Aller au contenu

Loger les travailleurs saisonniers dans les internats des lycées : la Région ouvre les portes des lycées de Dinard et Lamballe

La Région Bretagne a décidé lundi, en commission permanente, de mettre à disposition des communes ou communautés de communes, à titre expérimental, les internats de ses lycées, inoccupés pendant l’été, afin que les collectivités bretonnes puissent y loger des travailleurs saisonniers, confrontés à la difficulté de se loger en période estivale.

Selon Pôle emploi, 50 000 emplois saisonniers seraient disponibles cet été en Bretagne, mais les candidatures se font rares, les postulants ne sachant pas où se loger en plein été, en particulier sur le littoral.

Or, jeudi 7 juillet, les 85 internats des lycées bretons se videront de leurs 12 000 élèves pensionnaires pour près de deux mois. Si tous ces lieux d’hébergement ne sont pas adaptés à l’accueil d’occupants extérieurs, ceux des lycées Yvon-Bourges, à Dinard, et Henri-Avril, à Lamballe, le sont, car idéalement situés par rapport aux offres d’embauche des employeurs locaux.

L’expérience va donc être tentée cet été entre la Région, ces deux établissements et la Communauté d’agglomération Lamballe Terre et Mer, d’une part, la Ville de Dinard, d’autre part.

A Lamballe, environ 80 lits seront mis à disposition pour héberger des personnes employées en juillet et août à la Cooperl. L’opération, si elle s’avère concluante, pourra s’ouvrir les prochaines années à d’autres entreprises du territoire rencontrant les mêmes difficultés.

A Dinard, près d’une vingtaine de places seront proposées aux saisonniers des entreprises du secteur de l’hôtellerie-restauration.

Sur chacun de ces deux sites expérimentaux, les saisonniers pourront bénéficier, pour environ 300 € par mois, d’une chambre individuelle et d’une salle de douches et de toilettes collectifs.

La Ville et la communauté de communes verseront aux deux lycées, gestionnaires des sites, une contribution financière correspondant aux coûts de fonctionnement (fluides, entretien, consommables, usure matériel…) des lieux.

A noter que chaque internat mis à disposition sera occupé en permanence par une personne affectée à la surveillance des locaux.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse