Aller au contenu

Des projets patrimoniaux soutenus par le public : la Région expérimente le prêt de bornes de dons sur 5 sites bretons

Soucieuse de préserver la richesse du patrimoine breton et de contribuer à son attractivité, la Région lance une initiative originale : la mise à disposition de bornes de dons par paiement sans contact. Le public a ainsi la possibilité de contribuer facilement à l’extension ou la restauration d’un lieu ou bien patrimonial, voire à l’acquisition d’une œuvre, ceci au bénéfice du rayonnement culturel de la Bretagne. Récemment installés à Audierne, Brec’h, Lanvollon, Saint-Caradec et Redon, ces terminaux offrent dès à présent aux visiteurs estivaux un moyen simple et pratique de soutenir des projets menés localement.

Afin de tester une démarche originale de soutien au patrimoine breton, la Région a récemment acquis 5 bornes de dons auprès de la société Heoh, spécialisée dans les solutions de paiement innovantes, pour les confier à des collectivités ou associations gestionnaires d’un édifice ou site d’intérêt patrimonial.

Celles-ci disposent, pour une durée de 3 ou 10 mois, d’un levier supplémentaire de collecte de fonds, particulièrement adapté aux usages actuels et susceptible de toucher de nouveaux donateurs.

Face à l’appareil, les visiteurs sont invités à sélectionner un montant prédéfini, entre 1 € et 10 €, ou à saisir la somme de leur choix avant d’apposer leur carte bancaire. Un geste simple et sécurisé qui offre même la possibilité d’obtenir un reçu fiscal par email.

Un outil pour donner… et s’informer

Installées directement sur le site concerné ou, à défaut, dans un lieu fréquenté par le public, les bornes prêtées par la Région accueillent les visiteurs avec une courte vidéo de présentation détaillant l’objectif du financement auquel ils aimeraient s’associer.

Le terminal peut ainsi servir d’instrument pédagogique au service d’une implication plus forte du public.

Les Bretonnes et les Bretons peuvent dès à présent découvrir, dans quatre départements, les 5 projets tests bénéficiant du soutien de la Région :

> à Audierne (29), pour contribuer à la rénovation du Mât-pilote, dit Mât Fénoux, qui accueille les navires à l’entrée du port,
> à Brec’h (56), pour aider à la restauration des toits en chaume de seigle de l’écomusée du Pays d’Auray,
> à Saint-Caradec (22), pour soutenir la préservation des retables ornant l’autel de l’église paroissiale,
> à Lannebert (22), pour financer la poursuite des travaux de la nef de la chapelle Notre-Dame de Liscorno, après réfection de la charpente et de la voûte peinte,
> et à Redon (35), pour la restauration du chœur gothique (13e siècle) de l’abbatiale Saint-Sauveur, dans le cadre des travaux déjà engagés plus largement sur l’édifice emblématique.

Quels critères pour les 5 projets pilotes ?

La Région a souhaité favoriser des sites proposant notamment une large ouverture au public (200 jours /an minium) ainsi qu’ un accès libre et gratuit à la borne de dons.
L’intérêt du projet et la capacité à l’animer et à le valoriser auprès des publics ont également été pris en compte.
Par ailleurs, la collectivité a donné la priorité aux dossiers ayant déjà fait l’objet d’un soutien de la Région ou de l’Etat.

> Retrouvez la présentation du dispositif sur le site de la Région : https://www.bretagne.bzh/aides/fiches/borne-de-dons-patrimoine/

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse