Aller au contenu

Toujours « Plus de Bretagne » : le Président de Région inaugure Kerampuilh, haut lieu de la langue bretonne

Propriétaire du domaine de Kerampuilh, la Région Bretagne a conduit un vaste chantier de restauration (4,3 M€) au cœur du château, acquis en 2010. Après deux ans de travaux, ce bâtiment historique abrite désormais le siège de l’Office public de la langue bretonne (OPLB), les bureaux des deux agents de la Région rattachés à l’Espace territorial du Centre-Bretagne, ainsi que des espaces de travail ouverts à la location et gérés par l’association AILES*. « Enfin rénové et ouvert à tous, Kerampuilh est appelé à devenir l’épicentre dédié à la vitalité et à la défense de la langue bretonne, un symbole fort pour toujours plus de Bretagne », a réaffirmé le Président Loïg Chesnais-Girard, accompagné de Christian Troadec, Vice-président aux langues de Bretagne et Maire de Carhaix, et de Paul Molac, Conseiller régional et Président de l’OPLB.

Crédit photo : Région Bretagne – inauguration de Kerampuilh – mardi 24 mai 2022

Cette inauguration intervient dans un contexte porteur, deux mois après la signature, entre la Région et l’Etat, de la convention spécifique pour la transmission des langues de Bretagne et le développement de leur usage dans la vie quotidienne. Un acte puissant qui associe les universités et l’Office public de la langue bretonne et engage les signataires sur la période 2022-2027. Au cœur de ce « contrat », un enjeu majeur : celui de gagner en nombre de jeunes locuteurs (de 19 000 élèves à 30 000 d’ici à 2027). Pour ce faire, priorité est donnée à l’apprentissage à l’école et à la formation des enseignants, tandis que l’OPLB se voit confier la mission d’introduire davantage de breton dans la vie publique au quotidien.

L’émulation du lycée Diwan, tout proche

Le domaine de Kerampuilh abrite aussi le lycée Diwan qui y a ouvert ses premières classes en 1997 (avant le lycée de Vannes en septembre 2021). L’établissement, configuré pour accueillir 380 élèves, avait besoin de s’agrandir et de se restructurer. La Région y a donc aussi engagé des travaux d’un coût de 4,7 M€ qui portent sur les espaces de vie scolaire, le CDI et les salles de classe (2 200 m² au total). Les opérations, en cours, seront finalisées en deux temps, au printemps 2023 pour le premier bâtiment, et début 2024, pour le second.

A côté, le centre d’hébergement, géré par AILES, loge, durant les périodes scolaires, les lycéens de Diwan et, le reste du temps, les groupes extérieurs (116 chambres et 330 places), dont les techniciens des Vieilles charrues avant et pendant le festival, chaque année en juillet.

La restauration du château a permis aussi de revoir les aménagements paysagers du domaine, en s’inspirant de ce qui existait au XVIIIe siècle, mais aussi d’améliorer l’accessibilité des lieux et le stationnement, notamment pour les vélos.

Crédit photo : Région Bretagne

Kerampuilh
Un domaine de 6 ha,
propriété de la Région

Un château datant de 1760

4,3 M€ de travaux pour
un espace rénové de 870 m²

La Région a délégué la maîtrise d’ouvrage de ce chantier de restauration à SemBreizh et confié la maîtrise d’œuvre au cabinet d’architectes nantais Chabenès & Scott. À l’intérieur, une belle salle de conférence de 50 places, aménagée dans les anciennes cuisines, et 30 postes de travail répartis dans les étages.

* Association d’Iroise pour le logement, l’emploi et les solidarités

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse complet.

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse