Rapport du CESER de Bretagne (2011) - Rapporteurs : Jean-Paul GUYOMARC’H et François LE FOLL - Le phénomène des marées vertes est un enjeu de gestion intégrée de la zone côtière (GIZC) à part entière : il trouve son origine dans les bassins versants, se développe dans les masses d’eau côtières, affecte les activités du littoral et le fonctionnement des écosystèmes côtiers, et sa résolution est à rechercher dans la mobilisation et la solidarité entre les acteurs du territoire. Après un rappel des faits, historiques et géographiques, cette contribution aide à comprendre les origines du problème, en s’appuyant sur des travaux scientifiques de référence et en identifiant clairement, dans ces travaux, les conclusions qui font consensus et les points qui restent encore en débat. Après ce diagnostic scientifique, les conséquences économiques, sociales et environnementales des marées vertes sont rappelées. Elles montrent l’urgence et l’ampleur des actions à mener ; actions qui ont déjà été engagées, à différents niveaux et par différents acteurs, mais dont l’efficacité reste incertaine tant que l’ensemble des acteurs concernés ne parvient pas à un diagnostic partagé sur les causes du phénomène et les leviers pour agir. Cette contribution du CESER de Bretagne vise à accélérer le dialogue entre acteurs pour un diagnostic et des solutions partagés.


Partagez ce contenu