Aller au contenu

7e édition de l’European Cyber Week : Cybersécurité – la Bretagne conforte sa place de leader

Après avoir voté sa nouvelle feuille de route « cybersécurité », en février, la Région poursuit sa mise en œuvre via différents outils renforçant l’attractivité et la visibilité de la Bretagne en Europe. Parmi eux, la création prochaine du campus cyber breton destiné à mobiliser les acteurs de la filière sous une bannière commune, avec des objectifs partagés. Mardi 15 novembre, en ouverture de la European Cyber Week, Loïg Chesnais-Girard a présenté la démarche, conduite en lien avec le Campus cyber national. Avec Jérôme Tré-Hardy, Conseiller régional chargé de la stratégie cyber, le Président de Région est aussi revenu sur le futur centre breton de réponse aux cyberattaques (CSIRT), appelé à devenir incontournable dans la sensibilisation des entreprises et collectivités aux menaces numériques.

Crédit photo : Région Bretagne – Le Président Chesnais-Girard au côté de Michel Van den Berghe, Président du Campus Cyber

Précurseur du développement de la cybersécurité à travers un engagement datant de près de 10 ans, la Région est fière de compter sur une filière bretonne de premier plan, reconnue en Europe. Afin de consolider cette position et de renforcer l’attractivité du territoire, la collectivité est à la manœuvre pour créer le campus cyber breton, qui fera partie des toutes premières déclinaisons régionales du Campus cyber national, implanté dans le quartier de La Défense.

LA CYBER EN BRETAGNE :
8 000 emplois
160 entreprises
1 Md€ de chiffre d’affaires
200 chercheurs dédiés
3 500 étudiants formés/an

Création du campus cyber breton autour de 4 piliers

Une concertation d’un an avec les acteurs de l’écosystème cyber a permis d‘aboutir à la création de cet espace de travail et de projets. Entreprises, acteurs de la formation, de la recherche et de l’innovation s’y retrouveront autour de plusieurs objectifs, parmi lesquels :
> viser 100% des entreprises et acteurs publics bretons aux standards de la sécurité numérique en 2030,
> démultiplier l’accès aux financements nationaux et européens pour les acteurs de la cyber bretonne,
> conforter le 2e rang national de la Bretagne, en matière de recherche, via le nombre de chercheurs et de brevets.

La Région s’appuiera sur son agence économique Bretagne Développement Innovation (BDI) pour piloter le campus cyber dont l’action reposera sur 4 piliers : animation de la filière, formation, recherche-innovation et mise en place de services concrets en faveur d’un numérique plus sûr.

A terme, l’ambition est de rassembler les acteurs sous une bannière commune permettant de valoriser événements, formations ou initiatives et de bénéficier ainsi d’un supplément de visibilité, y compris à l’international. Par ailleurs, si le campus repose essentiellement sur les acteurs de la cybersécurité, la Région entend, à travers cet outil, développer une culture du risque et de la protection en direction de secteurs-clés de l’économie bretonne : énergie, industries, agroalimentaire ou santé.

Le CSIRT, un atout face aux cyberattaques

En parallèle de ce travail, la Région avance sur les autres outils de sa stratégie cyber, dont la future unité dédiée au soutien des collectivités et entreprises victimes de cyber attaques : le CSIRT comme Computer security incident response team. Sa mise en place se poursuit, avec le soutien technique et financier (1 M€) de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’informations (ANSSI). Son directeur vient d’être recruté pour organiser la structure juridique et le modèle économique de ce centre.

En plus de sa vocation d’aide technique à des structures vulnérables aux menaces informatiques, le CSIRT contribuera à sensibiliser plus largement au risque numérique et au développement d’une culture cyber.

Transformation numérique avec l’EDIH

Lauréate, en juin dernier, d’un appel à candidatures européen visant à créer un Pôle d’innovation numérique (EDIH), la Bretagne dispose de cet autre atout pour accompagner la montée en compétences des acteurs du territoire sur les enjeux de cybersécurité. Piloté par le Pôle Images & Réseaux (Lannion), l’EDIH complète la stratégie de la Région puisqu’il offre aux entreprises de tous secteurs la possibilité d’engager un plan de transformation numérique par du conseil en financement et une expertise technique. Ceci afin de renforcer la dynamique bretonne d’un territoire équipé pour répondre aux défis de la compétitivité et de la sécurité.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Votre localisation a bien été enregistrée

Recevez nos alertes Presse