Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Chargé.e des politiques territoriales de l’eau et des milieux aquatiques

  • Référence : T21/Chargé.e politiques terr eau et aquat/DCEEB/S
  • Type de contrat : Contrat à Durée Déterminée
  • Grade : Ingénieur, Attaché
  • Cadre d'emplois : Attachés Territoriaux, Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative, Filière technique

La stratégie régionale de gestion des eaux et des milieux aquatiques, adoptée en juin 2011, constitue les orientations de la Région Bretagne pour sa politique de l’eau afin d’atteindre le bon état des eaux et des milieux aquatiques ». Elle est centrée sur le développement d’une politique territorialisée, reposant sur une gestion de l’eau intégrée, et s’appuie notamment sur 2 piliers : les SAGE et leurs Commissions Locales de l’Eau (CLE) à une échelle de planification, et les structures de bassins versant à une échelle opérationnelle.
En 2017, la Région Bretagne est devenue la 1ère région à obtenir par décret la compétence d’animation et concertation dans le domaine de l’eau.
En 2018, elle franchit un nouveau cap en validant un Plan Breton pour l’Eau (PBE), stratégie collective qui définit les leviers prioritaires à actionner pour accélérer la reconquête du bon état des eaux et des milieux aquatiques et répondre aux objectifs ambitieux fixés par le SDAGE 2016-2021. Ce PBE a été élaboré avec l’ensemble de ses partenaires de la politique de l’eau.

Ainsi, la Région accompagne les acteurs locaux pour la mise en place et la mise en œuvre de Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) et de programmes opérationnels de gestion intégrée des eaux par bassin versant. La Région travaille également au renforcement de la cohérence et la complémentarité entre ses propres politiques et coordonne ses partenaires historiques dans le domaine de l’eau (Agence de l’Eau, Etat, Conseils Départementaux, collectivités locales…) autour d’une politique partenariale ambitieuse et lisible, afin de répondre aux objectifs fixés par la Directive Cadre sur l’eau et aux enjeux bretons.
Cette politique est débattue et alimentée au sein d’une instance participative pilotée par le Conseil régional : l’Assemblée Bretonne de l’Eau (ABE).

La mise en œuvre et la réussite de cette politique supposent notamment de travailler de façon renforcée avec un ensemble d’acteurs, tant en interne au niveau de la Région (différents services concernés par l’approche transversale et territoriale de l’eau), qu’au niveau externe avec l’ensemble des partenaires et acteurs des politiques territoriales de l’eau (Agence de l’Eau, Etat et Départements notamment).

Le/la chargé·e des politiques territoriales de l’eau évoluera au sein d’une équipe de 15 personnes au service de l’eau, dont 5 personnes référentes pour partie sur des missions similaires mais menées sur des territoires différents. Le Service de l’Eau héberge également la cellule du Centre de Ressources et d’Expertises sur l’Eau (CRESEB), composée de 4 personnes, ainsi qu’un.e chargé.e de l’animation du Groupe régional d’expertise breton sur les transitions écologiques et climatiques. L’équipe est complétée d’un.e chargé.e des études et données régionales sur l’eau, d’un.e assistant.e administratif.ve et juridique, d’un.e gestionnaire, d’un.e secrétaire, et d’un·e Chef·fe de Service.
Le Service de l’Eau est regroupé au sein de la Direction du Climat, de l’Energie, de l’Environnement et de la Biodiversité.

CDD 1 an

1/ Instruction et suivi de projets de territoire pour l’eau 20%
> Suivi de l’élaboration et de la mise en œuvre de SAGE : travail de suivi et analyse techniques (documents du SAGE, contrats et programmes annuels de SAGE), participation (non systématique) aux CLE, et commissions thématiques ;
> Suivi et évaluation des programmes opérationnels de Bassins Versants : vérification de l’application des orientations et principes régionaux, analyse technique des contrats et programmes annuels, en appui sur les autres agents du service de l’eau et des agents d’autres directions en charge de politiques directement liées à celle de l’eau. Participation aux instances techniques partenariales.
> Instruction des dossiers d’investissements « Eau » des maîtrises d’ouvrage territoriales, situées sur les bassins versants et SAGE suivis
2/ Met en œuvre le dispositif de Financement des dossiers Milieux Aquatiques 20%
> Mise à jour éventuelle des modalités d’instruction et de financement
> Accompagnement des agents du service dans leur instruction
> Lien aux partenaires financiers Milieux Aquatiques (Départements, Aster, OFB, DREAL, …)
> Suivi de l’avancement des travaux de continuité écologique sur les ouvrages de la Région
3/ Expertise et animation de dossiers thématiques 50%
Milieux Aquatiques et Biodiversité
> Instruction des dossiers Zones Humides, suivi Forum des Marais Atlantiques
> Suivi du Plan Régional Santé-Environnement (PRSE), co-animation du GT Eau
Education à l’environnement / Mobilisation citoyenne
o Appui à la mise en œuvre et à l’instruction d’Appel à projets : mobilisation citoyenne aux transitions, Eau et Biodiversité…
4/ Participation à la définition et à la vie du service 10%

RELATIONS HIERARCHIQUES


- L’agent dépend directement (n + 1) : Chef·fe du Service de l’Eau

- L’agent encadre directement (n-1) :

RELATIONS FONCTIONNELLES


- Au sein de la Direction :
> Ensemble des personnels (cadres, techniciens et gestionnaires) du service de l’Eau
> Relations étroites avec le/la Chef·fe du service de l’Eau, et la Directrice de l’Environnement ;
> Agents en charge de la Biodiversité et du patrimoine naturel et du climat -Energie


- Au sein de la collectivité :
> Ensemble des directions et services ayant des interfaces avec le Service de l’Eau et notamment agriculture et mer, tourisme, aménagement du territoire et santé, voies navigables et ports, … ;
> Ensemble des Directions fonctionnelles


- Partenaires extérieurs : Ensemble des partenaires bretons en lien avec les domaines d’activités concernés, et notamment
> Partenaires régionaux de la politique de l’eau : Etat, Agence de l’Eau, Office Français de la biodiversité, Agence bretonne de la biodiversité, Départements…
> Organismes consulaires, organismes scientifiques, instituts techniques
> Acteurs territoriaux et locaux : SAGE, territoires hydrographiques, collectivités, intercommunalités
> Prestataires, associations

Qualification

- Bac + 5, Ingénieur·e spécialisé·e en environnement ou développement local avec de bonnes connaissances en hydrologie-hydrogéologie, milieux aquatiques, biodiversité…

- Connaissance des collectivités locales et de leurs compétences, des acteurs de l’eau

- Compétence en gestion de l’eau, connaissance de son cadre institutionnel et des textes législatifs et réglementaires

- Expérience réussie en animation de réseaux et animation serait un plus

Compétences et qualités
S’adapter à des publics très diversifiés, sens des relations (internes et externes), très bon relationnel
Aptitude à la conduite de projet
Sens des responsabilités
Pédagogie et diplomatie
Goût et aptitude au travail d’équipe
Disponible, autonome, esprit d’initiative, sens de l’organisation
Maîtrise des outils et environnement informatique classiques

Partager :

Toutes nos actualités