Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Chargé.e des ports de pêche et de l’animation du groupement interportuaire “Pêche de Bretagne”

  • Référence : A/AI/Chargé.e ports pêche et animat. GI/SPECH/21
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Ingénieur, Attaché
  • Cadre d'emplois : Attachés Territoriaux, Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative, Filière technique

La mer est un vecteur important du projet de développement porté par la Région Bretagne. Elle a ainsi développé une politique en faveur de la pêche et de l’aquaculture, de la mer et du littoral, se déclinant dans plusieurs registres. Afin de mener à bien ses missions, la Direction de la mer (DIMER) s’appuie sur une trentaine d’agents, répartis entre trois services : le service de la pêche et de l’aquaculture (SPECH), le service des politiques maritimes (SPOMAR), le service autorité de gestion déléguée du FEAMP et du FEAMPA (SFEAMPA).

La pêche bretonne occupe une place importante dans l’aménagement et l’économie du territoire. Toutefois, la structuration de la filière et les évolutions auxquelles elle est confrontée nuisent à sa compétitivité. Dans ce contexte, l’organisation et le fonctionnement des halles à marée (en lien avec les autres opérateurs de la filière) sont déterminantes car elles sont les premières places de mise en marché des produits de la pêche et ainsi l’interface entre l’amont et l’aval de la filière.

Aussi, la Région Bretagne, les Départements du Finistère et des Côtes d’Armor, Lorient Agglomération et le Syndicat mixte des ports de pêche plaisance de Cornouaille se sont engagés pour coordonner l’intervention des ports au sein d’une démarche commune au profit de la pêche bretonne. Ces travaux menés dans le cadre du Groupement interportuaire « Pêche de Bretagne », dont la coordination et l’animation sont assurées par le SPECH, ont pour ambition d’engager l’ensemble des ports dans une démarche cohérente permettant une meilleure valorisation des produits et de renforcer la compétitivité des places portuaires et des autres maillons de la filière halieutique.

En lien étroit avec le chef de service (en charge de la coordination du Groupement interportuaire « Pêche de Bretagne ») et la chargée de la valorisation des produits, le·la titulaire du poste assure l’animation du Groupement interportuaire, la coordination et la mise en œuvre de ses projets. Il·elle assure également le suivi et le lien avec les travaux menés par le GIE « Ports de pêche de Bretagne » regroupant les concessionnaires bretons ou les démarches d’autres structures qui concerneraient les thématiques du Groupement interportuaire.

Outre l’animation du Groupement interportuaire « pêche de Bretagne », le·la chargé·e de mission a la responsabilité de la thématique « ports de pêche » (hors FEAMPA). Il s’agit notamment de suivre l’activité et d’instruire les demandes de subventions du Syndicat mixte des ports de pêche plaisance de Cornouaille (SMPPC) ou d’être le référent du SPECH auprès de la Direction des ports (DP) de la Région ou du Syndicat Mixte Lorient Keroman (SMLK). Aussi, il·elle apporte son expertise sur la filière halieutique et les ports de pêche auprès de la DP et participe à certaines de ses activités (suivi des concessions, rédaction des nouvelles délégations de service public, élaboration et mise en œuvre de la stratégie portuaire régionale, etc.).
Pour le Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l’aquaculture (FEAMPA), il·elle apporte un appui technique (expertise) à la chargée de la valorisation des produits et aux instructeurs·trices du SFEAMPA lors de l’instruction des demandes d’aide et de paiement. Il·elle appuie la chargée de la valorisation des produits pour l’élaboration et le suivi du plan régional d’organisation et d’équipement des ports de pêche (qui détermine les critères d’éligibilité et de sélection) et la relation aux porteurs de projets.

Néanmoins, le·la chargé·e de mission pourra être amené·e à participer à d’autres travaux et sa polyvalence est nécessaire en fonction des besoins du service.

