Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Chargé.e développement territorial économie

  • Référence : A/13079/A/Chargé dév terr éco/DETREN/DETMB/22
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Attaché, Ingénieur
  • Cadre d'emplois : Attachés Territoriaux, Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative, Filière technique

La Région Bretagne a souhaité définir un nouveau projet de territoire (la BreizhCOP
- la Bretagne s’engage pour le climat et la planète) qui s’appuie sur une coopération renforcée entre les territoires et la collectivité régionale.

Ce projet est le cadre d’action souhaité par l’exécutif régional dans l’élaboration et la mise en œuvre de ses politiques publiques pour la Bretagne.

Cette évolution majeure est initiée par la Région dans son organisation et ses modes de faire, particulièrement en lien avec les EPCI.

Ainsi, elle a engagé une territorialisation de ses services qui, par l’installation de 7 directions dans les territoires, permettra en lien avec les intercommunalités, de mieux répondre aux Bretonnes et aux Bretons et d’accélérer les coopérations locales avec les collectivités, associations, entreprises qui font la vitalité de la Bretagne.

La Région a adopté en juin 2016 un rapport qui fixe les grandes orientations de sa politique économique pour le mandat en cours. Il y a été confirmé le rôle majeur des Régions en matière de développement économique, dans la continuité des lois de décentralisation de ces dernières années et des lois récentes de réforme territoriale (Loi nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) et Loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles(Maptam)).

Le Conseil régional de Bretagne a souhaité pleinement s’emparer de cette compétence et a notamment décidé de mettre en place un partenariat spécifique avec les 59 Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) bretons, autres acteurs incontournables sur le sujet, pour créer à l’échelle de la Région, un Service Public de l’Accompagnement des Entreprises (SPAE).

Cette dynamique et cette ambition ont fait naître de nouvelles missions et une évolution du périmètre de la Direction de l’économie (DIRECO), par une présence territoriale renforcée et structurée.

C’est dans ce contexte qu’ont été créés début 2018 en Région, 10 postes de chargé.e de développement territorial économie, afin de mailler l’ensemble de la Bretagne et ainsi renforcer la présence de proximité, à destination des entreprises et intercommunalités, principalement. Sur ce poste de chargé.e de développement territorial économie, le secteur d’intervention couvre le territoire de l’espace territorial de Marches de Bretagne (notamment Fougères et Vitré) ainsi qu’une partie du territoire de l’espace territorial de Rennes St-Malo Redon (et notamment Liffré et Chateaugiron).

En lien avec l’équipe du service, le chef de service fonctionnel et sous la responsabilité des espaces territoriaux de Marches de Bretagne et de Rennes St-Malo Redon, le.la chargé.e de développement territorial économie aura pour mission de :

- Être l’interlocuteur privilégié des Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) afin de pouvoir assurer un partenariat de premier rang avec ceux qui constituent souvent le premier intervenant de l’accompagnement public en matière de développement des entreprises sur son territoire ; L’ambition est de constituer un binôme EPCI/REGION, dont les missions de developpement économique sont complémentaires

- Plus largement, constituer la porte d’entrée sur le territoire pour assurer l’orientation et l’aiguillage des demandes, notamment des entreprises, vers les bons interlocuteurs internes ou externes au Conseil régional ;

- Réaliser, en coordination avec l’EPCI et les opérateurs locaux (consulaires, services de l’État, agences économiques), des visites d’entreprises, afin de détecter, informer, orienter, suivre, les besoins d’accompagnement et de soutien ;

- Assurer l’animation du « Service Public de l’Accompagnement des Entreprises » (SPAE) et notamment en coordination étroite avec les développeurs économiques des intercommunalités. Il s’agira d’organiser des points réguliers avec les services économiques des intercommunalités pour optimiser l’efficience de l’action publique (revue de portefeuille, rencontres thématiques, organisation de visites, réponses concertées, etc.). Il s’agira d’assurer la cohérence et la lisibilité de l’action publique sur les territoires pour limiter au maximum le doublonnage ;

- Participer à l’animation du Réseau des Développeurs Economiques (RDE) des EPCI, par le suivi de sujets thématiques visant à permettre la formation et la montée en compétences des services économiques des EPCI ;

- Contribuer aux temps d’information sur l’action régionale et aux formations pour la montée en compétence des animateurs économiques ;

- Participer aux différentes instances ou événements locaux à vocation économique, en lien avec les autres acteurs territoriaux ;

- Promouvoir les actions nouvelles et contribuer à des événements thématiques ;

- Favoriser la transversalité avec les autres services de la Direco ;

- Être le garant de la circulation de l’information et de la mutualisation des expériences et des bonnes pratiques professionnelles ;

- Savoir mobiliser l’expertise extérieure nécessaire (mise en réseau) ;

- Participer aux réunions des chargés de développement territorial économie et autres réunions avec la DIRECO ;

- Représenter le Service ou la Direction à l’extérieur ;

- Participer aux réunions de la Direction des espaces territoriaux (DETMAR & DETREN) ;


- De formation supérieure (niveau Bac+5) en développement économique ou développement local, le(a) candidat(e) devra justifier d’une expérience professionnelle réussie dans le domaine du développement économique et disposer de solides connaissances du monde de l’entreprise et du fonctionnement des collectivités locales


- Autonomie, adaptabilité et esprit d’initiative

- Capacité à travailler en équipe et en réseau et à être force de proposition

- Rigueur dans l’organisation du travail et la fixation des priorités

- Capacité de dialogue, de négociation et d’adaptation

- Adaptabilité aux situations complexes dans un environnement aux multiples intervenants, internes comme externes, et avec des enjeux politiques forts

- Maîtrise des outils bureautiques

Partager :

Toutes nos actualités