Une skipper océane dans la filière d’excellence de la course au large

A 24 ans, Elodie Bonne Bonnefous devient la première femme à être « skipper océane » de la filière d’excellence de course au large Bretagne – CMB. Une bonne nouvelle pour la filière et… pour l’égalité femme-homme dans le sport !

La première skipper Oceane de la filière excellence de la course au large Elodie Bonnefous

Au terme du Challenge Oceane Bretagne organisé pour sélectionner la première femme skipper de la filière excellence de la course au large, c’est Elodie Bonnefous qui devient la première skipper Oceane. Déjà championne du monde universitaire et double championne du monde féminine en J80 puis vainqueur de la sélection Jeune Tour de Bretagne 2019, elle est loin de décrocher là sa première victoire sur l’eau.
A la clé de cette nouvelle aventure, pour la jeune navigatrice titulaire par ailleurs d’un Master 2 «activité physique adaptée et santé » : un bateau Figaro Beneteau 3 et un budget pour disputer le circuit du Championnat de France de course au large en solitaire dans les meilleures conditions ainsi qu’une formation professionnelle de haut niveau au Pôle Finistère Course au Large de Port-la-Forêt, au contact des meilleurs navigateurs français.

Egalité femme-homme : dans le sport aussi !

Jusqu’ici la filière excellence de la course au large Bretagne-CMB détectait ses skippers parmi les hommes pour les former à la course au large sur deux ans. C’était sans compter sur la volonté de la Région Bretagne de faire progresser l’égalité femmes-hommes… dans tous les domaines où elle intervient, y compris dans le sport. Avec la nouvelle skipper Océane, le duo devient trio et la filière excellence de la course au large accompagne deux hommes et une femme. En 2020, le skipper performance Loïs Berrehar, le skipper Espoir Tom Laperche et la skipper océane Elodie Bonnefous disputeront donc les courses du calendrier de la course au large aux couleurs de la Bretagne.