Agir avec et pour les jeunes

Crédit photo : dim hou_Unsplash

Le saviez-vous ? La loi égalité et citoyenneté de 2017 a confié aux Régions des responsabilités nouvelles, tant dans la coordination du réseau régional information jeunesse, que dans l’animation du réseau des collectivités territoriales. Forte de ces nouvelles responsabilités, la Région a proposé à l’Etat d’élargir la démarche au-delà des seules collectivités, à tous les acteurs jeunesses, avec des jeunes, et en s’inspirant du « dialogue structuré régional » prôné par cette même loi. C’est ainsi que sont nés une conférence bretonne de la jeunesse et un Plan breton de mobilisation pour les jeunesses.

  • 12
    Chantiers sur des thématiques qui concernent les jeunes Breton·ne·s
  • 4
    Chantiers “outils” pour permettre aux acteurs jeunesse de mieux travailler ensemble

Une mobilisation à la bretonne

Dès 2018, l’Etat et la Région ont initié une dynamique regroupant collectivités, têtes de réseaux d’acteurs pour la jeunesse et jeunes. Au sein de cette « Conférence jeunesse », ces acteurs ont pu poser un diagnostic à la fois sur les besoins des jeunes, les actions menées par les différents acteurs pour la jeunesse et les chantiers à conduire collectivement. Seize chantiers ont été identifiés dans un « plan breton de mobilisation pour les jeunesses » pour les jeunes de 13 à 29 ans.
Par la méthode utilisée, la Bretagne a su faire « à la bretonne », en jouant sur le collectif et la co-construction. Cette singularité liée à la méthode de construction du plan de mobilisation pour les jeunesses a légitimé que la jeunesse soit inscrite comme un élément du Contrat d’Action Publique pour la Bretagne (ce contrat renforce le pouvoir de décision de la Région et permet d’adapter des règlements nationaux à la Bretagne pour agir plus vite et plus près des citoyen·ne·s), afin de mieux organiser l’action de l’Etat et de la Région vers les jeunes.

Une construction en plusieurs phases

L’élaboration du plan breton de mobilisation pour les jeunesses s’est déroulée sur plusieurs étapes

La rencontre des acteurs de jeunesse

Lors de la première conférence jeunesse, les acteurs mobilisés ont posé les grands principes du travail collectif et se sont accordés sur l’objectif de la démarche : définir une feuille de route partagée, co-construite avec les jeunes et l’ensemble des acteurs concernés, pour rendre plus lisible et mieux articuler l’intervention de chacun·e au service des jeunesses de Bretagne. Comment atteindre cette ambition ? En prenant en compte la diversité des situations des jeunes et en considérant leurs situations dans leur globalité dans une approche transversale et décloisonnée.

Un diagnostic partagé

Différentes enquêtes ont été réalisées afin de rassembler et analyser les données existantes. En parallèle, la parole des jeunes a été recueillie par le Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire (CRAJEP) en une quinzaine de lieux de leur vie quotidienne afin de mieux connaître les nouvelles préoccupations auxquelles ils·elles doivent faire face, ainsi que les rêves auxquels ils·elles aspirent.

Ce diagnostic a permis à la Conférence jeunesse de définir les thématiques prioritaires à aborder collectivement dans le cadre du Plan de mobilisation. Afin que les jeunes puissent trouver leur place dans cette étape de co-construction de la feuille de route, une grande rencontre régionale « En Bretagne, on bouge avec et pour les jeunes » a été organisée en juin 2019. Elle a regroupé des professionnel·le·s et élu·e·s d’associations et de collectivités ainsi que des jeunes et a permis d’aboutir à la définition et à la rédaction de 16 chantiers prioritaires (pointer vers le PDF) : 12 chantiers portent sur des thématiques qui concernent directement les différentes jeunesses en Bretagne, 4 autres chantiers sont liés à l’environnement d’accompagnement des jeunes et concernent les champs professionnel, politique et associatif qui travaillent avec et pour les jeunes.

De l’intention à l’action

Depuis 2020 et dans le cadre des 16 chantiers définis plus haut, l’Etat et la Région poursuivent l’animation de la dynamique impulsée par le Plan breton de mobilisation pour les jeunesses. Ils s’appuient en outre sur différents espaces de gouvernance.


La conférence jeunesse

La conférence jeunesse regroupe des représentant·e·s des collectivités, des services de l’Etat et des associations têtes de réseaux, travaillant avec ou pour les jeunesses en Bretagne.
L’objectif de cette conférence est d’assurer un suivi et un partage du plan de mobilisation.

Le comité technique

Le comité technique est composé des co-pilotes de la démarche, la Région Bretagne et l’Etat en région, de la Coordination Régionale des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire (CRAJEP), du Centre régional d’Information Jeunesse (CRIJ), des Conseils Départementaux et des 4 CAF. Il a pour objectifs le suivi opérationnel de la mise en œuvre du Plan breton de mobilisation pour les jeunesses ainsi que l’organisation des différentes rencontres de la Conférence Jeunesse. Le comité technique est ouvert aux acteurs et têtes de réseaux régionales intéressées et mobilisées.

Dans le prolongement de la Conférence jeunesse et du comité technique, des groupes de travail se réunissent régulièrement afin de s’assurer du déploiement du Plan. Pour en savoir plus sur l’avancement des groupes de travail, rendez-vous sur le site professionnel du CRIJ

En pratique