La Région renforce son soutien aux personnes affectées par l’épidémie

Soutien aux entreprises, adaptation des tarifs des transports, aide aux étudiants…. La commission permanente, réunie le 27 avril en audioconférence, a approuvé une nouvelle série de mesures visant à réduire l’impact de la pandémie de Covid-19 : 38 M€ s’ajoutent aux 103,5 M€ déjà engagés.

Renforcement du soutien aux entreprises

  • 7 M€ pour le fonds Covid Résistance : À côté du fonds national de solidarité, la Région Bretagne met en œuvre avec les collectivités et la Banque des territoires un fonds doté de 27,2 M€ pour aider les petites entreprises, commerces, hôtels, restaurants, artisans et associations (avances remboursables jusqu’à 10 000 €).
  • Aide à la société NG BIOTECH via une avance remboursable de 250 000 € afin qu’elle puisse accélérer sa production de tests sérologiques de dépistage du Covid 19.
  • Aide à la société LESSONIA à hauteur de 50 000 € pour la mise en place d’une nouvelle ligne de production de gels hydro-alcooliques.
  • Aide à la société THEARD à hauteur de 14 500 € pour amplifier sa production de masques et l’aider dans l’acquisition d’un moule qui lui permettra d’ouvrir une 2e ligne de fabrication de masques FFP1-2.
  • Aide au projet collaboratif de R&D à hauteur de 95 7000 € autour de l’impression 3D de visières de protection et autres prototypes.
  • Mise en place de mesures de différés de loyers et redevances sur les domaines public et privé non concédés des ports de pêche. Sont concernées les entreprises de mareyage.
  • Soutien complémentaire de 150 000 € versé au Comité régional du tourisme (CRT).

Tarification adaptée dans les transports

  • Gratuité des trajets en TER et cars BreizhGo pour les personnels soignants durant toute la période de pandémie.
  • Suspension des prélèvements mensuels des abonnés annuels du réseau BreizhGo.

Aide d’urgence aux étudiants

Afin d’aider les étudiants se trouvant dans des situations précaires, une participation de 100 000 € au fonds d’aides spécifiques du Crous Bretagne est prévu. À ce jour, 3 000 jeunes sont encore confinés dans des chambres de cités universitaires du CROUS ou de grandes écoles.

« Avec ces nouvelles mesures de soutien, nous poursuivons notre engagement auprès des Bretons pour les protéger au quotidien et atténuer les effets de la crise économique et sociale »

Loig Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne

Des actions mises en place depuis mars