Aller au contenu

Fonds européens FEAMPA en faveur de la transition maritime de la Bretagne : la Région évoque de nouveaux projets avec les acteurs du pays de Morlaix

La Région Bretagne a lancé fin 2021 l’appel à candidatures visant à sélectionner les territoires maritimes qui bénéficieront du dispositif DLAL (Développement Local mené par les Acteurs Locaux) sur la durée du FEAMPA* 2021-2027. Ce programme européen vise à accompagner la transition maritime et à impulser des projets innovants, collectifs et ancrés dans les territoires, via les GALPA, Groupes d’action locale pour la pêche et l’aquaculture, au nombre de 8 en Bretagne. Daniel Cueff, Vice-président de la Région à la mer, et Gaël Le Meur, conseillère régionale déléguée aux filières halieutiques, vont rencontrer en février les acteurs concernés pour, d’une part, dresser le bilan du précédent DLAL-FEAMP (2014-2020) et, d’autre part, échanger sur les attentes du programme à venir. Après une première escale en rade de Brest mercredi, le tro breizh se poursuit ce vendredi à Roscoff, avec le GALPA de Morlaix.

Gestion de la ressource, attractivité des métiers, valorisation des produits de la pêche et de l’aquaculture, préservation de l’environnement, éducation à la mer… : depuis 2014, les fonds DLAL FEAMP ont permis de financer 186 projets en Bretagne, via près de 16 M€ d’aides allouées à parité par l’Europe et la Région.

Sur le territoire littoral du pays de Morlaix (60 communes, 4 EPCI, près de 130 000 habitants), le GALPA a accompagné 17 projets soutenus globalement à hauteur de 923 823 €.

Les projets portés par le GALPA, c’est du concret !

Avant une réunion de travail avec les acteurs locaux impliqués dans l’économie bleue (élus, représentants des filières, associations, entreprises, centres de recherche…), les deux conseillers régionaux ont visité, sur le port du Bloscon, la criée de Roscoff et sa galerie de visite réaménagée en 2021.

Ce projet, porté par la CCIMBO, a permis d’améliorer l’accueil des visiteurs et de les immerger dans le fonctionnement de la filière, à travers un parcours d’exposition guidé et de documents vidéo. D’un coût total de 43 427 €, l’opération a été financée à hauteur de 34 742 € dans le cadre du DLAL-FEAMP (50% Europe et 50 % Région).

D’autres réalisations, sur la période 2014-2020, ont été évoquées :

  • l’étude des points de débarquement ostréicoles en baie de Morlaix : portée par le Comité régional de la conchyliculture Bretagne Nord, ce projet a consisté à étudier les caractéristiques et la fréquentation de ces espaces partagés par de nombreux acteurs afin d’identifier les solutions permettant d’y améliorer les conditions de travail des professionnels.
    (Budget total : 49 536 € dont subvention FEAMP-Région : 39 628 €)
  • l’éducation et sensibilisation à la mer et au littoral : porté par l’ULAMIR CPIE Pays de Morlaix-Trégor, ce projet concerne des actions d’éducation et sensibilisation des publics visant à aboutir à une gestion durable du littoral sur ce territoire : préserver les espaces côtiers (Aires Marines Educatives), valoriser les formations et métiers de la mer, favoriser l’installation de nouvelles activités, limiter les conflit d’usage et animer un réseau d’acteurs du littoral en pays de Morlaix.
    (Budget total : 123 580 € dont subvention FEAMP-Région : 98 864 €)

Vers une politique maritime au plus proche des territoires

Très attentive aux démarches animées localement depuis 8 ans, la Région bâtit actuellement une nouvelle feuille de route Mer et Littoral pour les 6 prochaines années. La découverte sur le terrain des réalisations aidées dans le cadre du DLAL-FEAMP aideront les élus à poser les bases d’une stratégie maritime intégrée et partagée, au plus proche des territoires.

Huit GALPA en Bretagne :

Vannes/Auray, Lorient, Dinan/Saint-Malo, Brest, Morlaix, Cornouaille, Saint-Brieuc, Lannion-Trégor/Pays de Guingamp.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse