Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Chef.fe du pôle analyse des risques

  • Référence : A/ISP/Chef.fe pôle analyse risques/PADR
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Ingénieur, Ingénieur Principal
  • Cadre d'emplois : Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière technique

Missions et raison d’être du poste :

La direction de l’immobilier et de la logistique (DIL) est une direction « ressources » qui a en charge :

- La maintenance du patrimoine bâti, propriété de la Région, à savoir les lycées, qui en constituent la très grande majorité, les bâtiments des services, le patrimoine bâti non concédé des ports, le patrimoine bâti non concédé des voies navigables ;

- Les opérations d’investissement sur ce patrimoine bâti ;

- La logistique et l’exploitation des bâtiments occupés par les agents de la Région.

La direction est structurée en 2 services et une direction déléguée :


- Le Service de l’Expertise Technique, de l’Energie et de la Programmation (SETEP)

- Le service fonctionnel de l’immobilier et de la logistique (SEFDIL)

- La direction déléguée aux moyens généraux (DDMG)

L’essentiel du patrimoine est constitué par les lycées (127 sites, 2 millions de m2 – 900 bâtiments) auxquels la Région consacre un important budget pour la mise en œuvre d’un schéma directeur immobilier adopté à la session de décembre 2016 et décliné au travers de plans d’actions d’une durée de 2 ans sur le mandat de l’exécutif. Ces investissements ainsi que ceux concernant les bâtiments des services régionaux relèvent des missions de la direction de l’immobilier. Pour les autres éléments du patrimoine régional, la DIL intervient en prestations de services pour les autres directions du Conseil régional.

Le Pôle Analyse des Risque, est chargé d’étudier et de proposer les investissements nécessaires au maintien des conditions sanitaires et sécuritaires satisfaisantes pour les usagers des lycées, dans le respect des réglementations en vigueur et des exigences de qualité, notamment environnementales décidées par le Conseil Régional. Il fournit l’expertise dans certains domaines aux autres services de la DIL et des territoires pour le suivi des opérations d’investissement et la réalisation des opérations de maintenance des installations. Il vient également en appui des chefs d’établissement dans leur responsabilité d’exploitants

Pour répondre à ces objectifs, le PADR est organisé autour de 6 agents :

- 1 expert incendie également chef de pôle

- 1 expert Accessibilité, ppms sureté et analyses des risques

- 1 technicien conducteur d’opération ppms

- 2 experts risques sanitaires et analyses des risques

- 1technicienne en apprentissage en risques sanitaires et analyses des risques

Dans ce cadre, le pôle analyse des risques assure les missions suivantes :

- La veille des nombreuses réglementations applicables au patrimoine régional (Code de la Santé Publique, ERP, ICPE…) ;

- L’analyse des réglementations et la formalisation des doctrines régionales retenues ;

- La proposition des schémas stratégiques d’intervention liés aux évolutions réglementaires ;

- L’assistance à l’exploitation et la représentation de la Région devant les commissions compétentes (SI, ACC) ;

- L’assistance technique aux chefs de projet dans la validation des solutions techniques retenues et la présentation des dossiers aux instructeurs des autorisations d’urbanisme (SI, ACC) ;

- La gestion des dossiers sur les risques sanitaires, technologiques, environnementaux et naturels et la représentation de la Région devant les autorités compétentes ;

- La gestion des dossiers sur les PPMS et les problématiques de sûreté.

Sous la responsabilité de la directrice de l’immobilier et de la logistique
- DIL, le chef du pôle analyse des risques collabore à l’ensemble des actions de la DIL et est susceptible de travailler en renfort des autres directions de la région sur les risques bâtimentaires.

Il/elle apporte une expertise dans son domaine d’activité et contribue à la mise en œuvre de la politique de la collectivité. Pour la réalisation de ses missions, le titulaire du poste est amené à s’appuyer sur les compétences techniques présentes à la DIL et la connaissance du patrimoine des territoires. Il ou elle assure ; avec l’aide des membres de son pôle, la gestion et le suivi de la prise en compte des problématiques des risques bâtimentaires.

Définition synthétique :

Le ou la responsable du pôle analyse des risques assure une expertise sur la connaissance des risques bâtimentaires, sanitaires, technologiques, environnementaux et naturels. Il assiste la région Bretagne et les exploitants dans la définition et la maîtrise des moyens de protection des immeubles par destination à mettre en place.

Activités principales :
1 – Il supervise et coordonne l’analyse des réglementations et la formalisation des doctrines régionales en matière :
• Du risque incendie et de panique dans les ERP,
• D’accessibilité des ERP,
• Des plans particuliers de mise en sûreté des établissements d’enseignements,
• Des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE)
• Des risques sanitaires encourus par les usagers dans les domaines de :
o L’amiante,
o Le radon,
o Le plomb,
o La qualité de l’air intérieur,
o La pollution des sols
• De tous risques émergents liés aux bâtis pour les utilisateurs.

Il s’assure de la veille des réglementations correspondantes,

2– Il est force de proposition et pilotes les stratégies régionales en matière :
• Du risque incendie et de panique dans les ERP,
• D’accessibilité des ERP,
• Des plans particuliers de mise en sûreté des établissements d’enseignements,
• Des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE)
• Des risques sanitaires encourus par les usagers dans les domaines de :
o L’amiante,
o Le radon,
o Le plomb,
o La qualité de l’air intérieur,
o La pollution des sols
• De tous risques émergents liés aux bâtis pour les utilisateurs.

Il participe aux travaux d’élaboration des plans d’actions et s’assure de sa mise en œuvre.

3
- Il assure l’analyse des réglementations et la formalisation des doctrines régionales en matière de risque incendie et de panique dans les ERP. Il assure la veille des réglementations correspondantes.

Pour les commissions de sécurité, il participe :
• À la préparation des commissions de sécurité en collaboration avec les subdivisions immobilières et les lycées ;
• Aux visites des commissions de sécurité,
• A l’analyse des prescriptions et l’attribution de celles-ci aux différents acteurs,
• Aux suivis des avis défavorables et leurs levés

4
- En interne il participe :
• A l’élaboration des programmes techniques préalables à la réalisation de travaux de construction d’immeubles ou de lycées neufs, ou de réhabilitation d’immeubles existants (majeure partie du parc immobilier de la Région Bretagne),
• A l’examen critique des projets résultants d’études de maîtrise d’œuvre, y compris le volet demande d’autorisation de réalisation de travaux (ERP notamment),
• A l’examen des demandes et à la rédaction de dérogations aux réglementations afférentes à son domaine de compétence,
• A l’élaboration des programmes curatifs liés à l’obsolescence ou à la dangerosité des installations,
• A l’élaboration des processus de prise en charge et de maîtrise des risques depuis l’exploitant final jusqu’à la direction de l’immobilier et de la logistique,
• A l’examen des dossiers administratifs et techniques transversaux,
• A l’évolution de la base de donnée bâtimentaire pour les items des risques,
• A la mise en œuvre et pilotage de logiciels métiers pour la gestion des risques (amiante 360),

Il entretient des liens étroits avec l’ensemble des acteurs de la région concourants à la sécurité (SCET, DELS, DCEEB…)

5
- En externe il représente et accompagne respectivement :
• La Région, dans ses responsabilités de propriétaire ou de maître d’ouvrage public,
• Les exploitants (proviseurs et gestionnaires des lycées) dans leurs responsabilités d’exploitants auprès des instances de contrôles
• Conseille les EPLE
Il entretient des liens étroits avec l’ensemble des acteurs concourants à la sécurité (académie, ministère de l’agriculture, ministère de la mer…)
Il entretient des liens étroits avec l’ensemble des autorités réglementaires des risques (…)

6 – Pour les astreintes :
• Il conseille la directrice de la DIL,
• Il organise et forme les agents participants aux astreintes de la DIL,

RELATIONS HIERARCHIQUES


- L’agent dépend directement de (n + 1) : directrice de l’immobilier et de la logistique.


- L’agent encadre directement (n-1) : Encadrement hiérarchique : 5

RELATIONS FONCTIONNELLES


- Au sein de la Direction : ensemble des services de la DIL.

- Au sein de la collectivité : Directions et services de la Région

- Partenaires extérieurs : Etablissements publics d’enseignement, exploitants, Mandataire du maître d’ouvrage, prestataires extérieurs….

Interventions en dehors des heures d’ouverture des bureaux notamment dans le cas de déplacements extérieurs

Suggestions et contraintes spécifiques:
• Sur volontariat, il pourra participer aux astreintes de direction de la DIL,
• Si nécessaire, il pourra participer aux formations de maintien et de perfectionnement des acquis dans son SDIS d’appartenance.
• Nombreux déplacements sur les 4 départements de la Région Bretagne (pool véhicules de service).

Grades : Commandant / Capitaine / Ingénieur / Ingénieur principal

Qualification :

- Officier des sapeurs-pompiers titulaire du PRV2 a minima, qui a exercé au sein d’un groupement prévention des risques bâtimentaires en ERP ou sur un poste d’Ingénieur hygiène et sécurité ou sur un poste d’Ingénieur risque technologique et environnementaux.

- La possession d’un master en matière de gestion des risques technologiques et des crises de sécurité civiles serait appréciée.

Compétences :
L’agent devra démontrer une bonne maîtrise des domaines suivants :

- Programmation et organisation fonctionnelle dans les constructions publiques ;

- Cadre réglementaire spécifique des établissements recevant du public (sécurité incendie et accessibilité, risques sanitaires, technologiques et environnementaux) ;

- Marchés publics, code d’urbanisme et code de la construction ;

- Sensibilisation particulière à la qualité environnementale du bâti ;

- Outils bureautiques usuels.

Savoir-faire :

- Créativité et aisance rédactionnelle ;

- Rigueur et méthode ;

- Diagnostics techniques d’installation de sécurité ;

- Rédaction courante de rapport détaillé ;

Savoir être :

- Qualités relationnelles et capacité à négocier ;

- Sens du travail en équipe et capacité à animer des réunions avec de nombreux intervenants ;

- Rendre compte et respecter les obligations de discrétion, notamment quand l’agent représente la Région auprès des personnalités extérieures.

Partager :

Toutes nos actualités