Aller au contenu

Desserte en passagers de l’île de Bréhat : Les Vedettes de Bréhat assureront la liaison ces 7 prochaines années

En charge des liaisons maritimes vers les îles bretonnes, la Région Bretagne a engagé, fin 2020, une consultation en vue de renouveler le contrat de délégation de service public (DSP) relative à la desserte en passagers de l’île de Bréhat, qui arrive à son terme le 31 décembre. À l’issue de la procédure légale qui a donné lieu à plusieurs mois de travail et négociation, l’offre des Vedettes de Bréhat a été acceptée par la Commission permanente de la Région réunie, le 8 novembre dernier, à Rennes. Ce nouveau contrat de DSP sera effectif au 1er janvier 2022 et s’achèvera le 31 décembre 2028.

En application de la loi NOTRe, la Région Bretagne gère, depuis janvier 2017, en lieu et place des départements, les liaisons maritimes vers Groix, Belle-Île-en-Mer, Houat, Hoëdic, Arz, Bréhat, Batz, Ouessant, Molène et Sein. Alors que la desserte de l’île de Bréhat, s’achève fin 2021, la SAS Les Vedettes de Bréhat vient d’être désignée, de nouveau, délégataire du transport de passagers pour 7 ans, à compter du 1er janvier 2022.

Crédit photo : JP Mériglier – Les Vedettes de Bréhat

Retour sur la procédure et les points forts de cette candidature, sachant que la délégation porte uniquement sur la desserte en passagers, la commune de Bréhat ayant manifesté son intention de se voir déléguer par la Région la compétence en matière de desserte maritime des marchandises.

Quatre critères de sélection exigeants

Pour le renouvellement de cette DSP, la Région a élaboré un cahier des charges reposant sur 4 critères d’analyse :

> Organisation de service prévue : flotte (nombre de navires, capacité, caractéristiques), entretien de la flotte, moyens humains (équipages, soutien à terre, équipe commerciale) ;

> Qualité du service proposé : fréquences et régularité des services, maintenance des installations et des navires, qualité d’accueil des usagers tout au long du voyage, politique marketing, informations sur les horaires et les tarifs lisibles, facilement compréhensibles et conformes à la loi relative à l’accessibilité, fonctionnement en cas d’avarie d’un navire ;

> Grille tarifaire (passagers insulaires ou non) : conformité à la réglementation, respect de l’égalité des usagers devant le service public, niveaux tarifaires cohérents et attractifs ;

> Comptes prévisionnels d’exploitation : conditions financières, impact financier pour la Région Bretagne, présentation des comptes.

La Région a reçu une candidature : celle de la SAS Les Vedettes de Bréhat, actuel délégataire de la liaison avec l’île de Bréhat. Après plusieurs mois d’échanges et de négociations (cf. « rappel de la procédure », en pj), la Région a retenu cette offre qui répond à ses ambitions et aux critères préalablement définis.

Un niveau de service inchangé, à tarifs constants

Le niveau de service restera le même avec un nombre de rotations qui varie entre 8 l’hiver et 16 l’été, faisant de Bréhat, l’île la mieux desservie de Bretagne avec celle d’Arz.

Les tarifs n’augmentent pas, ce qui représente un effort significatif en cette période d’inflations importantes sur les charges d’exploitation.

Seules les cartes d’abonnement des entreprises insulaires évolueront pour se conformer à la réglementation. La Région a créé une nouvelle formule à 50 passages pour minorer les coûts de transport.

Il est à noter qu’à compter du 1er janvier 2022, la délivrance des cartes insulaires se fera par Les Vedettes de Bréhat, sur décision de la Région Bretagne après avis de la commune de Bréhat.

Retrouvez en pj le communiqué de presse suivi d’une présentation de la compagnie maritime Les vedettes de Bréhat et du rappel de la procédure.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse