Aller au contenu

Dernière séance pour le Conseil régional des jeunes 2020-2022 : des élus engagés pour l’éducation à la sexualité, l’accès à la culture, la pratique du vélo

Tous habillés d’un même sweat-shirt estampillé CRJ, ils étaient une centaine de jeunes élus, lycéens et apprentis, à se retrouver une dernière fois, lundi, dans l’hémicycle du Conseil régional. L’occasion de dresser un bilan de leur mandature, largement perturbée par la crise sanitaire, et de présenter au Président Loïg Chesnais-Girard, les projets citoyens qui les ont mobilisés durant deux ans.

Crédit photo : Région Bretagne – le CRJ 2020-2022

Cette mandature n’aura évidemment ressemblé à aucune autre, en raison des confinements et restrictions sanitaires qui se sont succédé. Plus de la moitié des sessions se sont tenues en visio, mais ces réunions à distance n’ont pas empêché les 152 élus (76 binômes filles-garçons) de faire connaissance, de s’exprimer et de tisser des liens étroits, via les réseaux sociaux. Et quand ils ont pu enfin se voir « pour de vrai », les jeunes ont poursuivi leur action, donné leur avis sur les politiques et dispositifs de la Région, participé à des événements comme Nos Futurs, à Rennes, sur les transitions, la journée internationale du droit des femmes ou encore, tout récemment, le Défi des chef.fe.s sur le bien-manger au lycée.

Tous reconnaissent avoir acquis des compétences, appris à s’organiser et apprécié, malgré les contraintes de la période, la dynamique collective. Les jeunes élus ont beaucoup échangé avec leurs aînés et leur ont soumis, pour la première fois, un livret de 13 propositions sur 4 thématiques chères à leur cœur : le climat, les mobilités, la culture et la gestion des lycées. Une contribution concrète pilotée par les co-présidents Elouan Brulé (lycée La Mennais – Ploërmel) et Lou Dauny (lycée Saint-Joseph – Bruz).

Réparti en 5 commissions (communication, climat, jeunesse, égalité, culture), chacun a contribué à différents projets. Les uns ont conçu un outil de partage d’informations sur la pratique du vélo, les autres proposé des séances d’éducation à la sexualité et au genre dans les collèges et lycées, comme la loi de 2001 l’oblige, théoriquement. L’accès et l’éducation à la culture les ont aussi mobilisés, comme le déploiement des distributeurs de protections périodiques gratuites qu’ils ont permis d‘accélérer dans tous les lycées bretons, publics et privés.

« Tout l’enjeu de ce travail, soulignent le Président Loïg Chesnais-Girard et Gaby Cadiou, élue déléguée au CRJ, est que les outils créés puissent être utiles à l’ensemble des jeunes bretons dans les lycées ou dans toute autre structure dédiée à la jeunesse. »

Avec la participation active des « experts »du CRJ

Considérés comme des experts sur les sujets « jeunesse », les élus du CRJ sont de plus en plus sollicités et écoutés pendant leur mandat :
– participation régulière à la commission « jeunesse, égalité et citoyenneté » pilotée par l’élue Gaby Cadiou ;
– contribution à la politique jeunesse et au plan de lutte contre la pauvreté de la Région ;
– implication dans le temps fort régional « Bouge avec l’Europe » ;
– contribution à deux consultations du Défenseur des droits, notamment sur la santé mentale ;
– consultation par le CESER sur le sujet « santé mentale et bien être » ;
– avis rendu pour les associations « Produit en Bretagne » et « Agriculteurs de Bretagne » sur leur vision des jeunes de l’agriculture ;
– participation à la première édition de l’événement « Nos Futurs » porté par les Champs Libres sur la thématique des transitions, du 22 au 27 mars 2022. Intervention pendant la conférence de Jean Jouzel.

Retrouvez ci-dessous le communiqué complet, présentant l’actualité des 5 commissions thématiques.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse