Aller au contenu

La nouvelle gare maritime de Quiberon livrée début 2023

La future gare maritime que nous construisons à Quiberon apportera davantage de services et de confort aux usagers, qu’ils soient îliens, vacanciers ou acteurs économiques. À la veille de la saison touristique : le point sur ce grand chantier qui fera sortir de terre une gare maritime-pôle d’échange multimodal où se croiseront tous les modes de transports !

Image du projet architectural de la nouvelle gare maritime de Quiberon
© cabinet d’architecture lorientais DDL
  • 8,4 M€
    d’investissements pour construire cette nouvelle gare de 1 511 m².
  • 5000
    voyageurs/jour au plus fort de la saison, portant à 1 M le nombre de voyageurs par an.
  • 45mn
    environ pour relier Houat, Hoëdic et Belle-Île.

Lumineuse, spacieuse et ouverte sur la baie, sobre en eau et en énergie, la nouvelle gare maritime de Quiberon imaginée par le cabinet d’architecture lorientais DDL s’intègrera à la fois au paysage urbain et maritime. Conçue comme une grande ombrière portée par de fins poteaux en béton, elle regroupera sous un même toit la gare voyageurs avec un parvis dédié principalement aux piétons côté ville (gare routière, espace dépose-minute et dispositif d’autopartage à l’étude y seront aussi installés) et une zone de fret avec un hangar et un parking de pré-embarquement de 55 places côté mer. Le projet a été pensé pour que les croisements de flux soient améliorés, à l’intérieur comme à l’extérieur. La nouvelle gare accueillera à court terme 1 M de voyageurs par an.

Un pôle d’échange multimodal pour les transports régionaux

La nouvelle gare maritime sera aussi un pôle d’échange multimodal BreizhGo  où se pourront se croiser avec plus de fluidité  les différents modes de transports   : bateaux, cars, camions de fret, voitures, piétons et vélos.

Un chantier en 3 phases

Débuté il y a un an, le grand chantier de construction de la nouvelle gare maritime de Quiberon avance à la cadence prévue, en trois phases :

  • La construction du nouveau bâtiment (avril 2021 – décembre 2022)
    Première phase de ce vaste chantier, la construction de la nouvelle gare : débutée il y a un an (avril 2021), elle ouvrira au public début 2023.
  • La démolition de la gare actuelle (début 2023)
    Afin d’assurer la continuité de service pendant toute la durée des travaux, la gare actuelle construit en 1972, sera démolie début 2023 après la construction du nouveau bâtiment central, qui abritera les offices de tourisme : la nouvelle gare prendra alors le relai de l’ancienne.
  • La réalisation des aménagements extérieurs en lien avec la ville (printemps 2023-automne 2023Dans une troisième phase, les aménagements extérieurs de la gare seront réalisés après la démolition de l’ancienne infrastructure, de façon à intégrer la nouvelle gare à la ville et à son environnement maritime.

En images

1 sur 4
Image du projet architectural de la nouvelle gare maritime de Quiberon
© cabinet d’architecture lorientais DDL 2
© cabinet d’architecture lorientais DDL
2 sur 4
Image du projet architectural de la nouvelle gare maritime de Quiberon
© cabinet d’architecture lorientais DDL 3
© cabinet d’architecture lorientais DDL
3 sur 4
Image du projet architectural de la nouvelle gare maritime de Quiberon
© cabinet d’architecture lorientais DDL 4
© cabinet d’architecture lorientais DDL
4 sur 4
Image du projet architectural de la nouvelle gare maritime de Quiberon
© cabinet d’architecture lorientais DDL 5
© cabinet d’architecture lorientais DDL

Aménager les ports bretons pour desservir les îles

Responsable de la gestion de 22 ports bretons d’intérêt régional depuis janvier 2017  et aussi autorité organisatrice des transports régionaux, la Région Bretagne organise les liaisons maritimes vers 10 îles bretonnes. C’est à ce titre qu’elle se charge d’aménager les 13 gares maritimes de ce réseau pour un meilleur accueil des usagers (2,7 millions de passagers/an) et un développement équilibré des territoires.

Rannañ :

Notre actualité

Koumanantit d’hol lizher-kelaouiñ