Les principales décisions de la session du 15 octobre 2020

Brittany Ferries, Brexit, pêche, tourisme, fibre, langues régionales, orientations budgétaires 2021… de nombreux sujets ont été abordés pendant la session du Conseil régional du 15 octobre. Découvrez les principales décisions.

session du Conseil régional de Bretagne

Les orientations budgétaires pour 2021

Les orientations budgétaires pour 2021 s’inscrivent dans le contexte d’une crise sanitaire dont l’impact et économique et social avait motivé un plan de redémarrage articulé autour des transitions, à la session de juillet dernier. Les orientations budgétaires 2021 confirment les priorités de ce document stratégique, autour de 6 orientations :

  • Rechercher l’efficacité par une mobilisation collective et partenariale.
  • Accélérer les engagements déjà pris dans le cadre de la BreizhCOP : bien manger pour tous, énergie et climat, numérique responsable, préservation et valorisation de la biodiversité et des ressources, cohésion des territoires et mobilités solidaires et décarbonées.
  • Poursuivre l’évolution de nos politiques de soutien au développement économique, en complémentarité avec le plan de relance de l’Etat, et mobiliser nos politiques de formation, en lien notamment avec le plan de relance national à destination des jeunes.
  • Développer une logique plus assumée de conditionnalité de nos politiques régionales, en matière environnementale notamment. 
  • Créer un nouveau lien de dialogue entre les attentes de nos concitoyens et nos politiques publiques. 
  • Accélérer la transformation interne du Conseil régional en tirant les enseignements de la crise de la Covid.

Les principales décisions

Décision modificative n3

Comme elle l’a fait lors de ses sessions d’avril et de juillet, en adoptant des mesures pour l’économie et l’emploi, la Région continue de soutenir les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire et économique. Cette décision modificative n° 3 permet ainsi d’apporter :

  • un soutien significatif à la compagnie Brittany Ferries BAI, fortement impactée par la baisse du trafic maritime transmanche
  • des crédits complémentaires pour le soutien à la rénovation et à l’acquisition d’équipements scéniques ainsi que pour les musiques actuelles.
  • des crédits supplémentaires sur les programmes de formation ainsi que sur ceux dédiés à l’économie, pour favoriser les projets innovants et soutenir les partenaires.

La Région s’est en outre portée candidate à l’accueil du grand départ du Tour de France à l’été 2021. Les crédits nécessaires à l’organisation de cet évènement majeur pour la Bretagne, cofinancé par plusieurs collectivités bretonnes, sont proposés à l’occasion de cette décision modificative.

Cette décision modificative procède par ailleurs à un certain nombre d’ajustements techniques pour tenir compte de l’accélération ou du décalage de certaines opérations : démarrage des études sur le Terminal Ferry du Naye, prise en compte des flux financiers de fin de concession portuaire à Lorient, ajustement de l’enveloppe des travaux d’aménagement des gares et points d’arrêts régionaux. Elle permettra également d’intégrer dans le budget Région les opérations relatives au FEAMP et au FEADER.

La Région soutient les principaux partenaires de la communauté éducative en langue bretonne, dont le réseau Diwan, très lourdement impacté par la crise sanitaire. Les pertes sont évaluées à 526 444 €, correspondant à la quote-part des dépenses salariales non compensées par les dispositifs de chômage partiel (184 961 €) ; les pertes de recettes directes (337 000 €) du fait de l’annulation forcée de la quasi-totalité des manifestations de soutien habituellement organisées au printemps par le réseau, par les écoles et par la Redadeg et l’achat de matériels de protection (4 484 €). Une aide exceptionnelle de 200 000 € sera donc versée au réseau Diwan pour pallier à une partie des effets de la crise.

Un fort soutien au secteur touristique et culturel

Face à la crise sanitaire, le secteur touristique est l’un des plus touchés. C’est pourquoi le Région a décidé d’apporter son soutien pour une relance à court terme avec notamment :

  • Un soutien financier aux entreprises touristiques avec de nouvelles mesures, la prolongation du Fonds COVID résistance et du fonds de solidarité national ainsi que la mise en place d’une gratuité pour les professionnels adhérents au service du CRT.
  • La mise en place d’outils d’observation et de veille dédiés pour mesurer l’impact réel de la crise sur le secteur du tourisme en accompagnant la reprise d’activité et en anticipant les évolutions du secteur.
  • La mise en place d’un accompagnement spécifique sur l’évolution de l’offre touristique, en vue de la reprise de l’activité.
  • Une campagne de communication coordonnée par le CRT à disposition des acteurs bretons du tourisme, puis à la clientèle française.

Des entreprises mobilisées pour continuer le développement de la fibre

La crise que nous traversons a encouragé la mise en place de nouvelles pratiques, notamment le télétravail. C’est pourquoi il est aujourd’hui plus que nécessaire de développer la fibre partout en Bretagne, et ce pour garantir une bonne connexion à toutes et tous d’ici 2026. Ainsi, la Région mobilise de nombreuses entreprises sur ce projet et forme de nouveaux acteurs pour accélérer le déploiement. L’objectif est double : développer la fibre le plus vite possible et créer de l’emploi et de la formation sur tout le territoire Breton.

Un soutien aux filières halieutiques

Fragilisées par la crise sanitaire, mais aussi par le Brexit, les filières halieutiques ont besoin d’un soutien et d’un accompagnement fort. 3 grands axes font d’ores et déjà consensus avec les professionnels et peuvent ainsi structurer l’action régionale :

  • Accélérer les transitions écologiques et sociétales des entreprises
  • Aménager le territoire et planifier les activités actuelles et à venir
  • Mieux organiser et moderniser la filière

Et aussi…

  • Tarifs régionaux de la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques
  • Schéma directeur immobilier des lycées
  • Bilan des émissions de gaz à effet de serre
  • Communication d’observations définitives de la CRC relative à la CCI Métropolitaine Bretagne Ouest