Aller au contenu

Gestion et valorisation des végétaux à domicile : la Région invite les Bretonnes et les Bretons à réduire leurs biodéchets

Chargée de planifier la gestion des déchets à l’échelle du territoire, la Région appelle les Bretonnes et les Bretons à adopter les bons gestes en ce printemps 2022. À partir de ce lundi et jusqu’au 6 juin, en partenariat avec l’ADEME, elle déploie une campagne de communication incitant la population à valoriser ses biodéchets à domicile. Si la Bretagne est championne du tri sélectif en France, les “déchets verts” représentent encore une part importante des matières jetées par les ménages bretons, alors qu’ils pourraient être facilement valorisés et recyclés.

En Bretagne, les biodéchets représentent un tiers de la poubelle à ordures ménagères quand les végétaux représentent près de la moitié des apports en déchetterie ! En ville comme à la campagne, des techniques et solutions existent pour (ré)employer les végétaux et déchets organiques tout en agissant pour l’environnement  mais encore faut-il les connaître !

162 kg
de végétaux apportés
par habitant, en 2019,
dans les déchetteries bretonnes,
soit 537 200 tonnes,
le double de la moyenne française !

C’est la raison pour laquelle la Région, qui s’est fixée comme trajectoire le zéro déchet en 2040, mène une campagne d’information sur ce sujet.

Avec une triple ambition : sensibiliser les Bretonnes et les Bretons à la nécessité de réduire leurs déchets verts et les inciter à changer leurs habitudes ; leur montrer que les biodéchets sont davantage des ressources que des déchets pour le jardinage et valoriser les pratiques accessibles d’utilisation des biodéchets.

S’affichant sur les bus, le web et les réseaux sociaux, cette campagne de communication met en avant, via 3 visuels et 2 courtes vidéos, les pratiques du compostage, du broyage et du paillage.

En savoir plus sur bretagne.bzh/biodechets

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse sur la gestion et valorisation des végétaux à domicile, et celui de l’inauguration du collecteur de déchets organiques au lycée professionnel Louis Armand à Locminé.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse