Respect du cadre sanitaire, bien-manger à la cantine, chantiers livrés et à venir… : la Région à pied d’œuvre pour garantir aux lycéens bretons le meilleur accueil

Alors que les 2 500 agents chargés de l’entretien et de la restauration dans les lycées sont sur le pont dans les 115 établissements publics bretons, la Région s’apprête à accueillir 78 200 jeunes dans le respect des consignes sanitaires et des règles de distanciation, déjà expérimentées en juin dernier. Dans ce contexte, l’enjeu pour la Région est de garantir la poursuite d’études des lycéens et de maintenir ses objectifs : « malgré l’épidémie de Covid-19, notre priorité est de former, bien nourrir et loger les jeunes dans des locaux bien équipés, adaptés à leurs besoins, a rappelé le Président Loïg Chesnais-Girard, au côté de sa Vice-présidente aux lycées, Isabelle Pellerin. Plus que jamais, investir dans l’éducation et promouvoir le bien-manger dans les lycées sont d’actualité ! »

> Application stricte des protocoles sanitaires

En application des consignes nationales, la Région a défini des protocoles de nettoyage et diffusé dans les lycées des guides pratiques pour leur mise en œuvre.

Tous les agents ont été dotés de masques (400 000 unités distribuées) et autres gants et visières, avec mission de nettoyer et désinfecter régulièrement les espaces communs, salles de classe, lieux de passage, sanitaires et selfs, en insistant, bien évidemment, sur les points de contact.

La Région veille ainsi à protéger la santé de ses personnels et celle de tous les élèves et enseignants.

> Bien-manger au self : 14 lycées pilotes

La Région s’est résolument engagée en faveur du bien-manger pour tous, en particulier dans ses lycées. Les efforts se poursuivent en faveur d’approvisionnements locaux, de saison et de qualité.

Le plan d’action pour le bien-manger dans les lycées prévoit cette année d’aller plus loin et d’expérimenter, dans 14 lycées, des pratiques d’achat et outils qui pourront être dupliqués, ensuite, pour atteindre partout un même niveau de service. Il s’agit de cuisiner « maison » et de lutter contre le gaspillage tout en éduquant les jeunes au goût.

115 lycées publics

  • 78 200 élèves
  • 1 480 bâtiments
    (1,8 million de m²)
  • 90 M€ de travaux/an
  • 98 restaurants
    10 M de repas/an
  • 86 internats
    12 500 internes
  • 2 500 agents techniques à l’accueil et l’entretien

> Immobilier : lycées neufs et internats en chantier

L’événement de la rentrée, c’est, bien sûr, l’ouverture d’un nouvel établissement, le lycée Simone-Veil à Liffré. Le 1er septembre, il accueille ses 380 premiers élèves (1 200 à terme) dans un ensemble de bâtiments bioclimatiques, privilégiant le bois, la lumière naturelle et le végétal.

Dans le même temps, débute la construction du lycée de Ploërmel (900 élèves) qui ouvrira à la rentrée 2022.

Si la Région accroît les capacités d’accueil des lycées pour répondre aux évolutions d’effectifs toujours croissants, elle veille aussi à satisfaire les besoins des jeunes en termes d’hébergement et de restauration : construction de deux nouveaux internats à Brest (Cité Kerichen) et Cesson-Sévigné (dédié aux sportifs de haut niveau), ou encore livraison du restaurant du lycée Ernest-Renan à Saint-Brieuc, avec vue panoramique sur la vallée du Gouedic.

> Les aides aux familles

La réforme du bac implique de nouveaux manuels scolaires et/ou supports numériques. Le Pass ressources pédagogiques de la Région évolue en conséquence : il est porté à 50 € par élève, directement versé à l’établissement d’accueil.

Autre dispositif très apprécié des familles : l’aide à l’équipement professionnel pour tout élève entrant dans un lycée «pro» (60 à 300 € par élève selon les sections).

Enfin, cette rentrée sera marquée par la mise en service, dans 11 lycées, de distributeurs gratuits de protection hygiéniques. Une initiative financée par la Région pour lutter contre la précarité menstruelle et sensibiliser les jeunes à ce sujet encore tabou.

Retrouvez ci-dessous le dossier de presse complet.

En pratique