Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Chargé.e des politiques agri environnementales Mesures agri environnementales et climatiques

  • Référence : A/3350/AI/Chargé pol agri envir/DIRECO/SAGRI/22
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Ingénieur, Attaché
  • Cadre d'emplois : Attachés Territoriaux, Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative, Filière technique

La Direction du développement Économique mobilise tous ses outils au service de l’emploi en Bretagne, en soutenant les entreprises qui investissent et créent de la valeur, aussi bien sur l’émergence des activités et le soutien à l’innovation, que sur le développement de la compétitivité des entreprises en faveur de l’emploi durable.
Elle est composée de 5 services : projets d’entreprises (SPE), innovation sociale et économie sociale et solidaire (SISESS), innovation et stratégies économiques (SIS), développement de l’enseignement supérieur et de la recherche (SDENSU), agriculture et agroalimentaire (SAGRI).

Avec un budget de 23 M€, le Service de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire (SAGRI) a en gestion directe près de 600 bénéficiaires et confie également la gestion de près 2 000 dossiers à des prestataires externes via une procédure de marché public ou par le biais des services de l’État dans le cadre du FEADER.

Le SAGRI est constitué actuellement de 20 personnes et à compter du 1er janvier 2023, le SAGRI sera composé de 44 personnes : 1 chef-fe de service, 3 responsables de pôles, 1 assistante administrative, 1 instructrice en charge du budget et de la commission permanente, 8 chargés de mission, 30 agents chargés de l’instruction administrative et financière et d’un chargé du pilotage, des outils et des processus.

La Région Bretagne accompagne l’évolution des filières agricoles dans une logique de double performance économique et environnementale. Pour assurer le renouvellement des générations tout en réussissant la transition agro-écologique, la Région lance les états généraux de l’installation-transmission agricole en Bretagne. Il s’agit de mener une réflexion collective avec les différents acteurs bretons de l’installation (collectivités, chambre d’agriculture, syndicats, associations, filières et coopératives, enseignement agricole…) pour aboutir à un plan d’actions régional courant 2022.

Dans cet environnement, en étroite collaboration avec l’ensemble des cadres du Service et de la Direction et les autres chargés de mission, les principales activités seront :


- Assurer le pilotage des Mesures Agri environnementales et Climatiques et du soutien à la Bio : suivi de la fin programmation 2015-2022, coordination de l’instruction technique et financière, animation des comités techniques, concertation avec les acteurs, animation et coordination des services instructeurs,

- Mettre en œuvre et suivre les Mesures Apiculture, Protection des races menacées du feader,

- Construire et piloter la mise en œuvre des Maec forfaitaires,

- Suivre le programme de soutien à l’agriculture régénérative,

- Suivre les comités techniques relatifs aux mesures agri environnementales et climatiques,

- Appuyer la mise en œuvre des contrats de transition agroécologiques,

- Apporter ponctuellement un soutien sur les actions menées par les autres chargés de mission du service agriculture particulièrement sur les politiques installation-transmission et investissements.

RELATIONS HIÉRARCHIQUES
• L’agent dépend directement de (n + 1) : Chef du pole ingénierie
• L’agent encadre directement (n-1) : néant

RELATIONS FONCTIONNELLES
• Au sein de la Direction : Directeur, Chefs de service, chefs de pole et cadres de la DIRECO
• Au sein du service : l’ensemble des agents du service
• Au sein de la collectivité :

Direction des affaires Européennes et Internationales (DAEI)
Direction du climat, de l’environnement de l’eau et de la biodiversité (DCEEB),
Direction de l’aménagement et des solidarités (DIRAM),
Direction de la formation initiale, de l’enseignement supérieur, de la recherche et des sports (DFIN),
Direction du Tourisme et des Patrimoines (DTP),
Direction de l’égalité et de la formation tout au long de sa vie (DEFTLV).

• Partenaires extérieurs :

Services de l’Etat,
Collectivités territoriales,
Organisations professionnelles agricoles et agroalimentaires (chambres d’agriculture, syndicats, associations…)
Maîtres d’ouvrages publics ou privés

Formation, qualification requise :

- Formation initiale : ingénieur de formation agricole (agro/agri) ou formation supérieure universitaire

- Bonne connaissance du monde agricole et des problématiques économiques de l’exploitation (gestion, transmission, social, droit rural…) avec expérience de terrain souhaitée,

Savoir et Savoir-faire :

- Expertise en matière d’agronomie, d’agri-environnement

- Sensibilité environnementale dans l’analyse des dossiers

- Première expérience professionnelle souhaitée

- Qualités rédactionnelles et de conception de programme

- Rigueur dans la gestion administrative et financière

Savoir être :

- Goût du travail en équipe et capacité d’adaptation,

Partager :

Toutes nos actualités