Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Référent(e) portuaire Brest

  • Référence : B/T/Référent(e) portuaire Brest/APB/DETBRS/22
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Technicien, Technicien Principal de 1ère classe, Technicien Principal de 2ème classe
  • Cadre d'emplois : Techniciens Territoriaux
  • Filière : Filière technique

L’antenne portuaire de Brest intervient sur dix ports dont la Région est propriétaire sur le département du Finistère : Brest, et les 9 ports transférés du CD 29 dans le cadre de la loi NOTRe en 2017 : Batz, Roscoff-Vieux-port, Roscoff-Bloscon, Le Conquet, Ouessant, Molène, Sein, Esquibien et Concarneau.
L’antenne est rattachée à l’espace territorial de Brest et de Morlaix et est fonctionnellement liée à la direction des ports (DP) notamment concernant les compétences « métiers ».
En lien avec la direction des ports, l’antenne portuaire exerce directement, ou par le moyen de la gestion déléguée (concession principalement), les missions relevant de la stratégie portuaire : mise en œuvre de la gouvernance, rôle d’architecte de solutions logistiques pour l’ensemble des activités exercées sur les places portuaires, intégrateur des ports dans leur environnement, gestion du domaine portuaire, maintenance, surveillance et développement du patrimoine des infrastructures et des bâtiments et exercice des missions régaliennes (rôle opérationnel d’autorité portuaire et de police sur les ports concernés). Elle intègre également sur les places portuaires certains enjeux portés par la DIMER (enjeux maritimes globaux et filières), la DITMO (transport maritime), la DIRECO (dimension économique des activités portuaires).
Afin d’assurer, sur ces places portuaires, la police et le suivi régulier des sites, il existe au sein de l’antenne de la direction des ports, une fonction de référent portuaire, interface opérationnelle entre l’autorité portuaire, chargée de police, et les usagers du port, les collectivités locales, l’Etat et les autres administrations, mais également acteur de la surveillance régulière des ouvrages portuaires, du respect de l’environnement, du contrôle des espaces concédés. Le poste de référent(e) portuaire 2 se projette sur les ports de Roscoff Vieux-Port, Batz, du Conquet, du Stiff à Ouessant, de Molène, de Sein, d’Esquibien, de Concarneau.

En complémentarité avec le référent.e portuaire 1 (référent.e portuaire et agent de sûreté portuaire pour les ports de Brest et Roscoff-Bloscon), il assure pour l’antenne portuaire les missions liées à la police des plans d’eau, police de la conservation et de l’exploitation du domaine, la règlementation relative aux matières dangereuses, les dispositions en matière d’environnement (pollutions, rejets…) sur les ports du Conquet, du Stiff à Ouessant, de Molène, de Sein, d’Esquibien, de Concarneau, de Batz, de Roscoff Vieux-Port :

1. Police portuaire

• Contribuer à l’élaboration des règlements portuaires en lien avec le(a) chargé(e) sûreté-sécurité du SP3E
• Veiller au respect par les usagers des règlements généraux et particuliers relatifs à la police et à l’exploitation portuaire,
• Réguler l’utilisation des postes à quai (notamment plannings annuels en lien avec la DITMO pour les ports de desserte des îles)
• Constater les infractions en matière d’occupation du domaine, de dégradation sur les ouvrages et de respect de l’environnement,
• Rédiger les rapports, constats et procès-verbaux, et contribue à traiter les situations particulières (épaves…) en lien avec les services de l’Etat et les maires
• Contrôler l’état des sites, l’occupation, et les conditions de sécurité de l’exploitation (une à deux fois par mois minimum), et notifie les observations dans le registre correspondant
• Contribuer à la tenue des conseils portuaires, participe aux différentes instances de gouvernance
• Etre l’interlocuteur de premier niveau des usagers, collectivités, administrations, des capitaineries Etat sur les ports concernés

2. Environnement, gestion de crise et situation exceptionnelle

• Contrôler les bonnes pratiques, détecte les anomalies environnementales et contribue à leur traitement, en lien avec le SP3E
• Contribuer à la rédaction des plans de collecte des déchets et résidus de cargaison
• Gérer la situation de crise (accidents, pollutions…), les situations exceptionnelles sur les sites concernés

Relations hiérarchiques :
• L’agent dépend en (n+1) : Chef.fe du pole exploitation-environnement de l’antenne portuaire de Brest

Relations fonctionnelles :
• Au sein de la Direction : responsable d’antenne et chef de pôle exploitation-développement, chargé(e) du domaine, agents du pôle infrastructures, assistant(e)
• Au sein de la collectivité : services de la DP et de la DIMER
• Partenaires extérieurs : collectivités partenaires, services de l’Etat, capitaineries, concessionnaires, usagers, compagnies maritimes…

Contraintes spécifiques (contraintes de calendrier, déplacements, astreintes…) : Déplacements sur les sites portuaires (notamment insulaires : Ouessant, Molène, Sein), gestion de situations de crises

COMPETENCES REQUISES :

• Autonomie et esprit d’initiative
• Sens de l’organisation
• Disponibilité
• Rigueur et autorité, capacité à rendre compte
• Connaissance des collectivités locales
• Connaissance et expérience du milieu maritime et portuaire appréciées

FORMATION :

La formation de surveillant de port sera nécessaire pour remplir les missions. La Région Bretagne prendra en charge le coût de cette formation. Des agréments déjà obtenus seraient fortement appréciés.

Partager :

Toutes nos actualités