Aller au contenu

La rentrée scolaire est passée mais au fait, quel rôle joue la Région pour les lycées ?

Créer votre compte

Pour ajouter à Mes épingles vous devez vous connecter ou créer un compte Bretagne.

Gestion des restaurants, construction et rénovation des établissements scolaires, équipement pédagogique des élèves… la Région investit et s’engage pour le quotidien des lycées. Voici 5 engagements pour comprendre l’action de la Région !

Attendue et un peu redoutée, la rentrée approche pour les lycéens (CR Thomas Crabot).

Il y a les repas bien sûr, mais pas que. Pour assurer le confort des lycéens, la Région investit également dans des ressources pédagogiques, construit, réhabilite et isole les 115 lycées dont elle a la charge. Petit tour d’horizon des compétences de la Région dans l’enseignement secondaire.

Lire aussi – Rentrée au nouveau lycée Mona Ozouf : “tout a été pensé pour le bien-être des élèves et des professeurs”

Repas : une tarification solidaire pour les familles

Depuis la rentrée 2022, les familles des lycéens en pension complète et demi-pension bénéficient de tarifs accessibles et solidaires. Une tarification harmonisée sur tout le territoire liée aux ressources de chaque famille. Vous pouvez en bénéficier depuis le 1er juin.

En parallèle, la Région s’engage en faveur du bien-manger et prévoit 30 % de produits sous label, dont 20 % en bio dans les assiettes.

Lire aussi – Pause déjeuner au lycée : “Alors, c’est bon la cantine ?”

Quand la Région rénove ou construit des lycées

Parmi les attributions des conseils régionaux, il y a l’entretien et la construction de nouveaux lycées. Comme le lycée Mona Ozouf à Ploërmel (56), qui accueille ses premiers étudiants cette année. La Région a consacré un budget de 38,2M€ pour sa construction. Ultra moderne, il pourra accueillir 865 élèves en formation générale et technologique. En tout, 110M€ sont dépensés chaque année pour rénover, restructurer et agrandir les lycées bretons.

> Découvrez le tout nouveau lycée Mona Ozouf

Isoler les lycées pour réduire les consommations d’énergie et améliorer le confort

Depuis 2019 un Plan Énergie vise à réduire l’empreinte carbone des 115 lycées bretons. Ainsi, chaque année, 20 M€ sont dépensés pour rénover et isoler les façades, les fenêtres et les toitures des nombreux établissements construits dans les années 50 et 60.Il s’agit aussi d’informer et d’encourager les élèves comme le personnel des lycées à réduire leurs consommations au quotidien. Et il y a urgence : le chauffage représente la moitié des factures des lycées.

Transport scolaire : un tarif unifié dans les quatre départements

Le réseau régional BreizhGo (car, train et bateau) véhicule chaque année 100 000 jeunes, collégiens et lycéens se rendant à l’école, hors zone urbaine. Un tarif unifié a été mis en place dans les quatre départements bretons fixé à 120 €/an (50 €/ an dès le 3e enfant transporté et gratuit à partir du 4e enfant). Et pour 80 € de plus par an (soit 200 €/an au total), la carte Scolaire + permet aux scolaires utilisant les transports BreizhGo d’accéder librement à l’ensemble des cars et trains TER tout au long de l’année, petites vacances et week-ends compris !

Toute l’info sur www.breizhgo.bzh

Encourager les lycées à développer leur engagement citoyen

Le Conseil régional des jeunes (CRJ) est une instance pensée par et pour les jeunes lycéens. Elus par leurs pairs, les quelque 160 jeunes conseillers régionaux débattent et agissent sur des sujets aussi variés que :

  • Biodiversité et climat,
  • Culture,
  • Santé et bien être,
  • Égalité, justice sociale et accès aux droits,
  • Communication.

Une façon d’exercer concrètement sa citoyenneté, et certainement une très bonne école de la vie.

Lire aussi – Rencontre avec quatre élus du Conseil régional des jeunes

Cette actualité vous a plu ?

Gardez cette page dans votre collection pour facilement la retrouver !

Partager :

Notre actualité

Votre localisation a bien été enregistrée

Abonnez-vous à notre newsletter