Aller au contenu

Session plénière du vendredi 28 juin : une journée dédiée à des dossiers structurants pour l’avenir de la Bretagne

En raison des élections législatives, la session du Conseil régional s’est tenue sur une seule journée, ce vendredi 28 juin. L’ordre du jour et les travaux des commissions ont été ajustés en conséquence. Dans ce contexte exceptionnel, les élus régionaux ont eu à se prononcer sur plusieurs sujets déterminants pour l’avenir de la Bretagne : les futurs investissements en faveur des mobilités inscrits au volet dédié du Contrat de Plan Etat-Région (CPER), la refonte de la politique de la collectivité en matière d’offre de formation professionnelle initiale et les actions engagées pour soutenir le renouvellement de la flottille de la pêche bretonne.

CPER : volet mobilités 2023-2027 : près de 700 M€ pour les infrastructures de transports

Signé en mars 2022, le nouveau Contrat de plan État-Région ne comportait pas de volet “mobilités” puisque la dernière version de celui-ci (2015-2022) avait été prolongée jusqu’à la fin 2022. C’est donc sur cette partie du nouveau CPER que les élus régionaux se sont prononcés, les collectivités bretonnes et l’État s’engageant à financer les investissements nécessaires pour relever les grands défis auxquels la Bretagne doit faire face : l’amélioration de l’accès à la pointe bretonne et au Centre Bretagne, l’essor des mobilités du quotidien et le renouveau du fret ferroviaire. La Bretagne pourrait être la première région de France à le signer.

Nouvelle carte sur 3 ans des formations professionnelles dans les lycées

La Région et les autorités académiques engagent un processus pluriannuel d’évolution de l’offre des formations professionnelles initiales au sein des lycées bretons. S’appuyant sur une analyse approfondie et une large concertation, cette démarche innovante vise à répondre aux ambitions de la Stratégie régionale des transitions économiques et sociales (SRTES), en valorisant notamment les parcours qui souffrent d’un déficit d’attractivité, malgré des perspectives d’insertion ou de poursuite d’études. Un travail particulier sur la mixité sera initié et l’offre d’un premier niveau de qualification (CAP) en proximité maintenu.

Breizh Up Pêche, fonds d’investissement pour aider la pêche artisanale bretonne

Dans un contexte difficile pour la pêche en Bretagne, où les prix des carburants, le Brexit et les enjeux de décarbonation représentent des enjeux immenses, la Région a conçu un dispositif innovant d’intervention qui accélère les transitions : Breizh Up Pêche, fonds d’investissement, dont la Région sera l’unique actionnaire. Il aura vocation à soutenir les entreprises de la pêche artisanale bretonne afin de construire et d’acquérir de nouveaux navires, plus économes et durables.

Les élus régionaux ont aussi débattu d’autres dossiers, notamment du renouvellement du classement du Parc naturel régional d’Armorique (PNRA) et de la délégation de service public des aéroports de Rennes et de Dinard.

Partager :

Toutes nos actualités

Votre localisation a bien été enregistrée

Recevez nos alertes Presse