Un bâtiment ouvert au public

La partie ouest du rez-de-chaussée accueillera un espace proposant une offre de petite restauration et de salon de thé, tout en en conservant le caractère patrimonial du lieu :  les boiseries ainsi que les corniches seront conservées et le mobilier sera réutilisé pour accueillir du public. L’exploitation de cet espace de restauration sera confiée à un porteur de projet privé, dans le cadre d’un Appel à Manifestation d’Intérêt.

Dans la partie est du rez-de-chaussée, seront créées deux salles de réunion :

  • L’une d’une capacité d’environ 60 places assises (100 personnes debout),
  • L’autre d’une capacité d’environ 12 places assises.

Le hall d’accueil sera isolé et réhabilité.

Un appel à manifestation d’intérêt pour l’espace “petite restauration – salon de thé – boutique”

Un appel à manifestation d’intérêt lancé par la Région en septembre 2022 permettra de confier l’exploitation de l’espace “petite restauration – salon de thé – boutique” à un porteur de projet privé.

La Région souhaite qu’y soit développée une offre pouvant intégrer :

  • La vente de plats chauds, froids, salés, sucrés
  • La vente de boissons avec ou sans alcool, dans la limite de la réglementation en vigueur
  • Une offre de pause-café, pâtisseries, activités de salon de thé
  • La vente de tous produits alimentaires ou non alimentaires à connotation locale ou régionale

Cet espace concerne toute l’aile ouest du rez-de-chaussée du bâtiment, ainsi que la terrasse qui sera créée dans son prolongement.

Au premier étage : des bureaux et une salle de réunion

Le premier étage sera dédié intégralement aux activités de la Région Bretagne :

  • Un accueil sur le palier avec un bureau vitré, un espace d’attente et des bureaux pouvant être utilisés par les élu·e·s régionaux·ales,
  • Des espaces bureaux qui accueilleront les services de l’Espace territorial Centre-Bretagne de la Région dans l’aile ouest,
  • Une salle de réunion de 70m² dans l’aile est.
Salle de réunion du tribunal de Pontivy
Crédit photo : Nomade Architectes

Une démarche environnementale

Dans la continuité de la démarche patrimoniale, une stratégie de réemploi et de valorisation des matériaux existants sera  mise en œuvre. Elle pourra ainsi servir de modèle pour de futurs bâtiments de la Région Bretagne, en proposant par exemple de réemployer les parquets existants, de réintégrer les portes d’entrées et ferronneries d’origine, de repositionner les armoires anciennes existantes et de créer du mobilier à partir de matériaux de récupération.

Les travaux intégreront  :

  • La révision générale de la toiture et zinguerie,
  • La réfection du perron d’entrée et mise en accessibilité aux personnes handicapées (chaîne de déplacement y compris ascenseur),
  • Le remplacement des menuiseries extérieures et de la  serrurerie (garde-corps, nouvel escalier…),
  • L’isolation thermique intérieure (murs et combles),
  • La réfection des enduits de façades (3/4),
  • Le maintien de la structure de certains planchers,
  • La réutilisation potentielle des habillages/placages intérieurs (salle d’audience) et des mobiliers existants (bibliothèques…),
  • La mise en place d’une chaufferie mixte bois-gaz et d’une ventilation double flux. La réfection des réseaux de chauffage et plomberie,
  • La réfection des installations électriques (anti-intrusion, sécurité incendie, contrôle d’accès, sonorisation des salles de réunions…).