Aller au contenu

Brest, capitale des océans

Annoncé par le Président de la République à l’automne dernier, le premier sommet mondial de l’océan, One Ocean Summit, sera organisé à Brest du 9 au 11 février prochains. Brest, capitale européenne des sciences marines a été choisie pour accueillir cet évènement, organisé en coopération avec les Nations Unies et la banque mondiale, et qui s’inscrit dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union Européenne. À travers le sommet « One Ocean Summit », la France, deuxième puissance maritime mondiale, porte l’ambition de donner une impulsion politique forte à l’agenda international des enjeux maritimes, en particulier pour faire aboutir les négociations multilatérales qui impactent l’océan et nourrir la conférence UN Ocean (Lisbonne, fin juin 2022). Engagées de longue date dans le développement d’une économie bleue durable, la Bretagne et Brest, première communauté européenne dans le domaine des sciences de la mer, sont fières d’accueillir le premier One Ocean Summit.

BREST, PREMIÈRE PLACE EUROPÉENNE DANS LE DOMAINE DES SCIENCES DE LA MER

Brest rassemble aujourd’hui une communauté maritime exceptionnelle, autant d’acteurs publics et privés qui insufflent ensemble une synergie unique. Recherche, défense, industrie, pêche, nautisme, protection de l’environnement… Brest développe au quotidien, ainsi qu’autour de grands projets, l’excellence maritime française et européenne. Ifremer, Institut Universitaire Européen de la Mer, Institut Polaire Français, grandes écoles, établissements publics nationaux

Avec 1 770 personnes travaillant dans la recherche maritime, la pointe bretonne se hisse à la première place européenne et concentre un tiers des effectifs nationaux de formation et de recherche dans le secteur des sciences marines.

La zone d’emplois de Brest est le premier bassin économique maritime de Bretagne et la seconde en France, avec près de 30 000 emplois (Défense, enseignement supérieur et recherche, pêche, nautisme…). Pour continuer à renforcer leurs synergies dans ce domaine, cette communauté d’acteurs économiques, académiques et institutionnels a décidé en 2016 de se regrouper au sein du Campus mondial de la mer : un projet unique et innovant dont l’objectif est de faire de Brest et de la Bretagne, l’une des premières places mondiales de l’étude et de la valorisation des océans et des mers, et la plateforme d’une économie maritime forte et durable.

UNE EXCELLENCE RECONNUE MONDIALEMENT ET MOBILISÉE POUR LES GRANDS ENJEUX MARITIMES DE DEMAIN

La place de Brest dans l’étude, la valorisation et la protection de l’océan est ancienne et continue à s’affirmer aujourd’hui. Héritiers d’une riche histoire maritime, à travers notamment la place de la Marine, les acteurs d’aujourd’hui continuent de faire avancer la connaissance, aussi bien dans la rade de Brest que sur toutes les mers du globe. L’excellence de la recherche brestoise est reconnue mondialement, l’Université de Bretagne Occidentale occupe la 13e place au classement de Shanghai en océanographie (2e française, 6e européenne), et des équipements importants, comme Océanopolis et le 70.8, participent à la diffusion essentielle des savoirs maritimes vers tous les publics.

Brest a accueilli un des tout premiers marégraphes du monde, qui continue à livrer ses observations depuis près de 300 ans. Un exemple parmi bien d’autres structures qui trouvent aujourd’hui une importance nouvelle, au moment où le monde, et l’océan, sont confrontés au réchauffement climatique. Sécurité, lutte contre les pollutions, transports, alimentation, climat… Brest, son territoire et ses acteurs sont au cœur des grands enjeux maritimes de demain.

François Cuillandre, Président de Brest métropole et Maire de Brest.

« Pour notre ville, c’est une fierté et une belle reconnaissance d’accueillir le One Ocean Summit. Ici, la mer fait partie de notre identité, et cela est vrai en termes de recherche, comme de formation mais aussi d’économie. Ici, on étudie la mer depuis toujours, c’est une vraie richesse, sur laquelle tout un secteur économique s’est bâti. Nous sommes reconnus en Europe et dans le monde pour cette expertise et cette excellence, mais nous devons aller encore plus loin. Au moment où les mers sont confrontées à des enjeux cruciaux pour l’avenir, notre territoire a toutes les compétences pour apporter sa contribution dans le domaine de l’observation, de la valorisation et de la préservation de l’océan. Avec l’organisation de ce sommet mondial, Brest s’affirme comme une grande capitale des océans.»

LA BRETAGNE TOURNÉE VERS LA MER

Avec près de 2 500 km de côtes, les 12 îles qu’elle dessert et les 22 ports dont elle a la responsabilité, la Région Bretagne navigue au quotidien, la mer et ses activités économiques représentant un total de 70 000 emplois et de très nombreux projets innovants, accompagnés par la collectivité.

Comme un symbole de cet engagement, la Région Bretagne soutient depuis des années les expéditions qui mettent l’océan au cœur de leur démarche, qu’il s’agisse d’affiner les connaissances scientifiques sur les fonds marins (Under the pole, Tara), de recueillir des données sur la biodiversité en danger ou d’expérimenter des énergies propres (Energy Observer). Ces aventures traduisent des valeurs et des ambitions telles que la décarbonation du transport maritime. À ce titre, la collectivité veut montrer l’exemple en renouvelant, d’ici à 2040, sa flotte de navires à passagers pour viser l’objectif de zéro émission, grâce notamment à l’utilisation de l’hydrogène vert. Elle accompagne également le développement du transport maritime propulsé par le vent, une filière d’avenir quand on sait que 90% des marchandises mondiales transitent par bateaux.

L’aide apportée au déploiement des énergies marines renouvelables, éolien flottant, hydrolien et houlomoteur, fait aussi partie de ses priorités. Au-delà, la Région accompagne la recherche ainsi que les acteurs qui innovent en matière de biotechnologies, d’équipements et d’infrastructures, de sécurité, d’environnement et de gestion du littoral. Enfin, consciente d’une nécessaire sensibilisation, la collectivité offre aux jeunes Bretons et Bretonnes l’opportunité de se familiariser avec cet univers, en partant en classe de mer, tout en se préoccupant, au côté de ses partenaires, de former professionnels et marins de demain.

Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne

« En Bretagne, l’océan est le prolongement naturel de notre regard. Nous y voyons à la fois notre patrimoine et une partie des clés de notre avenir. Terre d’aventuriers, la région a toujours été leader dans la destinée maritime française, s’inscrivant très tôt dans une « croissance bleue ». Je suis fier du soutien apporté par la Région aux entreprises, aux porteurs de projet innovants et aux explorateurs bretons qui œuvrent à une meilleure compréhension des écosystèmes marins et des effets du réchauffement climatique. Aujourd’hui, c’est un honneur d’accueillir ce sommet mondial de l’Océan en Bretagne. »

Retrouvez ci-dessous le dossier de presse.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse