Revenir à la liste

Éclusier·ère de Guillac

  • Référence : C/AT/Ecluse Guillac/SVNBNB/20
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Adjoint Tech Principal 1ère Cl, Adjoint Tech Principal 2ème Cl, Adjoint technique
  • Cadre d'emplois : Adjoints Techniques Terr.
  • Filière : Filière technique

Contexte

La Direction des Voies Navigables de la Région a en charge l’exploitation, l’entretien et la mise en valeur des principales voies navigables bretonnes : Vilaine, Canal d’Ille et Rance, Blavet et Canal de Nantes à Brest.
Composée de 4 services (le service infrastructure et ouvrages, le service de la valorisation touristique et du développement durable et 2 services territorialisés : les Subdivisions), elle regroupe un effectif de près de 200 agents, pour la plupart répartis sur le linéaire des cours d’eau concernés.

Le domaine concerné constitue à la fois un patrimoine historique considérable et un atout pour le développement touristique breton.

L’exploitation et l’entretien du domaine sont assurés par les deux services territorialisés :

- la subdivision Blavet
- Canal de Nantes à Brest (basée à Malestroit) qui comprend les centres fluviaux de, Redon, Josselin, Pontivy, Hennebont et Châteauneuf du Faou.


- la subdivision Vilaine
- Canal d’Ille et Rance (basée à Rennes) qui comprend les centres fluviaux d’Evran, Saint-Germain sur Ille et Mons.

Chaque centre fluvial est placé sous l’autorité d’un chef de centre et comprend deux domaines d’activité :

- L’activité « entretien » pour laquelle les équipes sont chargées des travaux de maintenance, notamment sur les ouvrages fixes (berges, halages, perrés, bajoyers…), les ouvrages mobiles (portes d’écluses, ouvrages de régulation hydraulique…), les dépendances vertes et le patrimoine arboré…

- L’activité « exploitation » pour laquelle les équipes sont chargées de la gestion de la ligne d’eau, pour l’ensemble des usages de la voie d’eau et notamment l’éclusage des bateaux, les manœuvres des ouvrages de régulation hydraulique (vannages) des cours d’eau dans le cadre d’une gestion de bassin versant.

L’éclusier est chargé principalement d’exercer des missions liées à la navigation, la gestion hydraulique, l’entretien, la gestion domaniale et l’accueil du public.

La nature même de l’ouvrage sur lequel les éclusiers interviennent amène une exigence renforcée de pratiques d’exploitation et d’entretien respectueuses de l’environnement dont le développement doit être un souci constant.

Missions

L’agent éclusier est placé sous l’autorité directe du responsable d’équipe d’exploitation.
Il est chargé prioritairement du service à l’écluse en période de navigation et est affecté à des tâches d’entretien en période de chômage (novembre à mars).
Contribuer à la navigation fluviale et à la gestion hydraulique des cours d’eau

- Assurer l’éclusage des bateaux à l’écluse de rattachement (31
- Guillac) et à toutes les écluses où l’intervention peut être sollicitée dans le cadre de l’organisation de l’exploitation,

- Surveiller les niveaux d’eau des biefs et des vannages, manœuvrer les vannes des barrages selon les consignes du service,

- S’assurer du bon état des équipements de sécurité (gilets de sauvetage, bouée, échelles de sas, lignes de vie …) et du respect des consignes de sécurité édictées pour la fréquentation du site.
Réaliser l’entretien courant et le fleurissement de l’écluse ou des écluses et des biefs

- Réaliser l’entretien courant et le fleurissement de l’écluse et de ses abords et réaliser dans ce cadre divers travaux d’élagage, de tonte, débroussaillage, de graissage des organes de l’écluse, des vannes, l’enlèvement de végétation, peinture, petits travaux de maçonnerie, et plus généralement tous ceux qui sont liées à l’entretien courant des ouvrages et de la maison éclusière,

- Réaliser l’entretien courant des services de base sur les biefs (bancs, tables, quais, panneaux de signalisation, pontons, bornes kilométriques, bornes multi services…),
Tenir à jour l’ensemble des documents d’exploitation des ouvrages : registre des évènements remarquables, feuilles de trafic, de côtes d’eau…
Assurer l’accueil et l’information des plaisanciers et des randonneurs, et d’une manière générale de l’ensemble des acteurs de la voie d’eau. Par leur connaissance des voies navigables et de la vie des territoires qu’elles traversent, les éclusiers sont acteurs de l’animation touristique locale, ils peuvent être amenés à participer à diverses réunions d’animation et de développement touristique pour y être reconnu comme acteurs locaux.
Participer à la gestion du domaine : avoir une bonne connaissance du secteur assigné (qui peut comprendre plusieurs biefs), rendre compte des informations relatives à la conservation du domaine public fluvial, à la qualité des eaux, aux usagers
Participer à la formation des éclusiers remplaçants (assurée par le responsable d’équipe).

En dehors des périodes de navigation, l’éclusier-ère rejoint les équipes d’entretien du centre fluvial et participe avec eux aux différents travaux d’entretien du domaine.

Horaires et temps de travail : 100%.
Horaires en période de navigation :
Basse saison 1 : 9h-12h30 et 13h30-18h45
Basse saison 2 : 9h-12h30 et 13h30-18h
Haute saison : 9h-12h30 et 13h30-19h15
Horaires en période de chômage : fixes (8h-12h et 13h30-17h30, 16h30 le vendredi)
Planning de travail particulier (notamment 1WE/2 travaillé en navigation)
Contraintes spécifiques : Obligation de présence (en heures ouvrées) à l’écluse (1 semaine par mois environ).

Compétences

• Aptitude à la réalisation de travaux courants, notamment en maçonnerie, horticulture
• Maitriser les règles d’hygiène et de sécurité
• Bonne expression orale, bonne communication
• Capacité à s’insérer dans des réseaux d’acteurs locaux
• Capacité à rendre compte
• Brevet de natation 50 m
• Permis VL