Aller au contenu

Atténuation du changement climatique et adaptation à ses effets : le Haut Conseil Breton pour le Climat, nouveau phare pour la Région

Le dérèglement climatique et ses effets interrogent au quotidien l’action des Bretonnes et des Bretons, au premier rang desquels les élus. Face à l’urgence de la situation, la Région est pleinement engagée en faveur des transitions. Cette mobilisation accrue s’est traduite par l’adoption, en décembre, d’une nouvelle stratégie « climat » visant à intégrer cette dimension vitale dans toutes ses politiques, de manière à ce que le territoire breton soit en capacité de s’adapter et d’atténuer le changement en cours . Cette feuille de route prévoyait aussi la création d’un Haut Conseil Breton pour le Climat, chargé d’éclairer les choix de la Bretagne. Cette instance consultative, réunissant 20 experts, a été installée ce vendredi à Rennes, pour 6 ans, par le Président Loïg Chesnais-Girard, en présence de Franck Lecocq, co-auteur du 6e rapport du GIEC*.

Le Haut Conseil Breton pour le Climat a pour principale mission d’orienter la Région sur la cohérence et la pertinence de ses politiques au regard des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de préparation de la Bretagne aux effets du dérèglement climatique. Sur ce sujet majeur et vital dont les mécanismes sont souvent complexes, la décision publique doit s’appuyer sur des connaissances scientifiques consolidées et partagées.

Les membres du Haut Conseil Breton pour le Climat
Crédit photo : Les membres du Haut Conseil Breton pour le Climat

Une instance d’aide à la décision politique

Co-présidée par Anne-Marie Tréguier et Vincent Dubreuil, l’instance pourra apporter son expertise sur toute politique régionale impactée par le changement climatique : eau, biodiversité, agriculture, habitat, économie…

S’inspirant du Haut Conseil national pour le Climat et des groupes d’experts mis en place dans d’autres régions, cet organe, composé de scientifiques issus d’universités, d’établissements d’enseignement supérieur ou d’instituts de recherche bretons, contribuera aussi à l’information des élus et des citoyens sur le changement climatique.

Les travaux portés par le Haut Conseil pourront se concrétiser par des avis écrits, des rapports, des cahiers thématiques ou tout autre support que le Haut Conseil jugera pertinent pour diffuser les informations produites ou synthétisées.

La pluridisciplinarité présente au cœur des expertises du Haut Conseil a été un point de vigilance particulier.

Complémentaire du CESER, de l’OEB, du CRESEB et de l’ABB

L’action du Haut Conseil s’inscrit en complémentarité et en articulation très étroite avec les acteurs pouvant intervenir sur le champ du dérèglement climatique, notamment le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (CESER), l’Observatoire de l’Environnement en Bretagne (OEB), l’Agence Bretonne de la Biodiversité (ABB), le Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau en Bretagne (CRESEB) et la chambre régionale d’agriculture.

Excellence scientifique, pluridisciplinarité, indépendance, autonomie et neutralité sont les principes
qui ont guidé la proposition de fonctionnement et la composition du Haut Conseil Breton pour le Climat.

Désormais installée, l’instance a entamé la construction de son programme de travail et déjà planifié trois réunions plénières d’ici fin 2022 (28 juin, 17 octobre et 15 décembre).


**********

« Alors que nous faisons face à une situation d’urgence, qu’un dépassement de 1,5°C de la température mondiale est annoncé dans les 5 prochaines années, la création du Haut Conseil Breton pour le Climat était une évidence afin d’avoir un éclairage indépendant sur nos politiques. Je suis heureux de l’installer en présence de Franck Lecocq, co-auteur du dernier rapport du GIEC. C’est par une mobilisation commune qu’en Bretagne, nous réussirons les transitions nécessaires ! »
Loïg Chesnais-Girard, Président de Région

* Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat est un organisme ouvert à tous les pays membres de l’Organisation des Nations unies.

Retrouvez ci-dessous le communiqué complet, avec une présentation détaillée du HCBC et de ses membres.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse