Aller au contenu

Construction d’un atelier-relais au Port de Brest

Afin de favoriser les activités industrielles et développer l’emploi sur le port de Brest, Brest métropole, en accord avec la Région Bretagne et la société portuaire Brest Bretagne, a décidé la construction d’un atelier-relais destiné à la location, dédié aux activités industrielles, dans l’optique de disposer d’un bâtiment opérationnel au courant du premier semestre 2022. L’objectif : répondre aux besoins des entreprises, et leur permettre de fixer durablement leurs activités à Brest.

Un équipement qui répond aux besoins des acteurs industriels du port de Brest

Les travaux d’aménagement du port de Brest menés par la Région Bretagne ont permis la mise à disposition de 11,7 hectares à Navantia, Windar et Nervion qui réalisent depuis septembre 2020 des éléments de fondations pour les éoliennes du champ de Saint-Brieuc sur cette nouvelle partie du port exploitée par la société portuaire Brest Bretagne.

En mai 2022, Haizéa Breizh, société constituée par l’entreprise espagnole Haizéa et l’entreprise Fouré-Lagadec/Sobec, déjà implantée à Brest, occuperont 3,9 hectares supplémentaires pour l’équipement des tronçons de mâts des mêmes éoliennes.


Brest métropole a décidé la construction d’un atelier-relais de 1 375 m² destiné à fixer l’activité industrielle sur le long terme, en partenariat avec la Région Bretagne, avec qui elle est associée dans la société portuaire Brest Bretagne (SPBB) aux côtés de la CCIMBO.


Cet atelier-relais sera situé rue des petits gravelots sur un terrain de 4577 m², dans l’enceinte du terminal EMR, le long de la voirie lourde de 30 mètres de large qui dessert le quai. La maîtrise d’ouvrage de cette opération est déléguée à Brest métropole aménagement–société publique locale (BMa – SPL).


Cet atelier-relais dédié aux charges lourdes vient compléter les infrastructures portuaires en cours de réalisation : il sera équipé d’une porte de 15 mètres de large et 11,50 mètres de hauteur et comportera un pont roulant d’une capacité de 50 tonnes. La dalle supportera des charges supérieures à 20 tonnes par mètre carré. Ces caractéristiques répondent aux besoins des entreprises de la filière des énergies marines renouvelables et de celles du secteur de la construction/réparation navale.

Un équipement prévu pour le premier trimestre 2022

Le coût de construction du bâtiment et d’aménagement du terrain est de 3,7 M€ HT. Il s’agit d’un investissement important de la part de la collectivité pour l’outil industriel brestois et l’emploi sur notre territoire.

Cet investissement fait partie de la contribution d’ensemble que Brest métropole apporte, à hauteur de 20 millions d’euros, au programme d’aménagement en cours piloté par la Région, qui s’échelonne jusqu’en 2025, date à laquelle seront livrés 12 hectares de terrain gagnés sur la mer. Ces aménagements sont spécialement conçus pour la fabrication et la manutention d’éléments de plusieurs centaines de tonnes, en particulier des éléments d’éoliennes ou d’hydroliennes qui nécessitent d’être construits dans un port du fait de leurs grandes dimensions.

La livraison du bâtiment est prévue en février 2022.

La conception-réalisation du bâtiment est assurée par un groupement d’entreprises dont le mandataire est l’entreprise MARC S.A., en charge du gros œuvre. Les autres membres du groupement sont :
Xavier Goulesque, ABSYS, architecte (Brest), SECOBA-Delamare, études de structure (Brest), FONDASOL, études de sols (Brest), BAUME, charpente métallique, bardage, couverture et pont roulant (Plougastel-Daoulas), LE BOHEC, électricité (Landivisiau).

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse