Aller au contenu

Après la forêt, un deuxième appel à projets sur l’eau : Breizh Biodiv va accompagner des actions préservant la ressource et la biodiversité

Lancée fin 2020 par la Région, Breizh Biodiv poursuit sa croissance : après avoir soutenu l’an dernier les 10 lauréats d’un premier appel à projets sur la forêt, la fondation et ses financeurs, publics et privés, souhaitent encourager en 2022 des initiatives favorisant la préservation et la valorisation des milieux aquatiques et zones humides. L’appel à projets, présenté lors de la Journée mondiale de l’eau, s’adresse aux territoires dont la ressource est en « bon état » au regard de la directive-cadre européenne sur l’eau. Les communes, intercommunalités, syndicats gérant les bassins versants, ainsi que les structures d’animation des SAGE et les associations sont invités à candidater jusqu’au 19 juin.

> L’appel à projets « eau et biodiversité » : un volet opérationnel et un volet animation

Restaurer la continuité d’un cours d’eau, la morphologie de son lit et de ses berges, préserver les zones humides et marais, de même que leurs habitats aquatiques : voici les chantiers qui pourront être accompagnés dans le cadre du volet opérationnel des projets sélectionnés. Toute initiative devra aussi intégrer un volet animation en associant et sensibilisant les publics aux actions engagées (sentier d’interprétation, exposition, espace d’accueil…). C’est un comité d’orientation, constitué de scientifiques, d’associations environnementales et des financeurs, qui sélectionnera les lauréats. Les actions retenues bénéficieront d’une aide financière d’un montant maximal de 50 000 €, dans la limite de 80% des dépenses éligibles. En savoir plus sur bretagne.bzh/breizh-biodiv.

Crédit photo : Région Bretagne – (de g. à d.) Jean-Philippe Berton, Directeur régional EDF, Thierry Le Bihan, Maire de Mordelles, Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne et Carole le Bechec, Présidente de Breizh Biodiv et commission climat, transitions & biodiversité

> Le projet exemplaire du Musé’O : respect de la ressource et changements de pratiques

Loïg Chesnais-Girard, Président de Région, et Jean-Philippe Berton, Directeur régional EDF, partenaire de la fondation, ont choisi de lancer l’appel à projets in situ, en prenant appui sur l’exemple probant du Musé’O de Mordelles, en présence de son maire, Thierry Le Bihan. Ce parcours pédagogique à ciel ouvert, accessible en permanence et gratuit illustre parfaitement les actions locales qui peuvent être mises en œuvre pour sensibiliser à la reconquête de la qualité de l’eau -ici dans le bassin rennais– au respect de la ressource et aux changements de pratiques qui s’imposent à l’avenir. Depuis l’automne 2021, Musé’O propose un premier parcours au bord de la Vaunoise et du Meu, avec, tout le long, des espaces d’activité et de découverte pour observer, expérimenter, jouer et se questionner sur l’eau et les milieux aquatiques. Deux autres seront aménagés en 2022 et 2023.

> Les objectifs de Breizh Biodiv en faveur de projets locaux d’intérêt général

Grâce au mécénat environnemental, la volonté de la Région et de ses partenaires est de financer des projets d’intérêt général menés localement en faveur des transitions écologiques en Bretagne. « Ce dispositif de soutien public-privé permet ce lien entre les acteurs économiques bretons et leur territoire, au bénéfice d’une biodiversité préservée », se félicite Carole Le Bechec, Présidente de Breizh Biodiv et de la commission climat, transitions et biodiversité de la Région. De grands groupes parmi lesquels EDF, ENGIE, ARKÉA et La Poste, ont franchi le pas depuis fin 2020 en s’engageant au côté de la Région. EDF, partenaire de la première heure, a renouvelé ce jour son engagement au sein de Breizh Biodiv pour 2022.

> Le partenariat avec EDF se prolonge en 2022

Engagée pour la préservation de la planète et la neutralité carbone, EDF en Bretagne s’est naturellement positionnée comme co-fondateur de la fondation Breizh Biodiv pour renforcer son soutien aux projets en faveur de la biodiversité et de l’environnement. Ce partenariat durable avec la Région Bretagne est prévu pour 3 ans.

Retour sur le premier appel à projets « forêt et biodiversité »

Les 10 communes et associations, lauréates de ce premier appel à projets fin 2021, ont bénéficié d’une enveloppe globale de 250 000 € (30 000 € max/ opération) pour conduire des actions visant à reboiser des espaces en friche ou à réintroduire l’arbre en ville, l’objectif étant de séquestrer le carbone et de préserver la biodiversité de ces milieux arborés.

EDF engagée pour 3 ans dans la fondation Breizh Biodiv

Partenaire de la Breizh Cop et engagée pour la préservation de la planète et la neutralité carbone, EDF en Bretagne s’est naturellement positionnée comme co-fondateur de la fondation Breizh Biodiv, initié par la Région Bretagne, pour renforcer encore son soutien aux projets bretons en faveur de la biodiversité et de l’environnement.

Conscients de l’enjeu, nous avons voulu nouer un partenariat fort et durable avec la Région Bretagne. C’est pourquoi nous nous sommes mobilisés dès le lancement de cette initiative pour 3 années.

Ce nouvel engagement s’inscrit pleinement dans notre partenariat en faveur de la transition écologique et énergétique de la Bretagne, dans la continuité de nos actions entreprises avec toutes les unités bretonnes du groupe EDF et de nombreux partenaires.

Notre détermination à préserver la biodiversité avec nos partenaires va de pair avec notre ambition climatique, les deux sujets étant très liés l’un à l’autre.

EDF se sent tout particulièrement concerné par l’Appel à Projets 2022 sur la thématique de l’eau. En France métropolitaine, EDF gère près de 30 000 ha de terrains et 50 000 ha de retenues d’eau souvent implantés dans les terres ou sur le littoral, au cœur ou à proximité de zones protégées.

En tant qu’industriel responsable et au-delà des mesures de préservation de l’environnement habituellement prises dans le cadre de l’exploitation de nos ouvrages, nous mobiliser aux côtés de la Région dans le cadre de Breizh Biodiv nous permet d’aller encore plus loin pour renforcer notre position en matière de responsabilité environnementale.

Jean-Philippe Berton, Directeur régional EDF

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse