Arnaque téléphonique : appel à la vigilance

Aleksandr-Lobanov-Fotolia

La Région Bretagne met en garde contre des appels d’entreprises se présentant comme le Conseil régional de Bretagne ou la Région Bretagne et proposant des solutions pour les ménages en situation de précarité énergétique. Ce démarchage abusif n’est en aucun cas du ressort de l’institution et une action pénale est en cours.

Si vous êtes victime de ce démarchage abusif, il ne faut pas divulguer par téléphone d’informations confidentielles, en particulier ses coordonnées bancaires.    Des actions frauduleuses similaires ont également été identifiées sur Facebook et Instagram. Via une page Facebook intitulée “Chauffage gratuit en Bretagne” et affichant le logo de l’institution, une campagne de communication a été menée afin de récolter les données personnelles d’internautes.
Cette page a été signalée auprès du réseau social. Là encore, la création de cette page n’est en aucun cas du fait de la Région Bretagne, qui appelle à la vigilance. Afin de prévenir ce genre d’incident, vous avez la possibilité de vous inscrire gratuitement sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, un service proposé par le Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. Pour en bénéficier, c’est très simple : entrez votre (ou vos) numéro(s) de téléphone (huit numéros maximum) sur le site www.bloctel.gouv.fr. Vous recevrez alors un récépissé indiquant la date à partir de laquelle l’inscription sera effective (pas plus de 30 jours après la délivrance du récépissé.) ainsi que la durée d’inscription sur la liste d’opposition, à savoir trois ans. Trois mois avant l’expiration de ce délai, un mail ou un courrier postal vous invitera à renouveler l’inscription, si besoin.

Dix-sept Espaces INFO-Énergie en Bretagne

  • un numéro vert est à disposition des publics, du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30 : 0 805 203 205
  • un site Internet : www.bretagne-energie.fr.