Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Gestionnaire logistique

  • Référence : C/AA/Gestionnaire logistique/DVN/SVNVIR/22/4006
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Adjoint Adm Principal 1ère Cl, Adjoint Adm Principal 2ème Cl, Adjoint Administratif
  • Cadre d'emplois : Adjoints Administratifs Terr.
  • Filière : Filière administrative

La Direction des Voies Navigables de la Région a en charge l’exploitation, l’entretien et la mise en valeur des principales voies navigables bretonnes : Vilaine, Canal d’Ille et Rance, Blavet et Canal de Nantes à Brest.
Composée de 4 services (le service infrastructure et ouvrages, le service valorisation touristique et développement durable et 2 services territorialisés), elle regroupe un effectif de près de 210 agents, pour la plupart répartis sur le linéaire des cours d’eau concernés.
Le domaine concerné constitue à la fois un patrimoine historique considérable et un atout pour le développement touristique breton.

L’exploitation et l’entretien du domaine sont assurés par les deux services territorialisés :


- la subdivision Blavet
- Canal de Nantes à Brest (basée à Malestroit) qui comprend les centres d’exploitation et d’entretien de Pontivy, Josselin, Redon, Hennebont et Châteauneuf du Faou

- la subdivision Vilaine
- Canal d’Ille et Rance (basée à Rennes) qui comprend les centres d’exploitation et d’entretien d’Evran, Saint-Germain sur Ille et Mons (Bruz), un atelier charpente pour la fabrication en régie des portes d’écluse en bois, et un atelier menuiserie qui intervient sur l’ensemble du domaine fluvial régional.

La Subdivision Vilaine, canal d’Ille et Rance a la responsabilité d’exploiter et d’entretenir la liaison navigable “Manche-Océan”, entre l’écluse du Chatelier (St Samson sur Rance) au Nord, et l’embouchure de la Vilaine au Sud soit 221 km de voies navigables, 24 barrages de navigation, 61 écluses, 5 étangs d’alimentation, 237 km de chemins de halage et de service.
Pilotée par le·la Chef·fe de Subdivision et son adjoint·e, elle regroupe un effectif de 85 agents : les équipes en charge de l’exploitation (éclusiers·ères), celles en charge de l’entretien et une équipe en charge des fonctions support (un·e technicien.ne projeteur·euse, un·e comptable, un·e assistant·e et un·e Gestionnaire logistique).

Le·la Gestionnaire logistique assure, sous la responsabilité du·de la Chef·fe de subdivision, un suivi administratif et logistique des équipements des centres d’entretien et d’exploitation du territoire concerné.


- Gérer les dotations en vêtements de travail et EPI (équipements de protection individuels), avec une gestion de stock liée à ces équipements,

- Suivre les contrôles des équipements de sécurité (gilets de sauvetage, matériel de travail en hauteur, élagage),

- Vérifier et assurer le suivi annuel des trousses de secours de la subdivision,

- Construire et tenir à jour l’inventaire du matériel des centres (tondeuses, débroussailleuses, etc.),

- Suivre les contrôles réglementaires des véhicules des centres (engins, tracteurs, engins de levage),

- Organiser et suivre les dotations de fleurs dans les écluses (recensement, commande, livraison),

- Suivre et mettre à jour les données relatives aux travaux et entretiens réalisés dans les maisons éclusières,

- Saisir et suivre les côtes d’eau des biefs et étangs,

- Saisir et suivre le trafic des bateaux,

- Assurer le classement des archives ainsi que le classement informatique et papier.

- Animer périodiquement la campagne de contrôle des machines des Centres.

Lieu de travail : L’agent pourra être appelé à intervenir sur l’ensemble des vois navigables de la DVN
Poste basé au siège de la subdivision à Rennes
Contraintes spécifiques (contraintes de calendrier, déplacements, astreintes,) : port de charges lourdes, déplacements réguliers dans les centres d’exploitation

Être rigoureux
Posséder le sens de l’organisation et de la méthode
Maîtriser les outils bureautiques (Word, Excel)
Maîtriser les techniques de classement et d’archivage
Avoir de bonnes qualités relationnelles
Être apte physiquement au port de charges lourdes (colis, lots de gilets de sauvetages, etc.)
Être titulaire du permis B

Partager :

Toutes nos actualités