Aller au contenu

recherche.chauffeurs@bretagne.bzh : face à la pénurie de conducteurs accentuée par la 5e vague, la Bretagne recrute !

Depuis de longs mois déjà, la Région Bretagne doit faire face à une pénurie de personnels dans les transports scolaires et interurbains de son réseau BreizhGo. Ce phénomène est accentué aujourd’hui par la flambée du variant Omicron qui n’épargne pas les conducteurs, cas Covid ou cas contact. À la demande de de son Président, Loïg Chesnais-Girard, la collectivité lance en urgence une campagne de recrutement pour que les entreprises de transport puissent embaucher les 170 professionnels manquant à l’appel.

Vous êtes titulaire du permis D et vous recherchez un emploi qui, compte tenu des négociations actuelles avec la FNTV (Fédération nationale des transports publics), pourrait voir ses conditions d’embauche et de salaires revalorisées : envoyez votre candidature à recherche.chauffeurs@bretagne.bzh. Quelque 170 emplois sont à pourvoir dans les cars scolaires et interurbains du réseau BreizhGo sur un total de 540 postes vacants en Bretagne dans ce secteur d’activités, tous transports de passagers confondus.

Et si vous n’avez pas le permis D, indispensable pour la conduite d’un véhicule transportant 8 personnes et plus, la Région finance et met en place des formations pour le passer dans les meilleurs délais.

Les difficultés de recrutement des autocaristes ne sont pas propres à la Bretagne, où plus de 95% du plan de transport est encore assuré cette semaine dans les transports scolaires et interurbains, mais la situation s’est dégradée ces jours-ci en Ille-et-Vilaine. C’est pourquoi la Région a préféré anticiper, redoutant que les absences de chauffeurs n’augmentent dans les semaines à venir. « Notre responsabilité est de garantir la continuité des services publics, a rappelé le Président Chesnais-Girard. Et cette campagne de recrutement peut nous y aider ».

Crédit photo : Jérôme Sevrette

En attendant, la Région a adapté son plan de transport avec les différente entreprises de transport, fusionné certains services, voire supprimé momentanément quelques circuits. Pour les dessertes scolaires, les familles sont informées par SMS, mais malheureusement, quand le conducteur, présent la veille au soir, ne se présente pas au dépôt le lendemain matin, il est difficile de prévenir les familles en amont. La Région le regrette et s’en excuse.

Quelques données sur les transports scolaires BreizhGo

Responsable des transports scolaires dans les 4 départements bretons, la Région emmène chaque jour à l’école près de 100 000 élèves. Des collégiens et lycéens, principalement, qui empruntent l’un des 2 000 cars du réseau qui, chaque jour, parcourent 160 000 km et desservent 22 000 arrêts dans 1 000 communes.

Pour en savoir plus sur les perturbations éventuelles,
les usagers des quelque 100 lignes interurbaines sont invités à consulter le site BreizhGo.bzh

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse