Aller au contenu

Mois du gallo 2022 : plus d’une quarantaine d’animations et événements autour de la langue gallèse

Le printemps approche et le Mois du gallo / Maiz du galo l’accompagne à nouveau ! Annulé l’an dernier en raison des restrictions liées à la crise sanitaire, il fait son retour en 2022. Lancée par la Région en 2017, cette opération célèbre la langue gallèse à travers de nombreuses animations proposées sur le territoire breton. Tout au long du mois de mars, le grand public aura plus d’une occasion de mesurer et d’apprécier la richesse, la vitalité et la modernité du gallo. À la veille de son ouverture, Kaourintine Hulaud, Conseillère régionale déléguée à la langue gallèse, a présenté cette 5e édition, ce lundi à Sérent, dans les locaux de Plum’FM. Au sein des studios de cette radio associative qui diffuse plus de 15 heures d’émissions en gallo chaque semaine, l’élue est aussi revenue sur les avancées obtenues dans le cadre de la convention spécifique passée avec l’État sur les langues de Bretagne.

En 2022, dans un contexte sanitaire moins incertain qu’il y a un an, plus d’une quarantaine d’animations, ouvertes à toutes et à tous, sont programmées au cours de ce Mois du gallo / Maiz du galo : expositions, conférences, ateliers de langue gallèse, concerts, “caozeries”, visites commentées.

Le territoire de Sérent ne sera pas en reste durant ces prochaines semaines de festivités. En partenariat avec la commune, Plum’FM, acteur connu et reconnu de la promotion du gallo, organise en effet des activités de création et des lectures bilingues en lien avec le festival Oust aux livres, des projections de films ou encore des initiations au gallo.

Programmation à suivre
sur www.bretagne.bzh/moisgallo (en français) et sur www.bretagne.bzh/maizgallo (en gallo)
ainsi que sur Twitter via les hashtag #MoisDuGallo & #MaizDuGalo.

Une convention spécifique en faveur des langues de Bretagne adoptée par la Région

La Région s’est engagée de longue date pour la sauvegarde, la transmission et le développement du breton et du gallo. Ces deux dernières années, elle a travaillé avec l’État pour aboutir à une « convention spécifique pour la transmission des langues de Bretagne et le développement de leur usage dans la vie quotidienne ». Un nouveau cadre a été dessiné pour 6 ans, qui va permettre des avancées notables en termes, notamment, de développement de l’enseignement de la langue gallèse dans le premier degré. Voulue par la Région, la convention a été votée par les élus régionaux réunis en session ce samedi 26 février.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse