La Bretagne et le vélo

Crédit : STAPF Aurélie

Avec 2 000 km d’itinéraires, un littoral incroyable, des voies vertes et canaux aménagés, la Bretagne est une région rêvée pour les cyclotouristes. C’est aussi la région qui a vu naître de grands professionnels avec une nouvelle génération qui prend la relève avec brio. Mais en Bretagne, le vélo n’est pas qu’un loisir. Il pèse également lourd dans l’économie, notamment grâce à une croissance importante du marché du vélo ces dix dernières années.

Le vélo au quotidien : la mobilité décarbonée

Outil de travail, de transport de personnes et de marchandises, le vélo connaît, depuis les dix dernières années, un véritable essor, que ce soit en Bretagne ou partout en France. Rien que sur les véloroutes et voies vertes, les chiffres montrent une multiplication par 1,4 de la fréquentation des cyclistes entre 2013 et 2018. Et désormais, le vélo se pratique au quotidien. Pratique, gratuit, bon pour la santé et l’environnement, il a fait son retour dans les grandes villes qui ont, pour nombre d’entre elles, aménagé les voieries pour favoriser ce mode de transport décarboné et de plus en plus plébiscité.

En Bretagne sans ma voiture

Séjours à vélo clés en main, randonnées sportives ou détente en bord de mer ou dans les terres : en Bretagne, tout est possible ! Le Comité régional du Tourisme a imaginé une multitude de façons de se déplacer à vélo pour découvrir la Bretagne autrement. Et pas d’excuse pour ne pas enfourcher sa bicyclette. Grâce à l’intermodalité développée sur tout le territoire, il est très facile de prendre le bateau ou le car avec son vélo et de déplacer à son gré. Ecologiques et pratiques, ces modes de transport vous permettent de parcourir la Bretagne du nord au sud et d’est en ouest ! D’autant qu’il existe pas moins de 9 grands parcours de véloroutes et de voies vertes sur près de 2000 km d’itinéraires balisés.

Du vélo à tous les niveaux

11 259
cyclistes licenciés en 2019
1200
compétitions cyclistes organisées chaque année en Bretagne

En Bretagne, la passion du vélo s’exprime à tous les niveaux : sur l’asphalte ou en pleine nature. Chaque année, plus d’un millier de compétitions sont organisées sur tout le territoire, dont des courses reconnues et soutenues par la Région Bretagne : le Tour de Bretagne cycliste, les 4 Jours CIC de Plouay dont la Bretagne classic, le Grand Prix de Plumelec ou encore le Tro Bro Léon.
Cette passion du vélo est aussi symbolisée par de grands champions qui ont écrit l’histoire du cyclisme breton : Lucien Petit-Breton, Louison Bobet, Jean Robic, Bernard Hinault… Et puis il y a ceux qui incarnent la relève : Warren Barguil, Julie Bresset, Marie-Morgane Le Deunff, David Gaudu, Audrey Cordon-Ragot, Marie Le Net…

Bernard Hinault, champion cycliste breton

Bernard Hinault, champion cycliste Breton

Warren Barguil, coureur cycliste breton

Warren Barguil, Coureur cycliste Breton

Christophe Fossani, Président du Tour de Bretagne cycliste

Tour de France 2021 : l’interview de Christophe Fossani, président du Tour de Bretagne

Un poids lourd pour l’économie bretonne

Entreprises de fabrication, distribution et réparation de vélos, marché d’occasion, équipementiers, infrastructures, tourisme… : en Bretagne, on constate une croissance très importante des retombées économiques du tourisme à vélo qui ont ainsi augmenté de 46% en 10 ans. En 2018, le vélo a généré 46,4 millions d’euros d’impacts économiques directs et 74,4millions d’euros de retombées économiques pour les territoires bretons.

Sur la route de l’égalité

Parce que développer l’égalité dans le monde du cyclisme est une volonté de la Région, elle soutient cette année encore, la 6e édition de Donnons des elles au Vélo J-1. Une initiative dont l’objectif est de promouvoir le cyclisme féminin sous toutes ses formes et d’inciter les organisateurs de courses à s’ouvrir aux pratiques féminines, notamment en réhabilitant le tour de France féminin, qui n’est plus organisé depuis 1989. Toute cycliste peut ainsi se joindre à une ou plusieurs étapes, quels que soient sa pratique ou son niveau. Concrètement, le défi qui sera réalisé en juin 2021 est le suivant : réaliser l’intégralité des étapes du tour de France un jour avant les professionnels hommes. Une initiative qui reflète les valeurs portées par la politique régionale pour l’égalité hommes-femmes en contribuant à valoriser une pratique mixte et accessible à tous de ce sport. Un vrai message de message de mixité dans le cyclisme !

Toutes nos actualités

Abonnez-vous à notre newsletter