Aller au contenu

Transparence et efficacité des achats de la collectivité : la Région met en ligne son observatoire des données de l’achat public

Dans un souci de transparence, la Région Bretagne lance son portail de suivi et d’évaluation de sa politique d’achat. Unique en son genre et alimenté en quasi temps réel par les données produites par la collectivité, le site va permettre aux entreprises, potentielles candidates à des contrats publics, ou aux citoyens, désireux de confronter les engagements pris aux résultats affichés, de savoir comment est utilisé l’argent de la collectivité. À l’occasion de la mise en ligne du site, ce mercredi, Loïg Chesnais-Girard a présenté les objectifs de cette démarche d’amélioration continue des services proposés par la Région.

Pour assurer la desserte en trains, cars et bateaux transportant chaque année les 60 millions d’usagers du réseau public BreizhGo, pour construire et moderniser les 115 lycées publics dont elle a la charge, ou encore pour fournir les quelque 10 millions de repas servis chaque année dans les selfs de ces établissements, la Région achète, en moyenne, de 250 à 300 M€ HT par an en biens et services.

Afin de mieux piloter et orienter sa politique d’achat, elle s’appuie sur l’analyse de données, centralisées et valorisées sur le site de l’observatoire :

achat-public.data.bretagne.bzh

Ce portail est aujourd’hui en accès libre pour permettre à tout un chacun de comprendre comment l’argent public est dépensé, dès le premier euro, à quelles fins et dans quelles conditions les contrats publics ont été attribués, tout en identifiant les entreprises bénéficiaires.

Un outil d’évaluation et de développement économique

La création de cet observatoire est le fruit du travail engagé en 2018 par la Région et l’adoption de son Schéma des achats économiquement responsables comportant 4 objectifs principaux :

  • faire de la commande publique un levier de développement économique,
  • en faire un instrument pour favoriser les transitions écologiques et énergétiques,
  • renforcer l’impact social positif de ces achats,
  • faciliter l’accès des TPE et PME aux marchés publics

De fait, cet outil de recensement économique de la commande publique permet à la Région de mieux évaluer ses impacts sociaux, environnementaux et économiques, de favoriser le rapprochement de l’offre et de la demande pour ajuster les besoins en matière de construction, de formation professionnelle, d’offre de transports…

En parallèle, les entreprises gagneront en visibilité sur les processus, via l’observatoire, ce qui les aidera à mieux comprendre et répondre aux contrats.

LA RÉGION, UN INVESTISSEUR SUR LE TERRITOIRE

380 M€ HT de commande publique (2021)

Principal poste de dépense : 149 M€ HT
en équipements et services de transports publics routiers

833 contrats publics
dont 624 attribués à des PME bretonnes

75% d’entreprises bretonnes bénéficiaires.

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse complet.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse