Aller au contenu
Revenir à la liste des aides

Langue gallèse – Traduction d’oeuvres de littérature jeunesse

bool(true)

Cette aide vise à construire une culture gallèse commune écrite et orale et de développer le lexique de l’imaginaire chez le jeune public à l'école mais également hors de l'école. Cette plus grande fréquentation de la langue gallèse est permise avec la participation aux frais de traduction engagés par les maisons d’éditions pour la publication des œuvres de littérature jeunesse en gallo.

Depuis 2018, la Région Bretagne s’est dotée d’une politique linguistique de sauvegarde et de développement de l’usage du gallo en promouvant notamment sa transmission. Cette dimension essentielle passe aujourd’hui par l’école, la transmission familiale n’étant plus suffisante pour assurer la pérennité de la langue. Cependant, transmettre une langue nécessite des outils pédagogiques, du matériel didactique qui se développent mais qui à eux seuls ne suffisent pas. Le jeune public doit pouvoir fréquenter la langue à l’école mais également hors de l’école par  de multiples biais, notamment via la littérature de jeunesse en langue gallèse.

Objectifs

  • Construire une culture commune écrite et orale
  • Développer le lexique de l’imaginaire
  • Développer le plaisir de la lecture en langue gallèse chez le public jeune

Type d'aide

Subvention

Montant de l'aide

  • Taux de l’aide : 90% maximum du montant global de la rémunération
  • Plafond de l’aide : 1 000€ par projet

Cumul d’Aides publiques

Le total des aides à la traduction d’œuvres de littérature jeunesse en langue gallèse est plafonné à 5 000€ par an.

L’aide à l’édition en langue gallèse, peut être cumulée avec l’aide à la traduction d’œuvres de littérature jeunesse en langue gallèse, dans une opération distincte.

Structure éligibles

Les maisons d’édition professionnelles, associatives et commerciales installées sur le territoire de la Bretagne.

Répondant aux conditions suivantes :

  • Publier à compte d’éditeur, ce qui implique la signature avec le·la traducteur·rice d’un contrat dans lequel est précisé le montant global de la rémunération prévue et le cas échéant le pourcentage de rémunération additionnelle calculé sur le prix public du livre. Les ouvrages publiés à compte d’auteur ne seront pas retenus.
  • Procéder au dépôt légal et à l’obtention d’un numéro ISBN pour les ouvrages publiés.
  • Publier et mettre régulièrement à jour un catalogue de ses productions et travailler en partenariat avec un distributeur/diffuseur professionnel.
  • Promouvoir les ouvrages publiés par le référencement dans les bases bibliographiques et commerciales.
  • Respecter la déontologie de la profession dans ses relations avec les auteur·rice·s, les traducteur·rice·s, les autres éditeurs, les circuits de diffusion et de distribution, les librairies et les bibliothèques.

L’objectif de ce dispositif étant de répondre notamment aux besoins des enseignants et des associations proposant un apprentissage de gallo dans les temps pré et périscolaire, les ouvrages qui en bénéficient doivent être publiés dans l’écriture ABCD.

La traduction sera effectuée à partir du texte original.

Modalités de sélection

Le choix est opéré par les services de la Région qui sont chargés chaque année de : 

  • créer un groupe de travail pour établir la proposition de liste d’ouvrages à traduire ;
  • communiquer sur ce dispositif auprès des éditeurs et des traducteur·rice·s ;
  • recevoir et instruire les dossiers présentés par les éditeurs.

En fonction des disponibilités de son budget, les services de la Région précisent chaque année la liste des œuvres de littérature jeunesse à traduire (cf. document ci-dessous) qui seront aidées.

Modalités d’intervention

L’intervention financière de la Région se fera selon les modalités suivantes :

  • un premier versement à la signature de la convention à intervenir entre la Région et l’éditeur (50 % de l’aide) ;
  • un deuxième versement à l’issue de la remise à l’éditeur du manuscrit de la traduction et sur présentation à la Région d’une copie de ce dernier (30 % de l’aide) ;
  • le solde (20% de l’aide) sur présentation d’une attestation, signée du·de la traducteur·rice, de versement par l’éditeur de la totalité de la rémunération prévue.

L’intervention régionale ne peut porter que sur les dépenses postérieures à la date de réception du courrier de demande. 

Région Bretagne
Direction de l’éducation, des langues de Bretagne et du sport
Service Langues de Bretagne
283 avenue du général Patton
CS 21101
35711 RENNES Cedex7

Courriel : michael.genevee@bretagne.bzh
Tel : 02 22 51 60 98

Engagement de communication régionale

Le bénéficiaire s’engage, selon la nature de son projet et/ou de son activité, à faire mention de “avec le soutien de la Région Bretagne – Gant skoazell Rannvro Breizh – O l’aïde de la Rejion Bertègn” et/ou à intégrer le logo de la Région :

  • aux documents officiels, publications en lien avec le projet subventionné ( ex : rapport de stage/ d’étude, bilan, diaporama d’une formation subventionnée, etc.) ;
  • aux supports de communication en lien avec l’opération (ex : site web, brochures, etc.) ;
  • dans les rapports avec les médias en lien avec le projet ;
  • aux productions réalisées grâce à l’aide de la Région (ex : ouvrages, films, etc).

La communication sera réalisée sans stéréotype de sexe (choix des visuels, images, couleurs, expressions…) conformément aux règles rappelées page 12 du « Guide pour une communication publique pour toutes et tous » de la Région Bretagne (octobre 2018).

Toutes les versions du logo et la charte graphique de la Région sont téléchargeables sur cette page. Un justificatif au moins de la publicité réalisée sera envoyé au service gestionnaire, au plus tard lors de la demande de dernier versement de l’aide (ex : copie d’écran du site web avec le logo, copie d’un rapport, article de presse avec mention de la Région, etc).

Invitation du Président de la Région

Lors d’éventuels temps forts de communication en lien avec l’opération subventionnée, une invitation officielle sera adressée en amont au Président de la Région sur presidence@bretagne.bzh (ex : inauguration, relations presse, opération de lancement, salon, remise de prix, etc).

Télécharger le kit logo

3 MB
Télécharger

Modalités de dépôt de la demande Régionale

Deux appels à projets sont prévus chaque année : l’un en mars et l’autre en septembre. En fonction de ces impératifs calendaires, le porteur de projet doit fournir toutes les pièces demandées à la Région Bretagne avant le 15 mars ou avant le 15 septembre de l’année en cours.

Les demandes d’aide sont à déposer uniquement sous forme dématérialisée en cliquant sur le bouton “Demande d’Aide régionale” ci-dessous, au moins 3 mois avant la date de réalisation du projet.

Il vous sera demandé de joindre les pièces suivantes :

  • Un descriptif du projet éditorial de la maison d’édition (nature et nombre d’ouvrages publiés par an) ;
  • Une brève note sur l’auteur et sur l’ouvrage ;
  • Le curriculum vitae et les références du traducteur ; 
  • La traduction d’au minimum dix pages de l’ouvrage accompagné du texte original correspondant ;
  • La copie du contrat de traduction entre l’éditeur et le traducteur ;
  • La copie le cas échéant du contrat entre l’éditeur et l’éditeur détenteur des droits sur l’ouvrage à traduire ;
  • Le budget prévisionnel de l’édition de l’ouvrage mentionnant notamment le montant global de la rémunération du traducteur, telle que figurant dans le contrat de traduction ;
  • L’engagement de publier l’ouvrage traduit.

Si votre dossier est retenu, il vous sera demandé de le compléter avec :

  • La copie du contrat de traduction signé entre l’éditeur et le·la traducteur·rice ;
  • La copie, le cas échéant, du contrat entre l’éditeur et l’éditeur détenteur des droits sur l’ouvrage à traduire.

Ne pas oublier, en cas d’obtention de l’aide :

  • de faire parvenir au Conseil régional, pour le paiement de la subvention :
    • une copie du manuscrit de la traduction ;
    • une attestation, signée du·de la traducteur·rice, de versement par l’éditeur de la totalité de la rémunération prévue ;
    • un exemplaire de l’ouvrage aidé.

Liste des ouvrages retenus

52 KB Télécharger

Partager :

Toutes nos actualités

Abonnez-vous à notre newsletter