Au côté de l’entreprise NG Biotech : le Président Loïg Chesnais-Girard annonce l’achat de tests Covid-19

Ce matin au siège de NG Biotech, le Président de la Région Bretagne s’est félicité que l’entreprise de Guipry-Messac ait été la première retenue par le ministère des Armées pour la fabrication, en nombre, de tests de dépistage rapide du Covid-19.

Loïg Chesnais-Girard était présent au côté des dirigeants pour annoncer plusieurs engagements qui permettront d’accélérer l’industrialisation de ces kits par prélèvement sanguin, afin de les rendre disponibles au plus grand nombre :

  • l’achat de tests sérologiques par la Région Bretagne pour participer à la solidarité nationale, comme la collectivité l’a déjà fait pour les masques, en lien avec l’ARS,
  • un soutien direct à la production industrielle de ces tests homomogués ultra-rapides (15 minutes) par une aide versée à NG Biotech de 250 000 €,
  • un appui à l’industrialisation pour repérer les entreprises du territoire capables de produire à grande échelle les kits de NG Biotech. D’ores et déjà, une quinzaine de partenaires industriels ont été identifiés.

Notre engagement sera total pour que ce test bénéficie au plus grand nombre, a déclaré le Président Loïg Chesnais-Girard. C’est pour cette raison que j’ai annoncé ce matin l’achat de kits de dépistage par la Région ainsi qu’un soutien fort pour accélérer leur industrialisation.

La Région, partenaire de l’entreprise NG BIotech depuis sa création en 2012

2012 :
– accueil dans l’incubateur régional Emergys dont l’ensemble des technopoles bretonnes sont partenaires,
prêt d’honneur à l’amorçage pour ses dirigeants,

2015 :
– soutien régional à l’innovation de 80 000 € pour un projet collaboratif de recherche avec l’Université de Rennes 1-INSERM-IRSET autour de l’élaboration de tests rapides à partir de sang pour les maladies du foie,
– recrutement d’une personne à l’export et présence sur les salons à l’étranger. L’internationalisation se fait en lien avec l’agence régionale Bretagne Commerce International,

2017 :
– étude de faisabilité avec Bpifrance sur de nouveaux tests, financée par la Région et l’Etat pour 190 000 € (PIA),

2019 :
– entrée dans la première promotion de l’accélérateur d’entreprises innovantes à fort potentiel Booster Bretagne de la Région et Bpifrance, en lien avec les 7 Technopoles,

2020 :
– avance remboursable de 250 000 € pour accompagner les investissements de l’entreprise dans le contexte du test rapide Covid-19.

En pratique