Sous l’autorité hiérarchique du chef de service et en collaboration avec les agents du SPECH, en particulier, avec la chargée de la valorisation des produits et les agents du SFEAMPA, le·la titulaire du poste sera principalement chargé·e de :
Animer et valoriser les travaux du Groupement interportuaire :
• Assurer la transversalité (animation et coordination) des actions dont il·elle a la charge avec les partenaires internes et externes ;
• Assurer la conduite de projets sur les thématiques dont il-elle a la charge ;
• Assurer l’organisation, l’animation et le secrétariat des divers Comités, groupes de travail réunis dans le cadre du Groupement interportuaire « Pêche de Bretagne » (en lien avec le chef de service) ;
• Effectuer le reporting des projets et des réunions auprès du chef de service ;
• Contribuer aux actions de communication interne et externe.
Conduire, instruire et mettre en œuvre les dossiers techniques relatifs à la thématique portuaire
• Appuyer la chargée de la valorisation des produits et les instructeurs·trices dans l’instruction des demandes d’aide et de paiement FEAMP/FEAMPA (éligibilité, application des critères de sélection, instruction financière, conformité des dépenses à la nature du projet…). Le cas échéant, rédaction ou relecture de la fiche d’instruction du dossier et suivre la préparation du comité de sélection du FEAMPA (la CORSPA) et de la Commission permanente ;
• Participer à l’élaboration du budget ainsi que des modalités d’attribution des aides régionales associées : rédaction, bilan d’exécution, évolutions pour l’année N+1 ;
• Assurer le suivi budgétaire, sur les dispositifs régionaux ou nationaux, en particulier l’élaboration des bilans d’activité et des indicateurs d’objectifs et d’évaluation et en assurer la collecte ;
• Evaluer les dispositifs et se montrer force de proposition sur leur évolution ;
• Réaliser les contrôles nécessaires sur la bonne utilisation des subventions européenne et régionale ;
• Développer et apporter une expertise technique dans ses domaines, proposer des orientations.
Assurer le suivi des actions et conduire des projets spécifiques
• Etre garant de l’état d’avancement des dossiers et en assurer le rendu compte au chef de service ;
• Rédiger des notes pour les élus, le cabinet du Président ou la hiérarchie ;
• Organiser ses actions de veille (socio-économique, réglementaire, technique…) et de prospective en lien avec ses domaines d’expertise ;
• Suivre, le cas échéant, les politiques contractualisées et l’attribution des crédits européens sur ses actions, mettre à jour les tableaux de bord relatifs à leur suivi.
Pour finir, le.la titulaire du poste sera occasionnellement chargé·e de:
• Assurer la revue des conventions et arrêtés propres aux dispositifs suivis, lors de leur changement ;
• Participer au montage de projets / dossiers exceptionnels ;
• Intervenir en soutien sur d’autres thématiques selon les besoins du service.

Relations hiérarchiques :

- L’agent dépend directement du Chef de service

- L’agent -e encadre directement (n-1) :

Relations fonctionnelles :

- Au sein du service : les chargés·es de mission.

- Au sein de la Direction : agents de la DIMER, en particulier en lien étroit avec le·la chef·fe de service et les instructeurs·trices du SFEAMPA (coordination de l’instruction, gestion du téléservice, suivi budgétaire, etc.)

- Au sein de la collectivité : Élus, le Cabinet du Président, la Direction générale des services, la Direction des ports (DP), la Direction de l’économie (DIRECO), la Direction du Climat, de l’environnement, de l’eau et de la biodiversité (DCEEB)

- Partenaires extérieurs : les membres du Groupement interportuaire « Pêche de Bretagne », les autorités et concessionnaires portuaires, les organisations professionnelles régionales et nationales, entreprises, collectivités territoriales, services de l’État, Commission européenne, Bretagne Développement innovation, Pôle mer Bretagne Atlantique et de manière générale tout organisme ou administration interlocuteur de la Région sur le domaine économique et maritime

Contraintes spécifiques (contraintes de calendrier, déplacements, astreintes,…)

- Poste identifié comme sensible dans le cadre de la gestion des fonds européens en cas de vacance de courte durée : le cas échéant, activités assurées le chef de service et l’équipe du SPECH

Savoir et savoir-faire :
• Expérience professionnelle et bonne connaissance socio-économique, réglementaire et technique des filières halieutiques, en particulier concernant la thématique des ports de pêche et la première mise en marché ;
• Forte capacité d’animation (concertation, coordination…) et de travail en transversalité ;
• Capacités rédactionnelles, esprit de synthèse et d’analyse ;
• Maîtrise de la gestion de projet ;
• Savoir rendre compte ;
• Bonnes connaissances des outils bureautiques ;
• Être titulaire du permis B ;
• La maîtrise de l’anglais serait un plus.

Savoir être :
• Rigueur et sens de l’organisation ;
• Esprit d’initiative et autonomie dans le travail ;
• Sens développé des relations humaines (concertation, coordination…) ;
• Goût du travail en équipe.

Partager :

Toutes nos actualités