Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Directeur.trice de l’environnement et des transitions écologiques

  • Référence : A/AAI/Directeur.trice envir et trans écol/DCEEB/2
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Administrateur, Administrateur Hors Classe, Ingénieur, Ingénieur hors classe, Ingénieur en chef, Ingénieur en chef Hors classe, Ingénieur Principal, Attaché, Attaché Principal
  • Cadre d'emplois : Administrateurs Territoriaux, Attachés Territoriaux, Ingénieur en chef territorial, Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative, Filière technique

Forte de ses 3,3 millions d’habitants, la Région Bretagne connaît dynamisme démographique exceptionnel. Territoire à la pointe dans plusieurs secteurs économiques, elle abrite un ecosystème universitaire et de recherche fertile. Elle est riche de la variété de ses paysages, de son littoral et de sa biodiversité mais également de son patrimoine et de son identité complète et originale.
Profondément engagé dans les transitions environnementales, le nouvel exécutif régional oriente son action quotidienne au service des bretonnes et des bretons afin qu’ils puissent bien vivre, travailler et s’épanouir en tous points du territoire.

Le projet politique du Conseil régional installé en juillet 2021 met plus que jamais en avant les enjeux du climat et des nécessaires transitions écologiques, énergétiques et environnementales au cœur des priorités du mandat. La Bretagne reste confrontée à des enjeux particulièrement prégnants dans les domaines du changement climatique, de la qualité de l’eau (pollutions terrestres, littorales et maritimes), de l’énergie (déséquilibre production/consommation, fragilité de l’approvisionnement), de l’aménagement durable, de la préservation de la biodiversité et du patrimoine naturel, de la planification des déchets et de l’économie des ressources.
La Région, qui s’engage en faveur d’une politique environnementale et de transitions encore plus volontariste, souhaite notamment faciliter la mise en œuvre de propositions concrètes d’une action climatique régionale, en s’appuyant par exemple sur la démarche #Breizh COP. Cette démarche a permis de partager un projet d’avenir pour le territoire et le bien-être de ses habitants, proposer et mettre en œuvre des réponses opérationnelles aux défis à relever, et mobiliser largement l’ensemble des acteurs.

Sur tous ces secteurs
- eau, énergie, urbanisme durable, biodiversité, espaces naturels, déchets et ressources -, la Région assume les délégations de compétence qui lui ont été confiées, anime et coordonne des actions sur le territoire breton, encourage la maîtrise de l’énergie et de l’impact sur les ressources et la production de déchets, ou promeut les bonnes pratiques d’aménagement orientées vers le développement durable.
Intégrer encore plus directement ces priorités dans la réponse de la collectivité aux usagers, apporter l’exertise nécessaire aux équipes techniques en charge des décisions opérationnelles, participer à la mise en œuvre d’une démarche de budget vert au sein de la collectivité, à la construction d’un plan de transition et de plans de formation, à la généralisation de méthodes de conditionnalité sur les aides qu’elle apporte, concevoir des modes d’intervention innovants en appui à ses partenaires … sont autant des responsabilités et de missions auxquelles le-la Directeur-trice de l’environnement et des transitions écologiques, plus que tout autre Directeur-trice de la collectivité, devra exercer avec conviction et méthode.

Sous la responsabilité du Directeur général adjoint « Attractivité et développement des territoires », le-la Directeur-trice de l’environnement et des transitions écologiques contribue à l’élaboration de la politique environnementale de la collectivité, la met en œuvre et l’évalue. Il pilote et encadre l’ensemble des services de la Direction, le service de l’eau, le service climat-énergie, le service économie des ressources et le service du patrimoine naturel et de la biodiversité. L’organisation générale de la collectivité pourra être amenée à évoluer en fonction des décisions qui pourraient être prises en appui du nouveau projet politique à décliner, ce qui pourrait impacter le périmètre de cette Direction.

En étroite collaboration avec le Directeur général adjoint « Attractivité et développement des territoires », le-la Directeur-trice de l’environement et des transitions écologiques assurera :

Le management stratégique
• Participer à la définition et à la mise en œuvre des orientations stratégiques de la Région dans le domaine de compétence de la direction
• Définir des principes d’action et des objectifs de performance collective, conformément aux valeurs et aux orientations stratégiques de la collectivité
• Apporter des conseils aux élus

Le management opérationnel de la direction

- Animer l’équipe

- Piloter l’activité

- Evaluerquantitative et qualitative de la production collective

- Communiquer et valoriser l’activité de la direction

- Préparer les arbitrages

- Animer le réseau des partenaires internes (services et missions de la Région) et externes (SAGE, CLE, territoires de PCAET, SCOT, agglomérations, EPCI, communes, …)

L’organisation et la gestion des ressources de la direction

- Organiser générale du travail, optimiser les moyens, méthodes et procédures administratives

- Encader hiérarchique des agents de la direction

- Préparer le budget, piloter des programmes

Il-elle participera à la définition des orientations de la politique et à sa mise en œuvre, assistera et conseillera le Directeur général adjoint « Attractivité et développement des territoires » et les élus en charge de la politique et pilotera et encadrera la Direction.
Les activités de la direction présentent une forte sensibilité et impliquent de nombreux contacts avec les élus régionaux et locaux. La transversalité des actions est un enjeu essentiel du poste, qui implique de nombreux échanges avec les directions et services de la Région.

RELATIONS HIERARCHIQUES

L’agent dépend directement de (n + 1) : Directeur général adjoint « Attractivité et développement des territoires »

L’agent encadre directement (n-1) : 8 agents (7 cadres et 1 agent du pôle secrétariat)
La Direction est composée de 42 personnes : 30 en catégorie A, 7 en catégorie B et 5 en catégorie C.

RELATIONS FONCTIONNELLES

• Au sein de la collectivité :
o Ensemble des services de la Région
o Cabinet du Président du Conseil régional
o CESER

• Partenaires extérieurs :
o Services de l’Etat
o Collectivités locales
o SCOT, PNR
o Départements
o Porteurs de projets publics et privés
o Réseaux institutionnels et associatifs
o Etablissements publics (Foncier de Bretagne, SAFER)
o Organismes de veille territoriale
o Prestataires (bureaux d’études)

Contraintes spécifiques :
• Sensibilité particulière du poste compte tenu du grand nombre d’interlocuteurs, dont les élu-e-s
• Déplacements fréquents (permis B obligatoire), pouvant entraîner des amplitudes horaires importante : disponibilité requise
• Grande transversalité des missions confiées impliquant de nombreux échanges avec les services de la Région et une excellente connaissance des politiques régionales

Dotation particulière :
• Ordinateur portable
• Téléphone mobile

Connaissances professionnelles :

Environnement, enjeux climatiques, développement local
Aménagement opérationnel et urbanisme
Gestion administrative et financière, cadre juridique d’intervention des collectivités territoriales (conventions financières…)

Aptitudes générales :

Ouverture d’esprit, curiosité intellectuelle
Capacités à être force de proposition, créativité
Capacité d’organisation, rigueur
Excellente expression écrite et orale

Relations humaines :

Capacité à travailler en équipe
Qualités pédagogiques, sens relationnel

Management – communication :

Capacités d’encadrement
Conduite du changement
Conduite de réunions

Partager :

Toutes nos actualités