relevant de leurs activités, via des stages ou des emplois aidés. En savoir plus sur l’aide Covid 19 – Accueil de jeunes en stage dans les associations bretonnes
  • Renforcer et développer les actions d’aller-vers du réseau Info Jeunes, via des contrats ponctuels rémunérateurs pour des jeunes, en faveur de l’accès aux droits et aux services de tous les jeunes. En savoir plus sur l’aide Covid 19 – Accueil de jeunes dans le réseau Info. Jeunes
  • Doubler le nombre de jeunes accueillis dans les services de la Région en 2021 pour atteindre 200 accueils (toutes formes confondues : emplois, emplois saisonniers, contrats d’apprentissage, CIFRE, stages…).

Structuration des conditions de production en Bretagne. En savoir plus sur l’aide Cinéma – Programmes de création associative.