76 M€ pour promouvoir l’équilibre des territoires

Crédit photo :

Dans la dynamique de la Breizh COP, qui vise à accélérer la transition en Bretagne, notre politique régionale d’aménagement du territoire met en oeuvre le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet) adopté en 2020. Fil rouge : la recherche de solidarité et d’équilibre entre des territoires ruraux, littoraux, urbains et périurbain. Pour cela, nous nous appuierons sur notre partenariat renforcé avec les intercommunalités, un plus fort soutien aux territoires les plus fragiles et des actions visant à développer plus d’égalité partout. Zoom sur quatre actions concrètes.

  • 40M€
    par an pour la politique de cohésion des territoires en 2021 et 2022
  • 100%
    du territoire breton desservi par le très haut débit d’ici 2026
  • 32
    quartiers prioritaires répartis dans 12 intercommunalités (85 900 habitant·e·s)

L’égalité femmes-hommes au cœur des territoires

L’appel à manifestation d’intérêt Collectiv’égalité lancé fin 2020 permettra d’aider les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à agir, dans leurs domaines de compétences, pour réduire les inégalités entre les femmes et les hommes. Chacune des intercommunalités retenues pourra ainsi être accompagnée pour réaliser un état des lieux de l’égalité femmes-hommes sur son territoire, sensibiliser sur le sujet et définir 2 ou 3 actions prioritaires pour faire évoluer les pratiques de l’égalité sur son territoire.

Les services essentiels à la population  

Aujourd’hui, 88 % des Breton·ne·s accèdent aux principaux équipements et services de la vie courante en moins de 7 minutes. Education, transport, santé, culture, lien social ou encore d’accueil des entreprises : l’existence d’une offre de services de qualité est une condition essentielle de la vitalité, de la qualité de vie et de l’attractivité d’un territoire. C’est pourquoi en 2021, nous expérimenterons, sur une durée de deux ans, un nouveau dispositif visant à permettre à tou·te·s les breton·ne·s de disposer des services de proximité essentiels à leur vie quotidienne, facilement accessibles ou itinérants.

La transition des quartiers prioritaires

Faire plus dans les zones qui ont moins : la solidarité guide notre action d’aménagement du territoire. Nous mobilisons nos politiques de formation, de soutien à l’économie ou de développement des transports au service de la politique de la Ville, dans les 32 quartiers les plus en difficulté en Bretagne,. Pour accompagner ces quartiers dans les transitions économiques, sociales, sociétales et environnementales, nous expérimenterons en 2021 de nouvelles modalités d’action en faveur du renouvellement urbain : un appel à projets doté de 4,5M€ donnera la priorité à l’invention de nouveaux quartiers mobilisant les habitant·e·s et conjuguant mixité sociale, architecturale, fonctionnelle et urbaine.

Cycle de rencontres pour innover en réseau !

L’échelle régionale est pertinente pour travailler en réseau. C’est pourquoi jusqu’à l’été 2021, aux côté de l’Etat, de l’Etablissement public foncier de Bretagne et de la Banque des territoires, nous invitons porteurs de projets, collectivités et acteurs privés à participer au cycle d’animations « Les territoires innovent» : 14 rencontres pour partager informations et expériences sur la dynamisation des centres villes et centres bourgs d’une part et la préservation de la ressource foncière d’autre part. Une opportunité pour les acteurs locaux à la fois de monter en compétences et d’être en réseau à l’échelle régionale.

Les grandes orientations

  • Un tandem Région-intercommunalités renforcé et une démarche plus solidaire entre les territoires pour accompagner et financer chaque territoire selon sa situation et ses capacités.
  • Diffuser le très haut débit partout : l’aménagement du réseau régional en fibre optique  desservira 100 % des Breton·n·e·s d’ici d’ici 2026.
  • Accompagner les projets des territoires autour de trois priorités : maintien des services essentiels pour les habitant·e·s, dynamisation du centre des villes et des bourgs, accompagnement des transitions.
  • Animer un réseau régional pour développer l’échange de pratiques et soutenir les territoires en matière d’ingénierie territoriale.
  • Accompagner le renouvellement urbain des 32 quartiers prioritaires de la politique de la Ville à travers de nouvelles modalités.
  • Permettre l’égalité d’accès aux soins partout en soutenant notamment les actions innovantes pour réduire les inégalités entre territoires.
  • Accompagner les collectivités vers l’arrêt de la consommation des terres naturelles et agricoles.
  • Un plan pour les jeunes autour de quatre priorité : information jeunesse, mobilité, santé-environnement, droits culturels