Aller au contenu

Saison touristique : la Bretagne dans le top 5 !

Après deux années compliquées (en raison de la crise sanitaire), les professionnels du tourisme espéraient un retour à la normale. Vœu exaucé grâce à une fréquentation estivale encore meilleure que prévue.

Famille sur la plage
Alexandre Lamoureux

Une fois encore, la Bretagne apparaît dans le top 5 des régions de séjours de vacances. Cet été, près de neuf séjours sur dix se sont déroulés en France (dont 11 % en Bretagne). Face à ce dynamisme, 83 % des professionnels bretons se déclarent satisfaits de la saison estivale 2022.

Une clientèle française, étrangère… et bretonne

Du côté de la clientèle française, 35 % des nuitées touristiques proviennent de Bretagne et du Grand Ouest : Bretagne (14%), Pays de la Loire (14 %) ou Normandie (7 %) et près d’une nuitée sur trois de l’Île-de-France (31%). Cet été a également vu le retour de la clientèle étrangère : Royaume-Uni et Pays-Bas bien sûr, mais aussi Belgique, Suisse, Italie, Espagne, USA et Canada. Les Bretons aussi ont largement contribué à cette hausse de la fréquentation. Ils ont en effet réalisé près de 50 millions d’excursions dans la région, soit 21 % de plus qu’en 2019.

Un boom des réservations

De leur côté, les hébergeurs se déclarent très satisfaits de la saison. Mais contrairement à l’an passé, la satisfaction des hôteliers, gérants de campings et d’hébergements collectifs s’avère supérieure à celle des loueurs de gîtes et meublés et chambres d’hôtes (88 % contre respectivement 82% et 76%).

Cet été, plus de 700 000 réservations ont été enregistrées dans les campings bretons (soit 44 % de plus qu’en 2021). Côté location, les hébergements ont quant à eux enregistré une hausse de 36 % entre avril et fin juillet.

Les professionnels de la restauration ont en revanche vécu un été plus compliqué en raison de la baisse du pouvoir d’achat des vacanciers mais aussi aux difficultés croissantes de recrutement du personnel.

Une fin de saison prometteuse

Deux Français sur cinq ont l’intention de partir en vacances et/ou week-ends en septembre et un sur trois pendant les vacances de la Toussaint. Les prochains mois s’annoncent donc prometteurs en termes de fréquentation pour 7 professionnels sur 10, même si les inquiétudes concernant l’inflation et le pouvoir d’achat restent fortes.

Partager :

Notre actualité

Abonnez-vous à notre newsletter

[sibwp_form id=4]