Aller au contenu

Coopération internationale autour du sport : la Bretagne, la GVHTT et Antananarivo lancent le projet “Ping pour tous”

Lauréat d’un appel à projets initié cette année par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le programme “Ping pour tous à Tana” associe la Région Bretagne, le club de tennis de table de la GV Hennebont et la commune urbaine d’Antananarivo. Ce projet de coopération vise à promouvoir la pratique pongiste dans la capitale de Madagascar, en particulier auprès des publics qui en sont le plus éloignés, afin d’en faire un levier d’innovation sociale et de développement durable. Ce programme a été lancé officiellement ce mardi à Rennes. Du 20 au 30 octobre, une délégation bretonne se rendra sur l’île de l’océan Indien pour initier concrètement ce partenariat par le sport.

Crédit photo : Région Bretagne – Lancement “Ping pour Tous à Tana”

La GV Hennebont Tennis de Table (GVHTT) et la Région se sont rapprochés pour répondre ensemble à l’appel à projets national Sport et coopération décentralisée, organisé dans le cadre du volet « Héritage » des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Pour finaliser leur candidature, le club professionnel, emblème d’un territoire labellisé Terre de jeux 2024*, et la collectivité se sont tournés vers Antananarivo et son maire, qui souhaite faire du sport un instrument de cohésion sociale auprès de la jeunesse malgache.

Pour la Région, ce partenariat relevait de l’évidence tant elle entretient des liens forts avec le club et l’île de l’océan Indien (à travers des jumelages passés avec deux provinces malgaches). Madagascar sera par ailleurs mis à l’honneur lors de la 1re édition du Tournoi international Jeunes de la Francophonie, organisé par la GV Hennebont Tennis de Table, fin 2022, dans son nouvel écrin du Hennebont Ping Center.

Concrètement, “Ping pour tous à Tana” se déploie dans les domaines de l’éducation, l’inclusion et la santé.
Durant un an,
le projet prévoit la mise en place d’actions visant à faire du tennis de table un vecteur de santé au service de la population locale et à encourager l’intégration de publics défavorisés.

Dans cette perspective, des éducateurs seront formés et des tables artisanales seront construites à partir de matériaux locaux. Un éducateur de la GVHTT sera sur place pendant un an pour coordonner les actions, tandis que quatre jeunes malgaches effectueront une mission de 6 mois au sein de la GV Hennebont pour être formés à l’enseignement du tennis de table.

Sous l’impulsion de Naina Andriantsitohaina, le maire d’Antananarivo, la commune urbaine de la capitale malgache a érigé en priorité la promotion du sport et des loisirs afin de favoriser la cohésion sociale des jeunes.

Pour mettre en place les actions prévues, la GVHTT pourra s’appuyer sur Ping pour Tous, une ONG locale qui promeut le tennis de table comme outil thérapeutique, activité de loisirs ou discipline de perfectionnement.

Le budget de ce projet s’élève à 300 000 €, financé à hauteur de 210 000 € par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dans le cadre son appel à projets. La Région participe à sa mise en œuvre en le finançant (30 000 €) et en y apportant son expertise en matière de sport et sur les aspects de coordination et de logistique.

* Le label Terre de Jeux 2024 a été créé par Paris 2024 pour fédérer toutes les collectivités qui souhaitent s’engager pour construire dès aujourd’hui l’héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 dans les territoires.

Pour information, sur la photo, de gauche à droite :

  • Frédéric PENNEC, éducateur sportif qui part pour un an à Antananarivo à partir du 20 octobre,
  • Christophe RESSIGUIER, Chargé de mission Grand Ouest France Volontaires,
  • Pierre POULIQUEN, Vice-président de la Région Bretagne à la jeunesse et aux sports,
  • Bruno ABRAHAM, Président du club de la GV Hennebont Tennis de Table.

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse, ainsi que la photo d’illustration .

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse