Aller au contenu

Profitez des voies navigables

Pas besoin d’aller très loin pour reprendre un grand bol d’air frais après la période de confinement ! C’est le moment de (re)découvrir des voies navigables, ouvertes jusqu’en octobre. Nature, biodiversité, sport, patrimoine naturel ou bâti, navigation…On a tous une bonne raison d’en profiter, et en voici une liste non exhaustive !

Passage d’écluse le long du canal de Nantes à Brest – Crédit : Emmanuel Berthier

1. Faire du sport

Courir au bord de l’eau, faire du canoë, marcher ou faire de l’équitation… les canaux de Bretagne sont des lieux de prédilection pour tout type d’activité sportive. En plus de ça, c’est l’occasion de découvrir la faune et la flore des chemins de halage, que ce soit en dehors ou dans l’eau, place aux découvertes… sans oublier de guetter le patrimoine régional.

En images

1 sur 3
Séance de Paddle sur le Blavet près de la Chapelle Saint Gildas à Bieuzy les Eaux

Crédit : Emmanuel Berthier

2 sur 3
Balade à vélo sur un chemin de halage le long du canal de Nantes à Brest

Crédit : Simon Bourcier

3 sur 3
Kayak près de l’abbaye du bon repos sur le canal de Nantes à Brest

Crédit : Vincent Robinot

2. Observer la biodiversité

De multiples espèces animales et végétales ont trouvé leur place sur les canaux de Bretagne. Pas étonnant, les conditions d’habitat sont plus que propices à leur épanouissement. Pourquoi ne pas partir à leur rencontre ?

De nombreuses espèces animales à observer

Saumon atlantique, truite de mer ou encore anguille, les voies d’eau bretonnes accueillent de nombreux poissons migrateurs. Avec un peu de chance, et de patience, on peut aussi y observer des aloses et lamproies, espèces protégées au niveau européen.
Mais les abords des canaux sont également favorables à certains mammifères qui trouvent leurs proies à proximité de l’eau. C’est le cas des loutres aujourd’hui très présentes, mais également des chauves-souris.

En images

1 sur 3
Près des chemins, on peut faire la rencontre d’orvets

Crédit : Région Bretagne

2 sur 3
Avec leur tranquilité et leurs abris, les chemins de halage sont des refuges pour les chauves-souris

Crédit : Région Bretagne

3 sur 3
Dans les hautes herbes se cachent de nombreux insectes

Crédit : Région Bretagne

Une grande richesse végétale

Aux abords immédiats des canaux et des lacs réservoirs, la flore est également foisonnante et très variée. Elle fait l’objet d’inventaires réguliers et d’une attention particulière de la part des équipes d’entretien de la Région Bretagne. Celles-ci pratiquent la gestion différenciée, favorisant notamment des fauches tardives au printemps, pour permettre aux végétaux d’effectuer leur cycle complet. Sur de nombreux biefs, vous apprécierez l’ombrage des arbres centenaires qui bordent les voies d’eau.

En images

1 sur 3
Dans les zones humides et boisées, vous pouvez trouver des lathrées

Crédit : Région Bretagne

2 sur 3
Sur de nombreux biefs, vous apprécierez l’ombrage des arbres centenaires qui bordent les voies d’eau

Crédit : Région Bretagne

3 sur 3
Les hautes herbes sont idéales pour laisser la place à des orchidées sauvages

Crédit : Région Bretagne

3. Profiter de la période de navigation

La Bretagne offre un réseau de plus de 500 km de canaux, accessibles partout à la navigation. Un vaste ensemble riche d’une nature préservée, qui sillonne le territoire au cœur de paysages enchanteurs et emblématiques de la région.

Grâce à un patrimoine omniprésent et une offre touristique attractive, les canaux de Bretagne disposent de nombreux atouts, pour faire de votre séjour une expérience unique et inoubliable. Ici, le passage des écluses est gratuit et se fait à l’aide des éclusiers !

En images

1 sur 3
Cdb-aa0561_BOURCIER-Simon
2 sur 3
Cdb-aa1699_BERTHIER-Emmanuel
3 sur 3
Adt-aa4861_Marc-SCHAFFNER—Morbihan-Tourisme

Un entretien tout au long de l’année

Changement et fabrication de porte d’écluses, entretien de la végétation et des chemins de halage, fabrication de mobilier, … Les voies navigables, vous les connaissez de juin à octobre, mais elles sont entretenues toute l’année par les équipes des voies navigables pour les rendre les plus agréables possible mais aussi pour préserver leur écosystème. 

En images

1 sur 6
Entretien de la végétation, passage des écluses les agents de la Région sont sur tous les fronts quand il s’agit de s’occuper des voies navigables

Crédit : Région Bretagne

2 sur 6
Pendant l’hiver, les canaux font l’objet de dévasage en vue de la nouvelle période de navigation

Crédit : Région Bretagne

3 sur 6
Changement d’une porte d’écluse sur le canal Saint-Martin à Rennes

Crédit : Vincent Robinot

4 sur 6
Dans l’atelier charpentier de Saint-Germain-sur-île, les charpentiers agents de la Région fabriquent des portes d’écluses en bois

Crédit : Jérôme Sevrette

5 sur 6
Entretien des abords du canal

Crédit : Vincent Robinot

6 sur 6
Du mobilier est fabriqué avec les arbres coupés par les agents de la Région

Crédit : Région Bretagne

Notre actualité

Abonnez-vous à notre newsletter